Le secrétaire parlementaire O’Toole souligne la création d’une nouvelle entente entre le Canada et la Corée du Sud dans le secteur de l’énergie

Les industries nucléaires canadiennes et sud-coréennes resserrent leurs liens commerciaux grâce à un nouveau protocole d’entente

Le 5 septembre 2014 - Ottawa, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, M. Erin O’Toole, a salué aujourd’hui l’Association des industries nucléaires canadiennes (AIC) et le Forum coréen de l’industrie atomique (FCIA) qui ont signé, le 26 août, un nouveau protocole d’entente qui favorisera la collaboration entre les deux organisations. Le secrétaire parlementaire O’Toole est présentement en Corée du Sud en compagnie de la sénatrice Yonah Martin et du député fédéral Barry Devolin. Cette délégation parlementaire rencontre des homologues sud-coréens afin de discuter de l’Accord de libre-échange Canada-Corée, dont l’examen législatif est prévu cet automne.

Le secrétaire parlementaire O’Toole a annoncé récemment une aide financière de plus de 88 000 $ pour l’AIC dans le cadre du programme Opportunités mondiales pour les associations. Cette contribution aidera le secteur canadien de l’énergie à s’implanter avec succès sur les marchés étrangers et à créer des emplois pour les travailleurs canadiens.

Le protocole d’entente donne un nouvel élan aux relations Canada-Corée du Sud à la suite de la conclusion des négociations de l’Accord de libre-échange Canada-Corée, annoncée en mars 2014 par le premier ministre Stephen Harper et la présidente de la Corée du Sud, Mme Park Geun-hye. Dès l’entrée en vigueur de l’Accord, le Canada bénéficiera d’un nouvel accès préférentiel aux 50 millions de consommateurs de la Corée ainsi qu’à son économie d’une valeur annuelle de 1,3 billion de dollars. Cela se traduira par des avantages considérables pour les consommateurs, les exportateurs, les producteurs et les investisseurs canadiens de toutes les régions du pays.

L’industrie nucléaire fait partie des secteurs des technologies durables et des infrastructures, deux secteurs d’activité économique désignés comme prioritaires dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux.

Les faits en bref

  • La Corée du Sud est déjà le troisième partenaire commercial du Canada en Asie. En 2013, les échanges de marchandises entre les deux pays ont totalisé près de 10,8 milliards de dollars.
  • L’Accord de libre-échange Canada-Corée devrait permettre d’injecter 1,7 milliard de dollars dans l’économie canadienne et d’accroître de 32 p. 100 les exportations de marchandises canadiennes vers la Corée du Sud.
  • La suppression des droits prévue par l’Accord s’avérera particulièrement avantageuse pour les entreprises canadiennes, car les droits sud-coréens sont en moyenne trois fois supérieurs aux droits canadiens (13,3 p. 100 contre 4,3 p. 100).

Citations

« Notre gouvernement continuera d’appuyer nos industries alors qu’elles affrontent la concurrence et se taillent une place sur les marchés internationaux. Des accords comme le protocole d’entente entre les industries nucléaires canadiennes et sud-coréennes contribueront à créer des emplois et des opportunités pour les Canadiens. »

- Erin O’Toole, secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Rudy Husny
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada – MAECD