Le gouvernement Harper lance les négociations d’un accord sur l’investissement avec les Émirats arabes unis

Légende : Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, le cheik Abdallah bin Zayed Al Nahyan (à gauche), et le ministre du Commerce international Ed Fast

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, le cheik Abdallah bin Zayed Al Nahyan (à gauche), et le ministre du Commerce international Ed Fast


Le 8 juillet 2014 - Vancouver, Colombie-Britannique - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Son Altesse le cheik Abdallah bin Zayed Al Nahyan, ont annoncé aujourd’hui le lancement de négociations en vue de la conclusion d’un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) entre le Canada et les Émirats. Le ministre Fast et le cheik Abdallah ont rencontré des représentants sectoriels à Vancouver afin de discuter des possibilités offertes en matière d’infrastructure et de transport par la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique.

Un APIE est un traité qui vise à protéger l’investissement canadien à l’étranger et à promouvoir l’investissement étranger au Canada au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. En assurant une protection accrue contre les pratiques discriminatoires et arbitraires et en améliorant la prévisibilité des règles régissant un marché, un APIE permet aux entrepreneurs d’investir avec plus de confiance sur ce marché.

Les Émirats arabes unis ont été désignés dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux comme un marché prioritaire pour le Canada, qui offre des possibilités dans les secteurs du pétrole et du gaz, des sciences de la vie, de l’infrastructure ainsi que des technologies de l’information et des communications.

Les faits en bref

  • Les exportations du Canada vers les Émirats arabes unis ont atteint la valeur sans précédent de 1,6 milliard de dollars en 2013, ce qui représente une hausse de près de 10,9 p. 100 par rapport à 2012.
  • Les principales exportations canadiennes pour lesquelles on a observé des volumes record ont été le blé, les céréales, les légumes et les légumineuses, la machinerie, l’or, les pierres et les métaux précieux, les simulateurs de vol ainsi que les véhicules motorisés et les pièces détachées.
  • Depuis 2007, le Canada a conclu, signé ou mis en vigueur 23 APIE, nouveaux ou revus — dont 10 en 2013 seulement —, et il en négocie de nombreux autres.
  • À l’heure actuelle, le Canada compte 27 APIE en vigueur à l’échelle mondiale.

Citations

« En tant que marché prioritaire aux termes du Plan d’action sur les marchés mondiaux, les Émirats arabes unis offrent d’immenses possibilités aux entreprises canadiennes, en particulier aux petites et moyennes entreprises. Cet APIE contribuera à stimuler et à renforcer les liens en matière de commerce et d’investissement entre nos deux pays, tout en marquant le début d’un nouveau chapitre de nos relations. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD