Le Canada et la Chine élargissent leur collaboration en matière d’éducation et de recherche sur la santé

Le 25 février 2014 - Guangzhou, Chine – La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), l’honorable Lynne Yelich, a assisté à la signature d’un protocole d’entente (PE) qui stimulera la participation du Canada à des initiatives de promotion du commerce international et de partenariats en matière de recherche sur la santé en Chine.

Il s’agit d’un PE conclu entre deux organisations canadiennes, la Vaccine and Infectious Disease Organization – International Vaccine Centre (VIDO-InterVac) et la Pan-Provincial Vaccine Enterprise Inc. (PREVENT), et deux organisations chinoises, le Guangzhou Development District et le South China United Vaccine Institute Ltd. (SCUVI). Les quatre parties collaboreront à un programme conjoint de formation dans les secteurs de la recherche-développement, de la fabrication et des essais cliniques de vaccins à usage humain et vétérinaire. De plus, elles travailleront de concert à la commercialisation des produits.

Un deuxième accord élargit la collaboration amorcée dans le cadre d’un accord conclu en mars 2013 pour permettre aux institutions de mieux tirer parti de leur collaboration en matière de biofabrication et de création de débouchés en Chine et au Canada.

Créée en 1975, VIDO-InterVac est un organisme de recherche de l’Université de la Saskatchewan qui bénéficie pour son fonctionnement du soutien des gouvernements provincial et fédéral, de l’industrie et d’organismes de bienfaisance. À ce jour, cet organisme a mis au point huit vaccins commerciaux. Plus de 150 employés y travaillent actuellement et il collabore avec des partenaires des secteurs public et privé dans plus de 20 pays.

PREVENT, un centre national d’excellence en commercialisation et en recherche, est un organisme sans but lucratif qui se concentre sur le développement de technologies liées aux vaccins. Il renforce l’industrie canadienne des vaccins en mettant à profit les investissements actuels en R-D et en entretenant des partenariats avec les secteurs public et privé, ce qui améliore la compétitivité à l’échelle mondiale.

Créé en 1984, le Guangzhou Development District a été l’une des premières zones de développement de niveau national en Chine. Il accueille des multinationales qui investissent dans les secteurs des produits chimiques, de la technologie de l’information, de la biomédecine, des aliments et des boissons, de la métallurgie, de la transformation ainsi que de l’automobile et des pièces de véhicules.

La ministre Yelich effectue une visite à Hong Kong, à Guangzhou et à Beijing, du 23 au 27 février, pour souligner les liens commerciaux et interpersonnels solides et en plein essor entre le Canada et la Chine.

Télécharger cette photo.