Déclaration de la ministre Oda au sujet du Défi zéro famine

Le 22 juin 2012 - Près d'un milliard d'hommes, de femmes et d'enfants souffrent de faim chronique dans le monde. À l'heure actuelle, le manque d'accès à une quantité suffisante d'aliments sains et nutritifs constitue l'un des principaux obstacles à la réduction de la pauvreté dans les pays en développement. Les pays, partout dans le monde, doivent continuer de collaborer pour lutter contre la faim et la malnutrition.

Pour cette raison, je me réjouis du lancement, par le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki­moon, d'une nouvelle initiative appelée le Défi zéro famine (en anglais). Cette initiative vise à créer un monde où tous ont accès à suffisamment de nourriture l'année durant et à mettre fin à la malnutrition chez les femmes enceintes et les jeunes enfants, tout en favorisant la viabilité de tous les systèmes de production alimentaire, et en créant de plus grandes possibilités pour les petits exploitants agricoles de doubler leur productivité et leur revenu. Le Défi zéro famine vise aussi à prévenir la perte d'aliments après la production, à mettre fin au gaspillage de nourriture et à promouvoir une consommation responsable.

L'un des principaux objectifs de la Stratégie de l'ACDI sur la sécurité alimentaire est de lutter contre la faim extrême et la malnutrition dont souffrent les populations les plus vulnérables de la planète. La Stratégie englobe plusieurs activités de premier plan, allant de la production alimentaire à l'adoption de mesures pour garantir l'accès à des aliments de qualité, et propose ainsi une approche plus systématique et intégrée pour accroître la sécurité alimentaire dans le monde.

Notre Stratégie sur la sécurité alimentaire mise sur la solide expérience du Canada en tant que deuxième donateur en importance du Programme alimentaire mondial des Nations Unies, sur son rôle de président lors de la renégociation de la Convention sur l'assistance alimentaire, et de chef de file pour ce qui est d'appuyer des organisations et des programmes reconnus, comme le Fonds international de développement agricole, le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale, le Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (en anglais), et le Groupe de la Banque mondiale.

Le Canada est connu comme un donateur responsable et transparent en matière de sécurité alimentaire. Il possède beaucoup d'expérience dans le domaine du développement agricole durable.

Le Canada soutient également des partenaires du développement comme le Mouvement de renforcement de la nutrition (en anglais), l'Initiative pour les micronutriments, l'UNICEF et Hellen Keller International (en anglais), afin qu'ils accroissent la qualité et le nombre des interventions nutritionnelles directes en faveur des personnes les plus vulnérables dans le monde. Ces interventions permettent de réduire la sous­nutrition chez les femmes enceintes et les jeunes enfants et de diminuer les taux de morbidité et de mortalité chez les enfants et leurs mères.

Les objectifs du Défi zéro famine sont dans le droit fil des objectifs de l'ACDI qui sont d'accroître la sécurité alimentaire et d'améliorer la nutrition dans le monde, en offrant un meilleur accès à des aliments sains et nutritifs et à des suppléments nutritionnels vitaux qui contribuent à réduire les taux de mortalité et de morbidité.

Beverley J. Oda
Ministre de la Coopération internationale