Le ministre Fast annonce qu’Exportation et développement Canada intensifiera sa présence en Afrique

Selon le ministre Fast, un soutien sur le terrain en Afrique australe aidera les PME canadiennes à accroître leurs exportations ainsi qu’à créer des emplois et des opportunités au Canada

Le 23 juin 2014 - Johannesburg, Afrique du Sud - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui qu’Exportation et développement Canada (EDC) ouvrira son premier bureau en Afrique, l’année prochaine, à Johannesburg, en Afrique du Sud.

EDC a choisi Johannesburg en raison de sa position en tant que porte d’entrée vers le milieu financier de l’Afrique australe. La ville est la plaque tournante d’un réseau de banques bien établies et de multinationales situées en Afrique.

Par l’intermédiaire de son équipe à Johannesburg, EDC mettra l’accent sur l’établissement d’un plus grand nombre de liens entre les entreprises canadiennes, particulièrement les PME, et le nombre croissant de chaînes d’approvisionnement liées au commerce intérieur africain. EDC partagera des locaux avec le bureau commercial du Canada à Johannesburg et tirera profit des connaissances sur le terrain du Service des délégués commerciaux du Canada implanté en Afrique.

Le ministre Fast dirige à l’heure actuelle une mission commerciale de 10 jours au Burkina Faso, à Madagascar, en Afrique du Sud et en Tanzanie, afin de resserrer les liens que le Canada entretient avec ces pays en matière de commerce et d’investissement.

Les faits en bref

  • En collaboration avec d’autres partenaires gouvernementaux et conformément au Plan d’action sur les marchés mondiaux du Canada, EDC agit à titre d’organisme de financement du commerce, offrant des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à accroître leurs activités commerciales internationales.
  • Chaque année, plus de 7 100 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit des connaissances et des partenariats de EDC pour faire des affaires dans près de 180 marchés.
  • Les entreprises qui ont recours aux services du SDC exportent davantage de produits et de services que celles qui n'y ont pas recours (18 p. 100 de plus) et elles accèdent aussi à davantage de marchés (36 p. 100 de plus).
  • En mai, le ministre Fast a annoncé que le Canada allait ouvrir quatre nouveaux bureaux commerciaux en Chine. Le ministre a également annoncé que 25 délégués commerciaux seront détachés auprès d’associations professionnelles partout au Canada pour appuyer les entreprises canadiennes au niveau national.

Citations

« Notre priorité est de fournir aux travailleurs canadiens et aux entreprises les outils et le soutien dont ils ont besoin pour réussir sur les marchés mondiaux. Lorsque nos PME exportent et obtiennent des contrats à travers le monde, elles créent des emplois et des opportunités au Canada. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD