Le gouvernement du Canada remercie les Canadiens de leur soutien à la population du Sahel

Le 4 décembre 2012 - Aujourd'hui, le ministre de la Coopération internationale, l'honorable Julian Fantino, a remercié les Canadiens de la générosité dont ils ont fait preuve pour aider à répondre aux besoins de millions de personnes dans la région du Sahel, en Afrique.

« Depuis longtemps, les Canadiens viennent en aide aux plus vulnérables en périodes de grande nécessité, a affirmé le ministre Fantino. Je suis heureux de constater que les Canadiens ont répondu à l'appel, et qu'ils ont, une fois de plus, respecté les valeurs qui leur tiennent à cœur, notamment aider les plus vulnérables du monde, y compris les femmes et les enfants. »

La crise alimentaire et nutritionnelle dans la région du Sahel touche actuellement plus de 18 millions de personnes, dont un million d'enfants menacés par une malnutrition aigüe sévère. Grâce à l'aide du Canada, des organisations humanitaires ont pu fournir une aide alimentaire à plus de six millions de personnes et traiter plus de 526 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.

« Les Canadiens ont soutenu nos partenaires humanitaires et des organismes de bienfaisance enregistrés qui amassent des fonds pour venir en aide à la population touchée par la crise au Sahel afin de veiller au maintien des opérations essentielles à la survie, a affirmé le ministre Fantino. Le Canada a été l'un des premiers pays à répondre à cette crise humanitaire et est résolu à poursuivre ses efforts afin de combler les besoins humanitaires dans la région. »

Le 7 août 2012, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il allait consentir, par l'entremise du Fonds de contrepartie pour la crise au Sahel, une somme égale aux dons versés par les Canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés répondant à la crise au Sahel. L'Agence canadienne de développement international (ACDI) alloue actuellement des fonds à des organisations humanitaires canadiennes et internationales établies qui participent aux efforts humanitaires pour soulager les populations les plus affligées par la crise alimentaire et nutritionnelle.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Les Canadiens soutiennent les personnes dans le besoin par l'intermédiaire du Fonds de contrepartie pour le Sahel

Conjuguée aux dons effectués par les Canadiens aux organismes de bienfaisance canadiens enregistrés, l'aide du gouvernement du Canada en réponse à la crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel, qui s'élève à 57,5 millions de dollars à ce jour, permet à nos partenaires humanitaires d'en faire davantage pour aider à atténuer les souffrances humaines dans tout le Sahel.

Les Canadiens ont fait preuve de grande générosité en versant plus de 6,9 millions de dollars à des organismes de bienfaisance enregistrés du 7 août au 30 septembre 2012, dans le cadre du Fonds de contrepartie pour la crise au Sahel.

Cette générosité s'ajoute à l'aide humanitaire de 57,5 millions de dollars fournie par le gouvernement du Canada au cours de l'année 2012. Ensemble, nous changeons véritablement le cours de l'existence des personnes les plus durement touchées par la crise.

Le Canada a été l'un des premiers pays à intervenir pour appuyer les efforts de secours dans le Sahel afin de répondre aux besoins criants et d'empêcher que la situation humanitaire ne se détériore davantage.

La région du Sahel est confrontée à une crise alimentaire et nutritionnelle qui découle de plusieurs facteurs : l'irrégularité des pluies, la pauvreté chronique, les prix élevés des aliments et le peu de temps laissé pour se remettre des nombreuses sécheresses ces dernières années. La crise touche plus de 18 millions de personnes, surtout dans les pays suivants : le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Cameroun, la Gambie et le Sénégal.

Pour de plus amples renseignements sur les mesures prises par le Canada pour appuyer les secours dans la région du Sahel, veuillez consulter la page Web sur la crise alimentaire et nutritionnelle dans la région du Sahel.