Le Canada annonce un projet visant à améliorer le développement agricole en Éthiopie

Le 28 janvier 2011

Deepak Obhrai, secrétaire parlementaire de l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui que le Canada appuie le secteur agricole de l'Éthiopie et la priorité d'accroître la sécurité alimentaire.

Le Canada, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), appuie le Programme de développement agricole, une importante initiative nationale ayant pour objectif d'aider les exploitants agricoles à accroître leur production et à améliorer leurs liens avec les marchés locaux et régionaux.

« L'un des principaux besoins du secteur agricole en Éthiopie est d'accroître les investissements là où il y a un potentiel élevé de croissance, a déclaré M. Obhrai. Le Canada est fier de collaborer avec la Banque mondiale et d'autres donateurs dans le but de soutenir le Programme de développement agricole de l'Éthiopie. Des investissements judicieusement ciblés, notamment dans les infrastructures rurales et les liens avec les marchés, peuvent contribuer à transformer des fermiers de subsistance en exploitants agricoles commerciaux. »

Ce programme met l'accent sur les moyens qui permettront d'aider des petits exploitants agricoles, répartis dans 83 districts, d'axer leurs activités sur la production alimentaire et de vendre leurs produits sur les marchés. Les fonds versés par l'ACDI s'élèvent à 18,75 millions de dollars sur cinq ans, et sont destinés à quelque 126 000 ménages, dont 9 000 sont dirigés par des femmes. Les activités porteront, entre autres, sur le renforcement des organisations qui appuient les exploitants agricoles et des systèmes d'approvisionnement en semences et en animaux d'élevage de races spécifiques, le développement des infrastructures rurales et l'application de pratiques exemplaires de conservation des sols et de l'eau.

L'agriculture est le plus important secteur de l'économie de en Éthiopie, et représente environ 45 % du produit intérieur brut, près de 90 % des exportations et 85 % des emplois. Bien que la croissance annuelle du secteur agricole ait été de 10 % en moyenne depuis 1997, le pays possède un grand potentiel d'amélioration. Par ailleurs, le Programme orientera les investissements dans les infrastructures rurales et les services agricoles afin d'aider les petits exploitants agricoles à accroître leur production et leurs liens avec les marchés dans ces régions.

 

- 30 -


Renseignements

Justin Broekema
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiche d'information

Le Canada contribue à améliorer le développement agricole en Éthiopie

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) offre du soutien au Programme de développement agricole de l'Éthiopie, qui bénéficie également de l'appui d'autres donateurs comme la Banque mondiale, l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et l'Espagne.

L'ACDI versera 18,75 millions de dollars sur cinq ans afin d'améliorer la productivité agricole et l'accès aux marchés en Éthiopie, particulièrement en ce qui concerne des cultures et des animaux d'élevage spécifiques.

Le Programme mettra l'accent sur 2 108 collectivités. Une attention particulière sera accordée aux femmes et aux jeunes dans 83 districts qui présentent un potentiel élevé de croissance agricole, répartis dans les quatre régions suivantes : l'Amhara, l'Oromie, la Région des nations, nationalités et peuples du Sud et le Tigré.

Les objectifs du Programme de développement agricole sont les suivants :

  • appuyer une vaste gamme d'activités visant à renforcer les organisations qui appuient les exploitants agricoles, et les systèmes d'approvisionnement pour les intrants agricoles clés, comme les semences et les animaux d'élevage de races spécifiques;
  • améliorer les infrastructures rurales, y compris l'irrigation à petite échelle, les marchés ruraux et les routes de desserte, et les pratiques de conservation des sols et de l'eau;
  • appuyer un usage accru des pratiques exemplaires et favoriser le développement des marchés et de l'industrie agricole;
  • contribuer à atteindre la croissance escomptée de 10 % de la productivité des cultures et des produits agricoles à valeur supérieure;
  • offrir de la formation sur les pratiques agricoles et commerciales novatrices à quelque 126 000 ménages, dont 9 000 sont dirigés par des femmes et 31 500 par des jeunes.

L'agriculture est le plus important secteur de l'économie en Éthiopie. Plus de 80 % des Éthiopiens vivent en milieu rural et la principale source de revenus est l'agriculture. Le secteur agricole représente environ 45 % du produit intérieur brut, près de 90 % des exportations et 85 % des emplois.

En plus d'améliorer le développement agricole, le Programme favorisera la diversification en milieu rural en créant des emplois et en stimulant les petites entreprises. Une forte croissance agricole tend à susciter la demande pour la main-d'oeuvre dans ce secteur ainsi que pour les produits et services non agricoles, ce qui pourrait favoriser les ménages à faible revenu qui ne participent pas directement au programme.

Le projet contribuera également à améliorer la résilience des exploitants agricoles face aux changements climatiques, et ce, au moyen d'investissements dans la gestion des bassins versants et des systèmes de gestion de l'eau et d'irrigation à petite échelle, en tenant compte des priorités des collectivités des environs. Ces investissements permettront de réduire grandement la variabilité dans la production agricole et de permettre aux petits exploitants agricoles de tirer profit des nouvelles possibilités en Éthiopie, qui sont également plus avantageuses.

- 30 -