Le ministre Fast conclut une fructueuse mission commerciale en Australie et aux Philippines

Le renforcement des liens interpersonnels, du commerce et des partenariats en développement contribue à la création d’emplois et d’opportunités

Le 22 juillet, 2014 - Manille, Philippines - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a conclu aujourd’hui une mission commerciale de cinq jours à Sydney, en Australie, et à Manille, aux Philippines, axée sur l’ambitieux programme de stimulation du commerce du Canada au sein du G-20 et en Asie du Sud-Est.

Tant à Sydney qu’à Manille, le ministre Fast a rencontré des entreprises canadiennes présentes dans la région de l’Asie-Pacifique. Son message était clair : il n’y a pas de meilleur carburant pour la croissance économique, la création d’emplois et la prospérité du Canada, de l’Australie et des Philippines que le commerce libre et ouvert.

La mission commerciale du ministre Fast aux Philippines lui a permis de souligner les points forts du Canada dans les secteurs de l’agriculture, de la défense, des technologies de l’information et des communications et des technologies durables. Les Philippines faisaient partie d’une délégation de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est en visite récemment au Canada.

Le ministre a annoncé un soutien à un projet qui aidera les exploitants agricoles à améliorer leurs compétences en gestion des affaires et à adopter de meilleures pratiques agricoles, ainsi qu’à accéder à du financement et à des marchés pour leurs produits. Ce soutien renforce l’engagement du Canada à stimuler la croissance économique durable en mettant à contribution le secteur privé et en faisant la promotion de la bonne gouvernance. Les Philippines ont été récemment ajoutées à la liste des 25 pays en développement ciblés.

Lorsqu’il a visité le centre de développement des compétences en animation au De La Salle-College of Saint Benilde, à Manille, le ministre Fast a constaté comment un logiciel mis au point au Canada par l’entreprise montréalaise Toon Boom Animation développera les talents philippins en animation et en médias numériques, et devrait jouer un rôle important dans la renaissance du secteur de l’animation aux Philippines.

Le ministre Fast a également visité le Sanctuaire de San Antonio, une église de la ville de Makati, où il a allumé un cierge en hommage aux victimes du typhon Haiyan (connu localement sous le nom de Yolanda), qui s’est abattu sur les Philippines en 2013, détruisant plus de 1 million de foyers et laissant 4,1 millions de personnes sans abri, en plus d’occasionner 6 000 pertes de vies humaines. Le Canada a répondu rapidement à cette crise en versant aux organisations de secours un financement d’urgence pour l’aide humanitaire et en dépêchant l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe pour aider à répondre aux besoins en soins médicaux d’urgence, en eau potable, en vivres et en abris dans la période qui a suivi immédiatement le passage du typhon. Les Canadiens ont également ouvert leur cœur et leur portefeuille en 2013 et se sont engagés à verser 85 millions de dollars pour les opérations de secours, une somme que le gouvernement du Canada a égalé pour soutenir les activités humanitaires et de reconstruction immédiates et à plus long terme.

Hier, le Canada a annoncé qu’il versera aux Philippines une aide humanitaire d’urgence de 250 000 $ afin de répondre aux besoins pressants des personnes touchées par le passage du typhon Rammasun (connu localement sous le nom de Glenda), qui a frappé l’État insulaire la semaine dernière.

En juin, le Canada a annoncé un nouvel accord de transport aérien avec les Philippines, afin de renforcer les liens interpersonnels et commerciaux entre les deux pays.

Les faits en bref

  • Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et les Philippines s’est chiffré à 1,7 milliard de dollars en 2013, soit une hausse de 14,6 p. 100 par rapport à l’année précédente.
  • Les exportations canadiennes à destination des Philippines ont atteint 593 millions de dollars en 2013, une hausse par rapport aux 527,9 millions de dollars enregistrés en 2012.
  • Les principales exportations du Canada vers les Philippines ont été la viande, le bois et les produits connexes ainsi que les céréales. Les principales importations de marchandises ont été les machines et l’équipement électriques, ainsi que les instruments et les machines techniques et de précision.
  • On compte environ 662 600 personnes d’origine philippine au Canada. Les Philippines sont récemment devenues une des principales sources d’immigration au Canada.
  • Les Philippines sont à l’heure actuelle le seul pays de l’ANASE à avoir une liaison aérienne directe entre lui et le Canada. Avec plus de 430 000 allers simples en 2013, les Philippines se classent au 14e rang du marché canadien pour ce qui est des voyages aériens, immédiatement derrière le Japon.

Citations

« Le renforcement des liens économiques et commerciaux avec la dynamique région de l’Asie-Pacifique, une région en plein essor, ainsi que l’ouverture de marchés pour nos exportateurs figurent tous deux dans l’ambitieux plan de stimulation du commerce de notre gouvernement, visant à créer des emplois et des opportunités pour les entreprises et les travailleurs canadiens. Nos réussites aux Philippines montrent que nos petites et moyennes entreprises peuvent y trouver des marchés pour les produits et les services canadiens, ce qui crée des emplois et des avantages au pays et à l’étranger. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD