Le ministre Fantino fait la promotion des partenariats avec le secteur privé aux réunions de printemps du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international

Le 19 avril 2013

Washington D.C. — L'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a participé aux réunions de printemps du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, où il a mené des discussions visant à créer les conditions propices à la croissance économique durable qui sont susceptibles de sortir les gens de la pauvreté et de les amener vers la prospérité.

© ACDI-CIDA
Lors des réunions de printemps du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international à Washington D.C., le ministre Fantino a été l'hôte d'une table ronde visant à renforcer les occasions de partenariats entre le secteur privé canadien et le Groupe de la Banque mondiale. Il a également affirmé l'engagement du Canada de travailler avec des partenaires qui peuvent favoriser un développement économique durable profitant aux personnes les plus démunies du monde.

« La croissance des entreprises demeure l'une des principales façons d'assurer la croissance économique durable à long terme, a déclaré le ministre Fantino. Le Canada collabore avec des pays partenaires, des organisations internationales et le secteur privé pour améliorer le développement et réduire la pauvreté dans les endroits du monde où les besoins sont les plus criants. »

Le ministre Fantino a été l'hôte d'une table ronde réunissant des dirigeants d'importantes entreprises canadiennes. Les discussions étaient axées sur le renforcement des occasions de partenariats entre le secteur privé canadien et le Groupe de la Banque mondiale. Il a alors affirmé l'engagement du Canada de travailler avec des partenaires qui peuvent favoriser un développement économique durable profitant aux personnes les plus démunies du monde.

Au cours de ces réunions, le ministre Fantino rencontrera Jin‑Yong Cai, vice-président exécutif et directeur général de la Société financière internationale (SFI), un membre du Groupe de la Banque mondiale, et, ensemble, ils annonceront un accord sur l'établissement d'un nouveau fonds de partenariat entre le Canada et la SFI. Ce nouveau fonds affermira le rôle que joue le secteur privé dans le développement. Pour ce faire, il sera axé sur les innovations dans le secteur financier et sur le développement durable du secteur de l'extraction, tout en accordant une attention particulière au développement économique des femmes.

« La prospérité à long terme dépend d'un secteur privé dynamique qui peut stimuler les débouchés au profit de tous, a déclaré M. Cai. L'établissement du fonds de partenariat entre le Canada et la SFI nous permettra d'encourager une croissance inclusive et de déployer nos ressources d'une manière qui portera à son maximum notre impact sur le développement. »

En marge des réunions du Groupe de la Banque mondiale, le ministre Fantino a présidé une réunion à laquelle prenaient part des donateurs internationaux et le gouvernement d'Haïti. La réunion portait principalement sur les manières de mieux coordonner les efforts de développement et d'accroître la responsabilisation à l'égard des résultats en Haïti.

Lors d'un autre événement, intitulé « Investir dans le secteur agricole pour améliorer la nutrition », organisé conjointement par le Canada et l'Irlande, le ministre Fantino a sensibilisé les personnes présentes aux effets dévastateurs de la malnutrition sur le développement de l'enfant et le potentiel économique des pays. Demain, le ministre Fantino prendra part à des discussions au comité du développement du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international et à plusieurs rencontres bilatérales avec d'importants partenaires de développement international.

À toutes les réunions du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, le ministre Fantino réitérera que le Canada demeure résolu à réduire la pauvreté et à offrir de l'aide humanitaire. Comme l'énonce le Plan d'action économique 2013, la création du nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement permettra d'assurer une meilleure adéquation entre l'aide internationale et les valeurs et les objectifs plus larges du Canada, et viendra mettre le développement sur un pied d'égalité avec le commerce et la diplomatie. La fusion aidera le Canada à rendre son aide au développement international plus efficace et plus responsable.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

Table ronde avec le Groupe de la Banque mondiale et le secteur privé

Au cours des réunions de la Banque mondiale, le ministre Fantino a été l'hôte d'une table ronde visant à renforcer les occasions de partenariats entre le secteur privé canadien et le Groupe de la Banque mondiale.

Des dirigeants d'importantes entreprises canadiennes étaient présents :

  • David Baron, président et directeur général, Cowater International Inc.
  • Lucien Bradet, président et directeur général, Conseil Canadien pour l'Afrique
  • Mark Cameron, directeur, Politiques publiques mondiales, BlackBerry
  • Robert Francis, président, Agriteam Canada Consulting Inc.
  • Faizel Jaffer, directeur des Opérations, Intellipharmaceutics
  • Peter Kieran, président et directeur général, CPCS Transcom Limited
  • Michael Matichich, chef des technologies mondiales, Services financiers, CH2M Hills
  • Richard B. McCorkindale, directeur, Services commerciaux et services aux entreprises, Opérations internationales, Financement structuré, La Banque de Nouvelle-Écosse
  • Don McCutchan, conseiller en politiques internationales, Gowlings
  • Augusto Patmore, partenaire, Services-conseils en infrastructure mondiale, KPMG
  • Tristan Rutter, président et directeur général, Populusgs
  • David Slack, vice-président, Bombardier

Fonds de partenariat Canada‑SFI

Le Canada verse 20 millions de dollars à la SFI afin de créer le Fonds de partenariat Canada-SFI. Le Fonds fera la promotion de la croissance économique durable en optimisant des investissements du secteur privé.

Pour faire progresser ses priorités en matière de développement international, le Canada doit faire appel au secteur privé — un partenaire essentiel —, comme l'a réitéré le gouvernement dans sa réponse au rapport du Comité permanent des affaires étrangères et du développement international, intitulé « Stimuler la croissance économique inclusive : rôle du secteur privé dans le développement international ».

La SFI, un membre du Groupe de la Banque mondiale, est le plus important établissement de développement mondial axé exclusivement sur le secteur privé. Elle aide les pays en développement à parvenir à une croissance durable par le financement des investissements, la mobilisation des capitaux sur les marchés financiers internationaux et la prestation de services de consultation aux entreprises et aux gouvernements. En 2012, ses investissements ont atteint un sommet sans précédent de 20 milliards de dollars, optimisant la puissance du secteur privé pour créer des emplois, stimuler l'innovation et s'attaquer aux défis les plus pressants en matière de développement.