La ministre Oda rencontre des membres de la Nobel Women's Initiative

Le 27 mai 2011

L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a rencontré une délégation de la Nobel Women's Initiative pour parler de la violence sexuelle dont les femmes sont victimes.

« La violence contre les femmes est inacceptable. Dans les pays en développement, un nombre incalculable de femmes sont victimes de violence, et leurs agresseurs agissent impunément. Tous les pays doivent appuyer le courage des femmes dans la poursuite des efforts visant à faire cesser la violence sexuelle, a déclaré la ministre Oda. Ce fut un honneur pour moi de rencontrer ces femmes remarquables. Je me réjouis de travailler avec elles et de tirer profit des progrès accomplis à ce jour. »

La ministre Oda a rencontré Jody Williams, prix Nobel de la paix, et Naw K'nway, présidente du conseil de la Women's League of Burma. Ces femmes sont des chefs de file dans leur domaine et ont été reconnues pour le travail extraordinaire qu'elles ont fait en ce qui a trait aux droits de la personne, à l'interdiction des mines terrestres et à la promotion de la paix.

Les femmes qui ont reçu le prix Nobel de la paix travaillent de concert avec la Nobel Women's Initiative pour soutenir le travail des activistes, des chercheurs et des organisations qui œuvrent pour les droits de la personne dans le monde entier. En renforçant le mouvement mondial contre la violence et en favorisant son expansion, ces femmes espèrent s'attaquer aux causes profondes de la violence et faire progresser la paix, la justice et l'égalité.

« Nous avons parlé de la nécessité d'avoir une méthode intégrée et coordonnée pour protéger les femmes de la violence sexuelle, en particulier dans les zones de conflit. La Nobel Women's Initiative a reconnu le travail accompli par le Canada. Nous avons convenu que le Canada devait demeurer une figure de proue dans ce dossier extrêmement important », a ajouté la ministre Oda.

Le Plan d'action du Canada sur les femmes, la paix et la sécurité, lancé en octobre 2010, est une approche pangouvernementale, soutenue par des objectifs nationaux clairs et des indicateurs de rendement. Le plan permettra d'améliorer l'efficacité des contributions aux opérations de maintien de la paix du Canada et d'accroître le niveau de responsabilité à l'égard de ces opérations, processus qui respectera le principe fondamental de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Grâce au Plan d'action, les organisations non gouvernementales qui sont nos partenaires et qui fournissent l'aide humanitaire canadienne sur le terrain auront des codes de conduite au sujet de l'exploitation sexuelle et des mauvais traitements. Le Plan permettra en outre de mettre sur pied des modules de formation sur la prévention de la violence et la protection en ce qui a trait aux femmes, à la paix et à la sécurité à l'intention du personnel gouvernemental déployé pour participer à des opérations de maintien de la paix ou envoyé dans des zones de conflit. De plus, il permettra de recenser les Canadiens spécialisés dans les questions liées aux femmes, à la paix et à la sécurité, et de faciliter leur perfectionnement professionnel et leur inscription sur des listes d'affectations internationales pour de futures missions de paix.


 

- 30 -


Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca