Le Canada aide des millions de personnes touchées par la sécheresse en Afrique de l'Est

Le 20 décembre 2011

Aujourd'hui, la ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, a annoncé de quelle façon le Canada apportera un soutien continu aux personnes touchées par la crise qui se poursuit en Afrique de l'Est, soit par l'intermédiaire du Fonds d'aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l'Est.

En octobre, la ministre a fait état de la générosité des Canadiens qui ont donné pour venir en aide à ceux qui souffrent en Afrique de l'Est. Afin de respecter ses engagements, le gouvernement apporte du soutien, par l'entremise du Fonds d'aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l'Est, à 14 organismes qui travaillent sur le terrain pour aider les plus démunis.

« Bien que les médias du monde entier soient passés à d'autres nouvelles, la situation demeure précaire en Afrique de l'Est et les gens ont toujours besoin d'aide humanitaire, a affirmé la ministre Oda. Je suis fière que les Canadiens fassent preuve de compassion et n'aient pas abandonné les victimes de famine extrême et de malnutrition aigüe ainsi que les malades et ceux qui ont perdu leurs moyens de subsistance dans la Corne de l'Afrique. »

Environ 13 millions de personnes ont encore besoin d'aide humanitaire à Djibouti, en Éthiopie, au Kenya et en Somalie. Dans la région, le taux de malnutrition demeure à un niveau alarmant et environ 250 000 enfants sont toujours confrontés à la famine dans trois régions de la Somalie. Dans ce même pays, approximativement 1,5 million de personnes ont été déplacées en raison de la sécheresse et de conflits tandis que plus de 840 000 Somaliens sont maintenant réfugiés en Éthiopie et au Kenya.

Malgré les difficultés rencontrées lors des démarches pour venir en aide à ceux qui souffrent, le gouvernement du Canada est d'avis que les organismes susmentionnés seront en mesure de distribuer des aliments, de l'eau et des fournitures directement au peuple.

Dans le cadre de l'annonce d'aujourd'hui, le gouvernement du Canada explique en détail comment il respecte son engagement par l'intermédiaire du Fonds d'aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l'Est. Ce Fonds permet aux Canadiens d'appuyer les efforts déployés par les organismes des Nations Unies, la Croix-Rouge et les organisations non gouvernementales canadiennes visant à continuer à satisfaire aux besoins en matière de nourriture, d'eau et de soins de santé des gens touchés par la sécheresse, ainsi qu'aux autres besoins essentiels de ces personnes.

En réponse à la pire sécheresse des 60 dernières années en Afrique de l'Est, le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'ACDI, a accordé 145,1 millions de dollars au titre de l'aide humanitaire dans cette région depuis décembre 2010.

L'aide continue apportée par le Canada et par d'autres donateurs porte ses fruits. Par exemple, le Programme alimentaire mondial et ses partenaires fournissent désormais de la nourriture à plus de sept millions de personnes dans la région. Depuis janvier, l'UNICEF et ses partenaires ont offert des services de nutrition à plus de 400 000 enfants somaliens âgés de moins de cinq ans. Oxfam permet toujours à environ 700 000 personnes à Mogadiscio et dans le corridor d'Afgooye (en Somalie) d'avoir accès à de l'eau potable.

Pour obtenir plus d'information sur la réponse du Canada à la sécheresse en Afrique de l'Est, veuillez consulter le site Web de l'ACDI à la page Crise humanitaire en Afrique de l'Est.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca


Fiche d'information

Réponse du Canada à la sécheresse en Afrique de l'Est

En réponse à la pire sécheresse des 60 dernières années en Afrique de l'Est, le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'ACDI, a accordé 145,1 millions de dollars au titre de l'aide humanitaire dans cette région du monde depuis décembre 2010. La sécheresse, combinée à la flambée des prix des aliments, aux conflits et aux difficultés d'acheminement de l'aide humanitaire, a créé une crise humanitaire qui touche des millions de personnes au Kenya, en Somalie, en Éthiopie et à Djibouti. Plus de 13 millions d'habitants de l'Afrique de l'Est dépendent toujours de l'aide humanitaire.

Parmi les mesures prises par le Canada figure l'octroi de 74,6 millions de dollars, distribués à des partenaires chevronnés œuvrant dans cette région pour répondre aux besoins humanitaires les plus criants des populations affectées par la sécheresse comme l'accès à la nourriture, à l'eau potable et aux soins médicaux d'urgence.

De plus, le gouvernement du Canada a créé le Fonds d'aide aux victimes de la sécheresse en Afrique de l'Est, un mécanisme par lequel le gouvernement verse un dollar pour chaque dollar donné par les Canadiens à un organisme de bienfaisance canadien enregistré luttant contre les répercussions de la sécheresse de l'Afrique de l'Est. Les Canadiens se sont montrés très généreux et ont donné 70,5 millions de dollars; le gouvernement a donné le même montant.

Grâce au Fonds d'aide, les 14 organismes suivants reçoivent du financement dans des régions et des pays spécifiques. Cette aide permettra de répondre aux besoins humanitaires les plus urgents découlant des conséquences permanentes de cette grave sécheresse en fournissant des aliments, de l'eau, des services d'assainissement, des abris et des soins médicaux aux populations touchées de la région.

Nations Unies (44,5 millions de dollars)

Programme alimentaire mondial (PAM)
Répondre aux besoins alimentaires d'urgence d'environ huit millions de personnes parmi les plus vulnérables comme les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes ou allaitantes et les réfugiés. (23 millions de dollars)

Améliorer l'accès aux populations bénéficiaires de l'aide dans les zones dangereuses ou de conflit de la Somalie et réduire les risques de mortalité ou de blessure des travailleurs humanitaires. Le Service aérien humanitaire du PAM fournira des services de transport aérien fiables et sécuritaires aux travailleurs humanitaires œuvrant en Somalie. (1 million de dollars)

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)
Pour répondre aux besoins vitaux des quelques 840 000 réfugiés de la région, le HCR fournira une aide d'urgence comprenant l'accès à des services médicaux, à de l'eau potable et à des installations sanitaires, à des abris et à des articles de maison non alimentaires essentiels et assurera la protection des réfugiés. (10 millions de dollars)

Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)
Pour fournir une aide d'urgence vitale à environ deux millions de personnes de l'ensemble de la région, en particulier aux enfants et aux femmes affectés par la sécheresse, l'UNICEF assurera l'accès à l'eau potable, au soutien nutritionnel, aux vaccins vitaux et à des écoles temporaires pour les enfants. (10 millions de dollars)

Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) (en anglais)
Permettre au BCAH de fournir le leadership et l'aide à la coordination nécessaires pour renforcer la réponse de l'aide humanitaire internationale aux populations affectées par la sécheresse. (500 000 $)

Croix-Rouge (11 millions de dollars)

Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
Pour apporter des rations alimentaires, des soins de santé primaires, des médicaments et des vaccins à approximativement un million de personnes par mois en Somalie, le CICR a amplifié ses opérations. Il a fourni des rations alimentaires à quelque 170 000 familles pendant plus de trois mois, traité 36 000 enfants et 24 000 femmes enceintes ou allaitantes souffrant de malnutrition chronique pendant des périodes pouvant atteindre cinq mois, soutenu et administré jusqu'à 12 centres d'alimentation liquide dans les camps pour personnes déplacées pour soigner 25 000 enfants souffrant de malnutrition et leurs gardiens pendant des périodes pouvant atteindre cinq mois, installé des réseaux de distribution d'eau potable et assuré la chloration de puits utilisés par 170 000 personnes. (10 millions de dollars)

Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC)
Aide humanitaire à environ 570 000 personnes en Éthiopie. L'IFRC fournira des rations alimentaires à un nombre pouvant atteindre 135 000 personnes affectées par la sécheresse, distribuera 50 000 moustiquaires et des messages sur la prévention du paludisme à 25 000 familles à risque et distribuera 486 000 trousses de traitement de l'eau et des messages sur l'hygiène à 27 000 familles. (1 million de dollars)

Organisations non gouvernementales canadiennes (15 millions de dollars)

Agence de développement et de secours adventiste (ADSA) (en anglais)
Pour contribuer à la réponse aux besoins humanitaires d'urgence d'environ 84 000 personnes affectées par la sécheresse et le conflit en Somalie, l'ADSA fournira des accès à l'eau potable, à des services d'assainissement et d'hygiène, des abris et des articles non alimentaires, ainsi que des services de santé. (900 000 $)

CARE Canada
Pour améliorer l'accès à l'eau potable, CARE Canada assainira les sources existantes et fournira des solutions de traitement des eaux, tout en améliorant l'accès aux services sanitaires d'environ 35 000 personnes à Djibouti. (600 000 $)

Développement et Paix
Pour répondre aux besoins alimentaires et sanitaires de près de 23 000 enfants de moins de cinq ans, de femmes enceintes ou allaitantes d'Érythrée, Développement et Paix fournira des rations alimentaires supplémentaires et améliorera les connaissances des bonnes pratiques d'hygiène et d'alimentation dans des collectivités ciblées, en distribuant de l'information. (1 million de dollars)

Médecins sans frontières Canada (MSF)
Pour améliorer l'accès aux soins de santé primaire et à d'autres services pour les réfugiés somaliens et les populations d'accueil du camp de réfugiés de Dolo Ado et des environs en Éthiopie, MSF dispensera des soins obstétriques et néonatals, fournira des services de soins de santé d'urgence, des soins médicaux et d'alimentation thérapeutique aux personnes souffrant de malnutrition ainsi que l'accès à l'eau potable, aux installations sanitaires et à des articles non alimentaires, selon les besoins. (1 million de dollars)

Oxfam Canada (en anglais)
En fournissant l'accès à des dons en espèces grâce à des services de pièces de caisse, Oxfam Canada aidera environ 47 000 personnes au Kenya à améliorer leurs possibilités de se procurer des aliments de base et des articles non alimentaires. (1,25 million de dollars)

Pour sauver des vies, accroître la consommation d'aliments et atténuer les conséquences de la sécheresse pour environ 12 500 personnes en Somalie, en majorité des femmes et des enfants, Oxfam Canada offrira des services de transferts de fonds d'urgence à l'intention des familles à risque, pour leur permettre d'acheter des aliments et des articles ménagers essentiels. (2 millions de dollars)

Samaritan's Purse Canada (en anglais)
Pour améliorer ou soutenir la santé, la sécurité physique et les modes de vie des familles ou des collectivités ciblées du nord-est du Kenya, Samaritan's Purse Canada améliorera l'accès à l'eau potable pour environ 70 800 personnes, en assurant entre autres le transport de l'eau par camion vers 9 300 familles affectées par la sécheresse pendant cinq mois (1,1 million de dollars).

Aide à l'enfance Canada (en anglais)
Pour répondre aux besoins humanitaires de 148 000 personnes en Éthiopie, Aide à l'enfance Canada fournira l'accès à l'eau, à des installations d'assainissement adéquates ainsi qu'un soutien médical comprenant des médicaments essentiels pour lutter contre diverses maladies (paludisme, pneumonie, diarrhée), notamment à quelque 10 500 enfants de moins de cinq ans. (1,75 million de dollars)

Pour contrer la malnutrition chronique, Aide à l'enfance Canada assura l'accès à l'eau potable, à des installations d'assainissement adéquates, à des services de santé de base et enseignera les bonnes pratiques d'hygiène à environ 40 000 personnes déplacées vivant dans des camps en Somalie. (2,75 millions de dollars)

Vision Mondiale Canada
Pour répondre aux besoins humanitaires immédiats des personnes affectées par la sécheresse, Vision Mondiale Canada fournira une alimentation complémentaire et des services de santé à environ 16 700 enfants et femmes enceintes ou allaitantes souffrant de malnutrition chronique.

Pour réduire la prévalence de la malnutrition chronique d'environ 15 700 enfants de moins de cinq ans, de femmes enceintes ou allaitantes, Vision Mondiale Canada mobilisera et formera des travailleurs de la santé communautaire et assurera le dépistage, l'identification et le traitement d'enfants et de femmes souffrant de malnutrition en Éthiopie. (1,2 million de dollars)

Pour obtenir plus d'information sur la réponse du Canada à la sécheresse en Afrique de l'Est, veuillez consulter le site Web de l'ACDI à la page Crise humanitaire en Afrique de l'Est.

- 30 -