Davantage de homard canadien de calibre mondial est expédié vers la Corée du Sud

L’Accord de libre-échange Canada-Corée créera des occasions d’affaires partout au pays

Le 14 juin 2014 - Le secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, M. Erin O’Toole, a visité aujourd’hui les installations de Gateway Facilities ULC à Halifax, en Nouvelle-Écosse, où il a rencontré des employés alors qu’ils préparaient une nouvelle cargaison hebdomadaire de homard canadien à destination de la Corée du Sud.

Gateway Facilities ULC, une entreprise spécialisée dans l’expédition de biens périssables dans le monde entier, expédie chaque semaine plus de 40 000 kilos de homard canadien vers la Corée du Sud. Ses nouvelles installations de 40 000 pieds carrés sont situées à l’Aéroport international Stanfield de Halifax.

Le mois dernier, Korean Air Cargo a inauguré un service d’expéditions hebdomadaires de homard à destination d’Incheon, en Corée du Sud, à partir de l’Aéroport international Stanfield de Halifax. Ce nouveau service contribuera non seulement à attiser l’appétit des Sud-Coréens pour le homard frais du Canada atlantique, mais aussi à ouvrir une passerelle vers toute la région de l’Asie-Pacifique.

Le homard est le produit canadien de la mer dont la valeur à l’exportation est la plus élevée. En 2013, les exportations de homard du Canada atlantique se sont élevées à 904,6 millions de dollars, ce qui représentait 95 p. 100 des exportations totales de homard canadien.

De 2010 à 2012, les exportations canadiennes de homard vers la Corée du Sud ont atteint une moyenne annuelle de 16,9 millions de dollars et représentaient près de 37 p. 100 de toutes les exportations canadiennes de poissons et de produits de la mer durant cette période.

« En vertu de l’Accord de libre-échange Canada-Corée récemment conclu, les droits de douane que la Corée du Sud applique actuellement aux importations canadiennes de produits du homard, et qui peuvent atteindre 20 p. 100, seront supprimés, a affirmé le secrétaire parlementaire O’Toole. Cet accès en franchise de droits donnera aux exportateurs canadiens un accès préférentiel au marché sud-coréen, et permettra au Canada de rivaliser sur un pied d’égalité avec d’autres pays ayant conclu un accord de libre-échange avec la Corée du Sud. »

La suppression des droits de douane sur les importations de homard démontre à quel point les occasions d’affaires découlant de l’Accord de libre-échange Canada-Corée profiteront à l’ensemble du Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD