La ministre Oda évalue les progrès réalisés en Haïti

Le 13 octobre 2011

L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a terminé aujourd'hui une visite de trois jours en Haïti. Elle s'y est rendue afin de constater les résultats obtenus dans le cadre de l'engagement continu du Canada à l'égard du peuple haïtien. Elle a rencontré le président et le nouveau premier ministre d'Haïti ainsi que des représentants du gouvernement haïtien et d'organisations canadiennes qui travaillent sur le terrain.

« Je peux affirmer que des progrès sont réalisés actuellement pour redresser et reconstruire Haïti à la suite du séisme, a dit la ministre Oda. La reconstruction prendra de nombreuses années. Nous devons tous nous souvenir des défis auxquels ce pays devait faire face avant le séisme. Nos efforts doivent permettre d'améliorer les conditions de vie de la population haïtienne et profiter aux générations futures. Ils doivent être menés par le peuple haïtien, et le Canada demeure fermement engagé à l'égard de ce processus à long terme. »

La ministre Oda a mentionné tout particulièrement un projet qui permettra à 35 000 enfants additionnels de retourner à l'école. Le Canada, en collaboration avec la Banque interaméricaine de développement, prendra à sa charge les frais de scolarité des élèves et leur fournira le matériel nécessaire. Ce projet fait partie des mesures prises par le Canada pour appuyer les jeunes haïtiens, en particulier dans le domaine de l'éducation.

À Port-au-Prince, la ministre Oda a également visité l'hôpital Isaïe Jeanty, où le Canada, de concert avec l'Organisation panaméricaine de la santé, favorise la prestation de services de santé gratuits aux femmes enceintes à faible revenu. Plus de 70 000 femmes et leurs nouveau-nés ont bénéficié d'un accès gratuit à des soins de santé de qualité. Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'engagement de l'ACDI envers les femmes, les nouveau-nés et les enfants.

À Léogâne, où le séisme a détruit environ 80 % des bâtiments, la ministre Oda a rencontré des personnes déplacées qui vivent dans des maisons semi-permanentes et des abris temporaires construits par la Croix-Rouge canadienne.

La ministre Oda a mis l'accent sur les efforts actuels du Canada en Haïti, qui comprennent des initiatives qui visent à répondre aux besoins immédiats de la population et à promouvoir le développement à long terme. Le soutien du Canada a permis d'obtenir, entre autres, les résultats suivants :

  • 4,3 millions d'Haïtiens ont reçu une aide alimentaire d'urgence
  • 1,3 million d'Haïtiens ont reçu un approvisionnement en eau et des services d'assainissement
  • 370 000 familles ont bénéficié de logements temporaires et d'urgence
  • Un million d'Haïtiens ont obtenu un emploi dans le cadre d'un programme de travail contre rémunération
  • Plus de 80 000 familles ont reçu une aide afin d'augmenter leur production agricole et leurs revenus
  • 369 000 Haïtiens ont accès à du microcrédit et à des services financiers
  • 400 000 élèves haïtiens mangent un repas nutritif chaque jour à l'école
  • Plus de 40 000 jeunes haïtiens ont accès à l'éducation
  • 330 000 femmes enceintes et nouvelles mères ont accès à des soins médicaux

Le Canada, par l'entremise du Fonds de reconstruction d'Haïti, appuie aussi l'enlèvement des décombres et la construction d'abris. Toutes ces initiatives correspondent aux priorités de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti et s'inscrivent dans le Plan d'action national pour la reconstruction et le développement d'Haïti.

En 2010, le Canada s'est engagé à débourser 400 millions de dollars sur deux ans pour la reconstruction d'Haïti. À ce jour, il a versé plus des deux tiers du montant prévu dans le cadre de cet engagement. De plus, le Canada soutient la construction de l'hôpital des Gonaïves et de l'Académie nationale de police, ainsi que la prestation d'un programme de formation des policiers.

Bien qu'il reste encore de grands besoins, les initiatives canadiennes contribuent vraiment à changer la vie des Haïtiens. Au total, l'engagement actuel du gouvernement du Canada en Haïti s'élève à plus d'un milliard de dollars, ce qui fait de ce pays le plus important bénéficiaire de l'aide canadienne dans les Amériques. Le Canada travaille de concert avec le gouvernement haïtien, ses partenaires canadiens et ses homologues internationaux pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables et reconstruire Haïti.

- 30 -

Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiches d'information

La ministre Oda réitère l'appui du Canada à Haïti

Les efforts de développement à Haïti ont subi un recul en janvier 2010 lorsqu'un puissant séisme d'une magnitude sans précédent au pays a frappé la capitale de Port-au-Prince et les régions avoisinantes. Avant ce séisme, Haïti était le pays le plus pauvre des Amériques. Le pays a perdu 17 % de ses fonctionnaires et 40 % des immeubles gouvernementaux en raison de cette catastrophe, ce qui complique la gestion du pays.

Dans les mois qui ont suivi le séisme, le Canada a été l'un des plus grands acteurs par habitant au monde en s'engageant à verser 150,15 millions de dollars en aide humanitaire d'urgence. Le Canada a également promis de verser 400 millions de dollars sur deux ans pour les efforts de reconstruction et de redressement suivant le séisme. Il a en outre annoncé qu'Haïti est l'un des pays que cible l'ACDI dans le cadre de l'Initiative de Muskoka lancée par le G8 en ce qui concerne l'amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, puisque ce pays a le taux de mortalité maternelle le plus élevé dans les Amériques.

À ce jour, le gouvernement du Canada a déboursé les deux tiers des 400 millions qu'il a promis de verser pour les efforts menés à la suite du séisme en Haïti. De plus, après le séisme de 2010, les Canadiens ont généreusement fait don d'un total de 220 millions de dollars à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés. Le gouvernement du Canada s'était engagé à allouer une somme équivalente à leurs dons et, à ce jour, il a attribué 98 % des sommes du fonds de contrepartie.

Parmi les projets du Canada en cours, notons les suivants :

  • Aide humanitaire constante aux Haïtiens touchés par le séisme
  • Renforcement de la capacité institutionnelle d'Haïti afin de restaurer les services essentiels à la population
  • Appui aux projets de redressement à court terme et de reconstruction d'Haïti
  • Appui aux opérations du Fonds de reconstruction d'Haïti, un fonds multidonateur, et de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti
  • Mise en œuvre de quatre initiatives pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants pour l'amélioration de l'accessibilité aux soins de santé primaires et de la qualité de ces soins, en particulier à des programmes aux coûts modestes, mais aux répercussions importantes qui ciblent la santé maternelle et infantile
  • Mise en œuvre d'initiatives dans le secteur de l'éducation visant la construction d'écoles, la fourniture d'équipement essentiel et l'élimination des frais de scolarité
  • Mise en œuvre d'initiatives pour la sécurité alimentaire visant à appuyer les projets d'alimentation en milieu scolaire et l'aide agricole
  • Allégement de la dette haïtienne et la fourniture de ressources additionnelles
  • Des projets bilatéraux courants en faveur des enfants et des jeunes, de la croissance économique et de la sécurité alimentaire

En 2010-2011, la programmation de l'ACDI était axée sur les enjeux suivants :

Les enfants et les jeunes

  • Offrir aux filles et aux garçons un meilleur accès à l'éducation de base et rendre cet accès plus équitable au moyen de subventions pour la rentrée, de la distribution de trousses scolaires et de la construction et de la remise en état d'infrastructures scolaires
  • Fournir une formation, un encadrement et un soutien technique à des intervenants clés du système d'éducation
  • Améliorer l'accès équitable de la population à des services de santé et d'assainissement et à un approvisionnement en eau
  • Perfectionner les connaissances et les compétences des professionnels de la santé
  • Renforcer la capacité du ministère haïtien de la Santé publique et de la Population en matière de coordination, de planification et de gestion

La sécurité alimentaire

  • Distribuer des intrants agricoles et améliorer les systèmes de production visant à accroître la production, la consommation et la commercialisation d'aliments
  • Appuyer le gouvernement d'Haïti dans ses efforts visant à rehausser le secteur agricole

La croissance économique

  • Fournir un financement garanti à des familles et à des microentrepreneurs afin d'accroître leur accès au crédit et à des services financiers
  • Créer des emplois grâce à des projets à forte intensité de main-d'œuvre, comme des infrastructures routières et scolaires et la production agricole
  • Mettre en œuvre des programmes qui rehaussent l'accès à une formation technique et professionnelle et qui augmentent les possibilités d'emploi et l'accès à un meilleur salaire

La programmation de l'ACDI en Haïti a permis d'obtenir les résultats suivants :

  • 4,3 millions d'Haïtiens ont reçu une aide alimentaire d'urgence
  • 1,3 million d'Haïtiens ont reçu un approvisionnement en eau et des services d'assainissement
  • 370 000 familles ont bénéficié de logements temporaires et d'urgence
  • Un million d'Haïtiens sont employés dans le cadre d'un programme de travail contre rémunération
  • Plus de 80 000 familles reçoivent une aide pour accroître leur production agricole et leurs revenus
  • 369 000 Haïtiens bénéficient d'un microcrédit et de services financiers
  • 400 000 écoliers haïtiens mangent un repas nutritif chaque jour
  • Plus de 40 000 jeunes haïtiens ont accès à une éducation
  • 330 000 femmes enceintes et nouvelles mères reçoivent des soins médicaux

L'ACDI s'emploie également à renforcer les institutions publiques, la participation à la démocratie et la consolidation de la sécurité et de la stabilité. Au cours des élections législatives et de l'élection présidentielle, le Canada a contribué à la transition d'un président élu démocratiquement à l'autre et à l'élection des députés et des sénateurs. Le Canada a aussi fait en sorte que plus d'un million de femmes et d'hommes haïtiens puissent exercer leur droit de vote.

Bien que les besoins soient encore énormes, les projets canadiens contribuent à changer la vie des Haïtiens. Le Canada travaille de concert avec le gouvernement d'Haïti, ses partenaires canadiens et ses homologues internationaux pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables et reconstruire Haïti.

- 30 -