Le Canada s'efforce d'améliorer la nutrition dans les pays en développement grâce à des partenariats novateurs dans le secteur de l'agriculture

Le 19 avril 2013

Dans le cadre de l'engagement du Canada visant à assurer la sécurité alimentaire et à améliorer la nutrition à l'échelle mondiale, l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a invité des dirigeants internationaux à se réunir afin de discuter des moyens de réduire la sous-alimentation chez les enfants tout en stimulant le potentiel économique des pays en développement. Le ministre a coanimé l'événement « Investir dans le secteur agricole pour améliorer la nutrition » en compagnie de M. Joe Costello, TD, ministre d'État du Commerce et du Développement de l'Irlande. La rencontre s'est tenue aujourd'hui à Washington D.C., en marge des réunions du printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

« Le Canada s'est réjoui des discussions qui ont eu lieu aujourd'hui au sujet des façons dont nous pouvons mieux tirer profit des investissements réalisés dans le secteur de l'agriculture pour contribuer à assurer la sécurité alimentaire et à améliorer la nutrition partout dans le monde, a dit le ministre Fantino. Les investissements du Canada en matière de nutrition — qu'ils soient réalisés dans le cadre d'interventions directes en nutrition comme des projets de fourniture de suppléments nutritionnels, ou dans le cadre d'interventions indirectes comme des projets d'amélioration des qualités nutritives des récoltes ou de recherche agricole — favorisent l'amélioration de la santé des enfants et des mères, la réduction de la pauvreté et l'accroissement de la croissance économique dans les pays en développement. »

« Les populations mieux nourries sont plus productives : elles innovent, elles gagnent plus d'argent et elles investissent davantage, a affirmé le ministre Joe Costello. Elles sont les productrices et consommatrices de l'avenir. »

Le ministre Costello a discuté des principaux messages de la Conférence sur la faim, la nutrition et la justice climatique, qu'il a coanimée à Dublin plus tôt cette semaine tandis qu'il assumait la présidence irlandaise de l'Union européenne.

« La présidence irlandaise de l'Union européenne met l'accent sur les liens existant entre la faim et la nutrition et la justice climatique; elle en fait clairement une priorité de développement, a ajouté le ministre Costello. Nous avons appris des leçons très importantes lors de notre conférence internationale à Dublin. Je m'engage à ce que la voix des petits agriculteurs propriétaires et des représentants des collectivités qui nous ont raconté leurs expériences liées à la culture d'aliments dans un monde touché par le changement climatique soit entendue dans les discussions internationales sur les politiques. »

Le gouvernement du Canada a affirmé dans son Plan d'action économique 2013 qu'il accorde une grande importance à la réduction de la pauvreté. La création du nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement permettra de lutter contre la pauvreté en contribuant à l'amélioration de l'alimentation des populations qui en ont le plus besoin dans le monde. Cette fusion aidera le gouvernement du Canada à accroître l'efficacité et la transparence de son aide au développement international.

Pour de plus amples renseignements sur les mesures prises par le Canada pour améliorer la nutrition, sauver des vies et réduire la pauvreté, consultez la page de l'ACDI sur la nutrition.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA