La ministre Oda achève une rencontre fructueuse avec la Banque Mondiale - elle souligne le rôle déterminant des femmes dans le développement et la croissance économique durable, et le rôle joué par le Canada dans la lutte contre la sécheresse en Afrique de l'Est

Le 26 septembre 2011

L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, vient de terminer une visite fructueuse à Washington D.C. après avoir participé à l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU) à New York. À la séance du Comité du développement de la Banque mondiale, elle a décrit la contribution du Canada à l'aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l'Est. Elle a également accueilli favorablement le Rapport sur le développement dans le monde 2012 sur l'égalité entre les hommes et les femmes (en anglais).

« Ce rapport démontre clairement que la participation des femmes à l'économie est une politique économique intelligente et indispensable à une croissance soutenue », a déclaré la ministre Oda. « Les femmes sont les agents d'une croissance économique dynamique dans les pays en développement. Au moment où tant de pays ont besoin de croissance et de stabilité économiques durables, l'amélioration des moyens de subsistance et la réduction de la pauvreté dépendent de la contribution des femmes. »

La ministre a annoncé que le Canada serait, avec ONU Femmes, l'hôte d'une conférence sur la promotion de l'autonomisation économique des femmes, conférence qui aura lieu à Ottawa le mois prochain. De plus, la ministre a pris la parole par vidéoconférence au mini-Sommet de l'ONU sur la sécheresse en Afrique de l'Est à New York.

« J'encourage tous les pays à ne pas relâcher leurs efforts de lutte contre cette catastrophe », a-t-elle déclaré. « Je suis fière de pouvoir dire que, parmi les pays présents aux réunions de l'ONU et de la Banque mondiale cette semaine, le Canada est le troisième pays ayant le plus contribué aux efforts humanitaires qui se poursuivent en réponse à cette terrible crise. Le Canada agit également comme chef de file dans la contribution à la sécurité alimentaire durable en Afrique de l'Est, grâce au développement de l'agriculture et à la nutrition. »

L'engagement du Canada en faveur de l'aide aux victimes de la sécheresse, dont le nombre est estimé à 13 millions, en particulier l'aide alimentaire, a déjà atteint 72 millions de dollars. Le Canada affectera de plus un montant équivalent aux dons faits par les Canadiens entre le 6 juillet et le 16 septembre à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés dédiés à la sécheresse.

À Washington, la ministre a également participé à la première rencontre conjointe des ministres du G-20 des Finances et du Développement. Ils y ont discuté des meilleurs moyens de parvenir à une croissance mondiale solide, stable et durable. Les principaux thèmes qu'ils ont abordés sont la sécurité alimentaire et la promotion de l'investissement dans l'infrastructure, deux facteurs essentiels de la croissance économique durable dans les pays à faible revenu. Les résultats de ces discussions alimenteront celles qu'auront les dirigeants du G-20 à leur réunion à Cannes en novembre. La ministre Oda a insisté sur l'importance de l'efficacité du développement et de la responsabilisation à l'égard de la mise en œuvre des engagements pris au Sommet.

La ministre Oda a également rencontré des représentants de cercles de réflexion de Washington afin de discuter de la mise en œuvre de la stratégie de l'ACDI en faveur de la croissance économique durable, et en particulier des moyens de renforcer les liens avec le secteur privé canadien pour soutenir la croissance des entreprises dans les pays en développement.

- 30 -

Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Tél. : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Tél. : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca