Le Canada et les collèges communautaires canadiens forment une main-d’œuvre qualifiée dans des pays en développement

Le 31 mai 2012 - Aujourd'hui, la ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, a annoncé l'appui du Canada à un nouveau projet d'éducation pour l'emploi afin de répondre à la demande croissante de main-d'œuvre qualifiée dans les pays en développement. En collaboration avec l'Association des collèges communautaires du Canada (ACCC), ce projet fournira un appui additionnel en vue de renforcer la capacité institutionnelle d'un pays à combler les besoins d'embauche d'employés formés à mesure que son économie croît. La ministre Oda a aussi fait savoir qu'il y aurait une nouvelle initiative dans la région des Andes, en plus d'une prolongation du projet actuel d'éducation pour l'emploi en Afrique, en raison des résultats considérables qui y ont déjà été obtenus.

« La croissance économique durable est le moyen le plus efficace de réduire la pauvreté, car elle fournit des possibilités d'emplois rémunérateurs et permet d'accroître les revenus, ce qui unit les familles, améliore les collectivités et assure un meilleur avenir aux pays. Pendant cette période de restriction économique mondiale, les pays en développement et émergents verront leur économie croître plus rapidement que de nombreux pays industrialisés, a déclaré la ministre Oda. La demande accrue d'une main-d'œuvre qualifiée doit être satisfaite à l'échelle locale et le Canada est déterminé à aider les pays en développement à renforcer leurs capacités afin que leur population puisse combler les futures possibilités d'emplois. Ensemble, avec l'aide de l'ACCC, nous avons établi un modèle unique auquel participent des partenaires des secteurs public et privé dans les établissements d'enseignement et de formation, un modèle qui répondra aux besoins des employeurs locaux. »

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) a élaboré des projets pour le programme Éducation pour l'emploi en partenariat avec l'ACCC en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

Le projet d'Éducation pour l'emploi en Afrique a vu le jour en septembre 2008 au Mozambique, au Sénégal et en Tanzanie, et il a déjà atteint des résultats considérables dans les trois pays. Grâce à l'appui de l'ACDI, ce projet a permis la mise sur pied de 56 programmes de formation professionnelle et technique et 21 modules sur l'entrepreneuriat, et de former 514 formateurs et 105 administrateurs d'établissements d'enseignement. La participation du secteur privé et des établissements d'enseignement a permis au projet d'établir des réseaux qui mettent en lien les employeurs, les enseignants et le gouvernement. La contribution du gouvernement du Canada, par l'entremise de l'ACDI, s'élève à 20 millions de dollars pour la période 2008-2012. Aujourd'hui, la ministre Oda a annoncé une prolongation de neuf mois pour le projet, ainsi que le versement de 2,8 millions de dollars additionnels d'octobre 2012 à juin 2013.

« Lorsque la formation est alignée sur les besoins du marché, nous pouvons atteindre des résultats qui ont pour effet de consolider les entreprises et créer des emplois, ce qui stimule réellement la croissance économique. Les collèges et les établissements d'enseignement canadiens ont mis la main à la pâte pour renforcer notre économie et en faire l'une des plus solides du monde. L'ACCC poursuivra son partenariat avec l'ACDI afin de réduire efficacement la pauvreté dans les pays en développement », a conclu la ministre Oda.

La ministre a aussi annoncé la création d'un projet d'éducation pour l'emploi dans la région andine, lequel permettra d'établir un réseau régional de partenaires institutionnels, pour ainsi accroître la capacité institutionnelle et créer des possibilités pour les populations de la région. La contribution du gouvernement du Canada par l'entremise de l'ACDI s'élève à 19,6 millions de dollars sur cinq ans de 2012 à 2017.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiche d'information

Les annonces d'aujourd'hui portent sur le nouveau projet d'éducation pour l'emploi dans la région des Andes et la prolongation du projet d'éducation pour l'emploi en Afrique. Ces projets font partie du programme actuel Éducation pour l'emploi de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), qui reconnaît le rôle important des collèges et des établissements d'enseignement canadiens dans le transfert des éléments concluants du modèle canadien de prestation d'une formation professionnelle et technique axée sur la demande vers les établissements des pays en développement.

Le projet Éducation pour l'emploi en Afrique vise à appuyer le développement du secteur privé au moyen de la formation de la main-d'œuvre et d'un soutien aux microentreprises dans les secteurs de l'économie où il manque de travailleurs qualifiés et d'entrepreneurs. L'objectif est de réduire la pauvreté grâce à un appui au développement du secteur privé. Le projet rassemble d'une part les besoins de stabilité des entreprises et, d'autre part, la création et le maintien d'emplois durables et les améliorations nécessaires à la formation continue de la main d'œuvre. Ce projet donne déjà des résultats considérables dans les trois pays. La contribution du gouvernement du Canada, par l'entremise de l'ACDI, s'élève à 20 millions de dollars pour la période 2008-2012 et la prolongation, à 2,8 millions de dollars additionnels sur neuf mois d'octobre 2012 à juin 2013.

Le projet d'éducation pour l'emploi dans la région des Andes travaillera avec les gouvernements nationaux et régionaux, les employeurs, les syndicats, d'autres bureaux de placement et des établissements d'enseignement pour moderniser la formation professionnelle, ce qui aidera à établir un réseau régional de partenaires institutionnels. La contribution du gouvernement du Canada par l'entremise de l'ACDI s'élève à 19,6 millions de dollars sur cinq ans de 2012 à 2017.

Parmi les projets en cours de l'ACCC qui reçoivent du financement de l'ACDI, mentionnons le projet Éducation pour l'emploi de CARICOM, qui vise à renforcer la capacité institutionnelle des Caraïbes à mettre en place des normes professionnelles, des certifications professionnelles ainsi que de la formation professionnelle et technique axée sur la demande, et à en faire la promotion. L'augmentation de la capacité des établissements aidera à créer des emplois décents pour les diplômés de la formation professionnelle et technique et les travailleurs qualifiés de la région. Ce projet permet aussi d'améliorer l'accès à l'information pertinente sur le marché du travail afin que les cours de formation professionnelle et technique reflètent mieux les besoins des employeurs. Sous les auspices de l'ACCC, les établissements des Caraïbes collaborent avec des représentants du secteur privé dans la région ainsi qu'avec les organisations canadiennes pertinentes pour profiter de l'expérience que compte le Canada à développer des programmes de formation professionnelle et technique et d'une approche plus décentralisée et entrepreneuriale dans la gestion des collèges. La contribution du gouvernement du Canada, par l'entremise de l'ACDI, s'élève à 19,6 millions de dollars sur cinq ans de 2011 à 2016.