Le gouvernement Harper dépose le Texte de l’Accord final de l’Accord de libre-échange Canada-Corée

L’Accord de libre-échange Canada-Corée profitera aux travailleurs canadiens de tous les secteurs dans l’ensemble du pays

Le 12 juin 2014 - Ottawa, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a déposé aujourd’hui le Texte de l’Accord final de l’Accord de libre-échange Canada-Corée à la Chambre des communes. Par ce geste, il témoigne de la détermination du gouvernement du Canada à faire preuve de transparence et d’ouverture dans ses efforts pour réaliser le plus tôt possible la mise en œuvre de l’accord.

Le 11 mars 2014, à Séoul, le premier ministre Stephen Harper et la présidente de la Corée du Sud, Mme Park Geun-hye, avaient annoncé la conclusion des négociations de l’Accord de libre-échange Canada-Corée.

Cet accord marque un tournant historique : il s’agit du premier accord de libre-échange du Canada dans la région de l’Asie-Pacifique, l’une des régions du monde affichant la croissance la plus rapide et le plus grand dynamisme. La Corée du Sud est non seulement un acteur économique important et un marché crucial pour le Canada, mais aussi une porte d’entrée pour les entreprises canadiennes vers la région de l’Asie-Pacifique.

Dès sa mise en vigueur, l’Accord de libre-échange Canada-Corée donnera au Canada un accès préférentiel au marché de la Corée du Sud, qui représente 50 millions de consommateurs et une économie annuelle de 1,3 billion de dollars. Il apportera également d’importants avantages aux consommateurs, aux exportateurs, aux producteurs et aux investisseurs canadiens, d’un océan à l’autre.

Les faits en bref

  • La Corée du Sud se classe déjà au troisième rang des partenaires commerciaux du Canada en Asie, après la Chine et le Japon. Le commerce de marchandises entre les deux pays a atteint près de 10,8 milliards de dollars en 2013.
  • Dès l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange Canada-Corée, les entreprises canadiennes bénéficieront immédiatement de la suppression des droits de douane imposés par la Corée du Sud sur 81,9 p. 100 des lignes tarifaires. Une fois l’accord pleinement mis en œuvre, la Corée du Sud aura éliminé les droits de douane qu’elle impose sur 98,2 p. 100 des lignes tarifaires.
  • On prévoit que l’Accord stimulera l’économie du Canada en y injectant 1,7 milliard de dollars et entraînera une augmentation de 32 p. 100 des exportations canadiennes vers la Corée du Sud.
  • La suppression des droits de douane sera particulièrement avantageuse pour les entreprises canadiennes, puisqu’en moyenne, ces droits sont trois fois plus élevés que ceux du Canada (13,3 p. 100 contre 4,3 p. 100).
  • Les entreprises canadiennes auront accès au marché sud-coréen sur le même pied que leurs concurrentes, notamment celles des États-Unis et de l’Union européenne.

Citations

« L’Accord de libre-échange Canada-Corée, le premier du genre avec un marché de l’Asie-Pacifique, permettra de créer des milliers d’emplois au Canada et d’offrir aux travailleurs et aux entrepreneurs canadiens une porte d’entrée vers l’Asie, ce qui renforcera leur compétitivité à l’échelle mondiale. Il uniformisera par ailleurs les règles du jeu pour les entreprises canadiennes qui rivalisent avec d’autres partenaires commerciaux de la Corée, comme les États-Unis et l’Union européenne, qui disposent déjà d’accords de libre-échange avec ce pays.

« Nous sommes déterminés à accélérer le plus possible les dernières étapes devant mener à la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange Canada-Corée, afin que les travailleurs et les entrepreneurs canadiens puissent profiter dès que possible de la vaste gamme d’avantages et d’occasions qui en découleront. Le dépôt, aujourd’hui, de l’Accord marque un jalon important dans la réalisation du plan le plus ambitieux de notre gouvernement pour favoriser l’expansion du commerce en créant des emplois et des opportunités au profit des travailleurs dans chaque région du Canada. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD