La ministre Oda annonce des initiatives visant à accroître les retombées positives de la gestion des ressources naturelles pour la population de l'Afrique et de l'Amérique du Sud

Le 29 septembre 2011

Dans un discours liminaire à l'occasion du Sommet des dirigeants d'entreprises lié à l'initiative Devonshire, la ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, a annoncé aujourd'hui quatre nouveaux projets qui aideront les pays en développement en Afrique et en Amérique du Sud à gérer leurs ressources naturelles de façon à générer des effets positifs durables à long terme pour la population.

« Les industries canadiennes du secteur de l'extraction, de l'extraction minière en particulier, sont les premières en importance dans le monde et elles sont présentes dans de nombreux pays en développement qui abondent en ressources naturelles. Si on établit un partenariat avec le secteur privé, ces ressources peuvent contribuer à la réduction de la pauvreté dans bon nombre de ces pays et à l'amélioration du niveau de vie de leur population, » a déclaré la ministre Oda. « L'ACDI appuie la Stratégie canadienne de responsabilité sociale des entreprises (RSE) pour le secteur canadien de l'extraction à l'étranger au moyen d'initiatives qui favoriseront une croissance économique durable, la création d'emplois et la réduction de la pauvreté à long terme. »

L'annonce d'aujourd'hui inclut trois projets pilotes qui seront réalisés avec des partenaires canadiens afin de réduire la pauvreté en Colombie, au Pérou, en Bolivie, au Ghana et au Burkina Faso.

Au Ghana, l'ACDI appuie l'Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) dans la prestation d'une formation professionnelle directe à 400 jeunes afin de diversifier l'économie locale dans les communautés minières. Cet investissement permettra également de renforcer la capacité de l'administration locale à fournir une éducation de qualité et l'accès à de l'eau potable pour 134 000 personnes. Rio Tinto Alcan est le partenaire de l'EUMC dans le cadre de ce projet.

« Le Canada devrait être félicité pour l'appui qu'il fournit à ce projet pilote qui permettra de renforcer les liens entre le gouvernement local et les sociétés minières, a déclaré Chris Eaton, directeur exécutif d'Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC). Les collectivités pourront ainsi retirer des bienfaits durables de la présence d'opérations minières dans leur district. »

Au Burkina Faso, l'ACDI appuie Plan Canada et son partenaire IAMGOLD dans la mise en œuvre d'un projet de formation professionnelle dans treize collectivités afin de répondre aux demandes du marché du travail dans le secteur minier et ses sous-secteurs.

« Nous nous réjouissons de l'engagement du gouvernement du Canada de soutenir la croissance économique dans des pays en développement comme le Burkina Faso, et de renforcer la pratique de la responsabilité sociale des entreprises, a dit Rosemary McCarney, présidente et directrice générale de Plan Canada. Plan Canada s'intéresse avant tout aux meilleurs intérêts des enfants et des collectivités dans lesquelles il oeuvre. La contribution de l'ACDI à ce projet aidera à créer des occasions de formation et d'emplois judicieuses, appropriées et sûres pour les jeunes. »

Au Pérou, l'ACDI appuie Vision Mondiale Canada dans le cadre d'un projet qui permettra d'accroître les revenus et le niveau de vie de 1 000 familles touchées par les activités minières. Vision Mondiale Canada collabore avec Barrick Gold pour la réalisation de ce projet.

« Vision Mondiale est reconnaissante du généreux soutien qu'accorde le gouvernement du Canada à ce projet, a déclaré Dave Toycen, président et directeur général de Vision Mondiale Canada. Cette aide permettra aux résidents de Quirulvilca, au Pérou, surtout des femmes, des jeunes et des personnes handicapées, de participer davantage à la planification de leurs propres collectivités et d'influer sur les décisions. En plus de consentir des prêts à des gens pour qu'ils démarrent de petites entreprises, on renforcera les capacités des dirigeants locaux pour que Quirulvilca poursuive sur la voie du développement durable, à long terme. »

L'annonce de l'ACDI inclut aussi la mise en œuvre de l'Initiative régionale andine visant à promouvoir la mise en place efficace de la RSE. L'Initiative réalisée en Colombie, au Pérou et en Bolivie renforcera les capacités des collectivités et des administrations locales à mettre en place des projets de développement durable en faveur du bien-être des personnes qui vivent à proximité des activités d'extraction et améliorera le dialogue entre les collectivités et le secteur privé.

« Dans les pays en développement, la croissance économique durable et les stratégies de développement à long terme sont des éléments cruciaux afin de s'assurer que les hommes et les femmes ont des possibilités d'avenir qui leur permettent de sortir de la pauvreté, » a affirmé la ministre Oda. « Puisque de plus en plus de pays en développement perçoivent les investissements étrangers comme un moyen de favoriser la croissance économique et que le secteur canadien de l'extraction constitue un élément important de cette croissance, l'ACDI peut jouer un rôle important afin d'aider les pays à concrétiser leurs aspirations. En encourageant un partenariat entre le secteur privé et des organisations de la société civile, notre gouvernement a l'occasion d'aider des entreprises à remplir leur responsabilité sociale et à en faire profiter les personnes dans le besoin. »

L'annonce faite aujourd'hui représente une contribution totale de 26,7 millions de dollars de la part de l'ACDI.

Les projets pilotes et l'Initiative régionale andine sont mis en œuvre dans le cadre de la Stratégie de l'ACDI sur la croissance économique durable et de la Stratégie de RSE pour les sociétés extractives canadiennes présentes à l'étranger. La Stratégie canadienne de RSE vise à appuyer des initiatives qui renforcent les capacités des pays en développement à gérer l'exploitation de leurs ressources naturelles dans le but de réduire la pauvreté.

- 30 -

Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiche d'information

Le 29 septembre 2011

Projets de l'ACDI en matière de ressources naturelles en Afrique et en Amérique du Sud

L'ACDI a annoncé trois projets pilotes ainsi qu'une initiative régionale dans la région andine qui seront mis en œuvre dans le cadre de la Stratégie de l'ACDI sur la croissance économique durable et de la Stratégie de RSE pour les sociétés extractives canadiennes présentes à l'étranger.

  • Projet de développement de l'assemblée du district de Bibiani-Anhwiaso Bekwai au Ghana : ce projet, mis en œuvre conjointement par Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et cofinancé par Rio Tinto Alcan, profitera à 134 000 bénéficiaires dans les collectivités minières du district de Bibiani-Anhwiaso Bekwai. Ce projet vise à renforcer la capacité de l'administration locale à mettre en œuvre des plans de développement et à diversifier l'économie locale, avec une attention particulière pour améliorer la qualité de l'éducation, accroître l'accès à de l'eau potable et augmenter les compétences professionnelles de près de 400 jeunes.

    Budget total : 928 000 $ sur trois ans
    ACDI : 500 000 $ — EUMC/Rio Tinto Alcan : 428 000 $

  • Plan Canada/IAMGOLD — Renforcement de la capacité des jeunes afin de favoriser la croissance économique — partenariat public-privé en matière de responsabilité sociale des entreprises au Burkina Faso : ce projet, mis en œuvre par Plan Canada et cofinancé par IAMGOLD, aidera à développer le capital humain du Burkina Faso. Des adolescents et adolescentes du Burkina Faso âgés de 13 à 18 ans recevront une formation professionnelle liée aux besoins du marché du travail dans le secteur minier et ses sous-secteurs. Les résidents de 13 communautés bénéficieront de ce projet.

    Budget total : 7,6 millions de dollars sur cinq ans et demi
    ACDI : 5,7 millions de dollars — Plan Canada : 0,9 million de dollars — IAMGOLD : 1 million de dollars

  • Approfondir la collaboration pour une croissance économique durable au Pérou : ce projet, mis en œuvre par Vision Mondiale et cofinancé par Barrick Gold, vise à mettre à profit l'impact économique des opérations minières au Pérou en augmentant les revenus et le niveau de vie de près de 1 000 familles. Les bénéficiaires recevront des fonds pour réaliser de petits projets agricoles pour générer des revenus. Les autorités locales pourront également diversifier le développement économique et avoir accès à des fonds issus des revenus que le gouvernement national tire des opérations minières.

    Budget total : 1,0 million de dollars sur trois ans et demi
    ACDI : 500 000 $ — Vision Mondiale/Barrick Gold : 500 000 $

  • Initiative régionale andine pour promouvoir la mise en place efficace de la RSE : ce projet réalisé en Colombie, au Pérou et en Bolivie permettra de renforcer les capacités des administrations et des collectivités locales pour mettre en œuvre des projets de développement durable qui amélioreront le bien-être des personnes qui vivent près des opérations d'extraction, et qui faciliteront le dialogue entre les collectivités et le secteur privé.

    Budget total : 20 millions de dollars sur cinq ans
    ACDI : 20 millions de dollars

Rôle de l'ACDI dans la mise en œuvre de la Stratégie de responsabilité sociale des entreprises du Canada

  • En 2007, le premier ministre Harper a déclaré que le gouvernement du Canada s'attend des sociétés canadiennes qu'elles respectent des normes élevées en matière de responsabilité sociale des entreprises.
  • En 2009, le gouvernement a noté que nombre de pays en développement étaient bien pourvus en ressources naturelles, lesquelles constituaient une voie importante vers leur croissance économique durable, la création d'emplois et la réduction de la pauvreté à long terme. Les sociétés canadiennes apportent des contributions substantielles au développement économique de leurs pays hôtes.
  • En 2009, le gouvernement a adopté une stratégie en matière de RSE pour les sociétés extractives canadiennes présentes à l'étranger dans le but d'améliorer l'avantage concurrentiel de ces sociétés, en renforçant leur capacité à gérer les risques de nature sociale et environnementale. La Stratégie de RSE repose sur les quatre piliers suivants :

    1. appuyer des initiatives visant à renforcer les capacités des pays en développement à gérer l'exploitation minière, pétrolière et gazière, et à tirer parti de ces ressources afin de réduire la pauvreté;
    2. promouvoir les lignes directrices internationales reconnues à l'échelle mondiale sur le rendement en matière de RSE;
    3. établir le Bureau du conseiller en responsabilité sociale des entreprises (RSE) de l'industrie extractive;
    4. soutenir la mise en place d'un centre canadien d'excellence en matière de RSE.
  • L'ACDI et Ressources Naturelles Canada sont responsables de la mise en œuvre du premier pilier. L'ACDI collabore avec Affaires étrangères et Commerce international Canada et Ressources naturelles Canada pour la mise en place des trois autres piliers.
  • De plus, l'ACDI a un statut d'observateur au Centre d'excellence en matière de RSE, une tribune qui permet aux intervenants du secteur de l'extraction de fournir, en temps utile, des outils et de l'information de haute qualité sur la RSE aux clients de l'industrie, aux organisations de la société civile (OSC) et au gouvernement, dans leur pays d'appartenance et dans le pays hôte.
  • La Stratégie sur la croissance économique durable de l'ACDI fournit un cadre stratégique clé aux activités de l'Agence en matière de RSE et de gestion du secteur de l'extraction. En plus d'assurer la coordination avec les collectivités et les organisations non gouvernementales (ONG) locales, les activités associées à la RSE comprennent du soutien aux gouvernements pour établir les cadres législatifs et réglementaires sur les plans industriel, commercial et financier pour permettre une croissance économique durable.
  • En 2009 et 2010, l'ACDI a organisé quatre tables rondes avec des sociétés du secteur de l'extraction et des OSC canadiennes pour discuter des moyens que l'ACDI, les entreprises et les OSC peuvent prendre pour collaborer à la mise en œuvre de la Stratégie de RSE et travailler en partenariat vers le développement durable dans le but de réduire la pauvreté.
  • L'ACDI a désigné des représentants de la Stratégie de RSE qui établiront un dialogue avec d'autres ministères quant à la mise en œuvre de la stratégie et feront la liaison avec les sociétés canadiennes et les OSC.
  • L'ACDI gère le Secrétariat du Forum intergouvernemental sur l'exploitation minière, les minéraux, les métaux et le développement durable pour le compte du gouvernement du Canada.
  • Le 29 septembre 2011, l'ACDI a fait l'annonce des projets pilotes qu'elle met en œuvre en partenariat avec des ONG et des sociétés minières.