Le ministre Fast dirige une délégation canadienne au salon Seafood Expo Global 2014

Selon le ministre Fast, notre gouvernement continue d’ouvrir des marchés et de nouveaux débouchés afin de permettre à l’industrie canadienne de calibre mondial du poisson et des produits de la mer de s’établir avec succès à l’étranger tout en créant des emplois au pays

Le 7 mai 2014 - Bruxelles, Belgique - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, dirige une délégation canadienne au salon Seafood Expo Global 2014, qui se déroule du 6 au 8 mai à Bruxelles, en Belgique. C’est la première fois qu’un ministre de l’administration fédérale assiste à cette grande foire commerciale.

Le ministre Fast soulignera le calibre mondial du poisson et des produits de la mer canadiens et appuiera les exposants canadiens tandis qu’ils se positionnent pour tirer profit de l’accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. L’AECG procurera à l’industrie canadienne un net avantage concurrentiel et un accès préférentiel et garanti aux marchés en supprimant tous les droits de douane sur le poisson et les produits de la mer canadiens, ce qui aidera à créer des emplois et à augmenter les possibilités d’exportation vers le marché le plus vaste et le plus lucratif du monde.

Les faits en bref

  • L’industrie canadienne de transformation des produits de la mer, l’une des mieux cotées au monde, a fourni de l’emploi à 20 100 travailleurs canadiens et contribué la somme de 944 millions de dollars au PIB du Canada, en 2013.
  • De 2011 à 2013, la valeur des exportations canadiennes de poisson et de produits de la mer vers l’Union européenne s’est élevée en moyenne à 371 millions de dollars par année. L’Union européenne impose à ces produits des droits de douane de 11 p. 100 en moyenne, qui peuvent atteindre 25 p. 100. Au moment de l’entrée en vigueur de l’AECG, près de 96 p. 100 des lignes tarifaires de l’Union européenne pour le poisson et les produits de la mer seront exemptées de droits de douane, et sept ans plus tard, la totalité de ces lignes tarifaires bénéficieront de la franchise de droits.
  • Environ 85 p. 100 des prises de poissons et de produits de la mer ramenées par les pêcheurs canadiens sont exportées. Les principales exportations canadiennes sont, par ordre de valeur, le homard, le crabe des neiges, le saumon de l’Atlantique d’élevage et la crevette. En 2013, ces espèces représentaient 281 000 tonnes de produits exportés, soit 47 p. 100 du volume total d’exportations de poisson et de produits de la mer, et une valeur de 2,7 milliards de dollars, soit 62 p. 100 de la valeur totale.
  • L’aquaculture est l’un des secteurs de production alimentaire dont la croissance est la plus rapide, fournissant près de 50 p. 100 de la demande mondiale de poisson et de produits de la mer. L’industrie canadienne de l’aquaculture participe à cette croissance, générant actuellement plus de 800 millions de dollars en valeur de production.

Citations

« Je suis heureux de me trouver au salon Seafood Expo Global pour appuyer nos entreprises tandis qu’elles explorent de nouvelles occasions d’affaires. L’accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne créera des emplois et des opportunités pour les travailleurs canadiens et leurs familles à la grandeur du pays. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD