Le Canada offre une aide humanitaire additionnelle aux Somaliens

Le 14 mai 2013 - Des millions de Somaliens vivent une crise en raison du conflit qui perdure et de l'insécurité alimentaire généralisée qui engendrent la malnutrition aiguë et le déplacement des populations. Aujourd'hui, à la suite d'une rencontre ayant pour but de discuter des difficultés actuelles en Somalie, Ted Opitz, député d'Etobicoke-Centre, a annoncé, au nom de l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, qu'une aide vitale additionnelle serait donnée à la population somalienne en réponse aux appels humanitaires.

« La Somalie vit toujours une crise humanitaire extrême, a affirmé M. Opitz. Nous nous assurons que les personnes les plus vulnérables obtiennent une aide humanitaire vitale, dont des vivres, de l'eau et un abri, afin de dissiper les effets de l'insécurité alimentaire et du conflit. »

En Somalie, plus d'un million de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire immédiate, et jusqu'à 1,7 million de personnes de plus sont sur le point de subir la crise, car toutes leurs réserves sont épuisées et elles sont vulnérables au moindre bouleversement. Dans de nombreuses régions du pays, le taux de malnutrition demeure au-dessus du seuil d'urgence de 15 %. Plus de 70 % de la population ne bénéficie pas d'un approvisionnement fiable en eau potable. En outre, plus d'un million de Somaliens sont déplacés à l'intérieur du territoire, et jusqu'à un million de plus ont trouvé refuge dans les pays voisins.

« Le Canada s'assure que les Somaliens touchés par la crise reçoivent l'aide d'urgence dont ils ont besoin, a affirmé le ministre Fantino. Le Canada réagit promptement à la crise et continuera à suivre la situation de près. »

L'annonce d'aujourd'hui fait suite à la participation de M. Opitz à la Conférence sur la Somalie ayant eu lieu à Londres (Royaume-Uni), le 7 mai dernier. Monsieur Opitz y avait réitéré que le Canada était sans cesse déterminé à aider les personnes les plus vulnérables en Somalie, de même que les réfugiés somaliens ayant fui vers le Kenya.

Le Canada offre une aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables aux prises avec une catastrophe naturelle ou un conflit. Le Plan d'action économique de 2013 réitère l'engagement du Canada à apporter une aide humanitaire aux plus démunis. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et permettra au Canada de rendre l'aide plus efficace, davantage transparente et mieux ciblée, afin de continuer d'améliorer le sort des personnes démunies dans le monde entier

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Chaque année, le Canada répond aux appels lancés par des organisations humanitaires internationales et canadiennes. Ces appels annuels décrivent les interventions prévues partout dans le monde en réaction à des crises humanitaires découlant d'un conflit ou de l'insécurité alimentaire. Ces crises naissent de la faim prolongée, d'un conflit, de l'insécurité ou de l'effondrement de l'ordre civil. Elles touchent quantité de gens, causent d'innombrables souffrances humaines et sont extrêmement difficiles à résoudre.

Tel qu'il est décrit ci-dessous, en réponse aux appels lancés en 2013 en faveur de la Somalie et du Kenya, le Canada verse plus de 32 millions de dollars en aide humanitaire afin de répondre aux besoins humanitaires en Somalie et à ceux des réfugiés somaliens qui se trouvent au Kenya. Cela comprend la somme de 3,25 millions de dollars préalablement annoncée par le député Opitz lors de la Conférence sur la Somalie tenue à Londres (Royaume-Uni), le 7 mai dernier.

Besoins humanitaires en Somalie (23,25 millions de dollars)

Oxfam Canada — 2 millions de dollars

Oxfam Canada améliorera la santé et les conditions de vie d'environ 135 000 victimes de la sécheresse et du conflit dans 14 collectivités des districts de Garbaharey et de Baardeheere, dans la région de Gedo, en prenant les mesures suivantes :

  • création de 12 établissements d'alimentation complémentaire et de deux centres de nutrition thérapeutique, et soutien à ces établissements, pour prévenir et traiter la malnutrition aiguë;
  • construction ou remise en état de 20 points d'eau;
  • construction de 16 latrines communautaires (dans des centres de santé) et de 140 latrines de démonstration (pour encourager et aider les ménages à construire leurs propres latrines);
  • distribution d'articles essentiels d'assainissement et d'hygiène (capsules de purification de l'eau, jerrycans, etc.) à 7 100 ménages;
  • formation de 14 travailleurs de la santé communautaire, de six infirmières et de 14 comités de gestion de l'eau;
  • réalisation d'activités de promotion de l'assainissement et de l'hygiène auprès d'environ 19 000 ménages.

Aide à l'enfance Canada — 1,7 million de dollars

Dans le cadre de ce projet, Aide à l'enfance Canada améliorera la santé et les conditions de vie de près de 100 000 personnes déplacées et touchées par un conflit à Mogadiscio, en prenant les mesures suivantes :

  • soutien offert à quatre centres de santé communautaires (offre de formation, fourniture de médicaments et de matériel) et à un centre d'alimentation pour patients non hospitalisés (traitement de la malnutrition);
  • établissement ou remise en état de deux puits de stockage (pour plus de 14 000 ménages);
  • distribution de meilleurs abris et de produits de base (cuisinières éconergétiques, articles d'hygiène) à plus de 200 ménages déplacés;
  • formation de 30 travailleurs de la santé communautaire et de 80 travailleurs de la nutrition communautaire pour offrir des services de sensibilisation et diffuser des connaissances au sujet des pratiques exemplaires en matière de santé, d'hygiène et de nutrition.

Vision Mondiale Canada — 2 millions de dollars

Dans le cadre de ce projet, Vision Mondiale Canada améliorera la santé et les conditions de vie de jusqu'à 27 000 victimes de la sécheresse et du conflit dans le district de Luuq, dans la région de Gedo, en prenant les mesures suivantes :

  • exploitation de quatre cliniques sanitaires mobiles;
  • construction ou remise en état de cinq points d'eau;
  • construction de 150 latrines communautaires équipées d'installations pour le lavage des mains;
  • établissement et mise en service de deux espaces destinés aux enfants (pour favoriser la protection des enfants);
  • formation offerte à des praticiens de la santé et à des travailleurs communautaires;
  • présentation de 110 séances de formation communautaire portant sur des sujets tels que la santé, l'hygiène et l'assainissement.

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés — 1 million de dollars

Ce soutien contribuera à améliorer la santé, les conditions de vie et la protection de personnes déplacées à l'intérieur du territoire et d'autres victimes du conflit, grâce aux mesures suivantes :

  • distribution d'abris d'urgence à quelque 20 000 ménages déplacés à l'intérieur du territoire;
  • distribution d'articles ménagers essentiels à 90 000 ménages;
  • protection et soutien aux survivants de violence sexiste ou sexuelle déplacés à l'intérieur du territoire;
  • soutien à 100 000 ménages déplacés pour les aider à retourner de façon volontaire dans leur région d'origine.

UNICEF — 4 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à améliorer la santé, le bien-être et la protection d'enfants, de femmes et de leur famille, grâce aux mesures suivantes :

  • traitement de la malnutrition pour quelque 106 000 enfants de moins de cinq ans;
  • vaccination essentielle d'environ 2,6 millions de femmes et d'enfants;
  • accès à des services de santé essentiels pour quelque 2,4 millions de personnes;
  • accès amélioré à de l'eau pour 675 000 personnes et nouvel accès à des services d'assainissement pour au plus 42 000 personnes;
  • soins communautaires et soutien à 6 000 enfants victimes de violence sexiste ou du recrutement militaire;
  • accès à une éducation de qualité pour quelque 300 000 enfants;
  • fourniture des intrants nécessaires à la protection des moyens de subsistance de 30 000 familles touchées par la crise.

Programme alimentaire mondial des Nations Unies — 9,5 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à l'acheminement d'une aide alimentaire et nutritionnelle, grâce aux mesures suivantes :

  • distribution de rations alimentaires ou de subventions en espèces à plus d'un million de personnes dans les ménages souffrant de la crise ou d'une insécurité alimentaire en situation d'urgence;
  • alimentation thérapeutique ou complémentaire et soutien nutritionnel à environ 1,3 million de femmes enceintes ou qui allaitent, d'enfants de moins de cinq ans qui souffrent de malnutrition, et de membres d'autres groupes vulnérables;
  • protection ou soutien des moyens de subsistance (p. ex. vivres contre travail) de 320 000 personnes;
  • distribution de rations alimentaires pour promouvoir l'éducation auprès de 250 000 personnes, en particulier des filles.

Programme alimentaire mondial des Nations Unies – Service aérien d'aide humanitaire — 800 000 $

Le soutien de l'ACDI permettra aux secours d'atteindre les bénéficiaires, grâce aux mesures suivantes :

  • services aériens de passagers sûrs et fiables fournis aux travailleurs des organismes humanitaires (vols intérieurs);
  • transport de marchandises légères (p. ex. des médicaments) pour les organismes humanitaires;
  • services d'évacuation sanitaire et pour des raisons de sécurité fournis en temps voulu aux travailleurs humanitaires.

Autres partenaires humanitaires — 2,25 millions de dollars

Ce soutien contribuera à améliorer la santé et les moyens de subsistance des victimes de la crise, grâce aux mesures suivantes :

  • distribution de rations alimentaires générales et d'articles essentiels à au plus 120 000 victimes de la crise pendant trois ou quatre mois;
  • accès amélioré à de l'eau potable pour au plus 384 000 personnes;
  • traitement médical d'au plus 22 000 enfants souffrant de malnutrition sévère;
  • soutien agricole et en matière de bétail à au plus 360 000 personnes.

Besoins humanitaires des réfugiés somaliens au Kenya (9,5 millions de dollars)

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés — 5,5 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à améliorer la santé, les moyens de subsistance et la protection des réfugiés somaliens, grâce aux mesures suivantes :

  • services essentiels (abri, eau et assainissement, soins médicaux) et protection aux 500 000 réfugiés somaliens et plus vivant au Kenya.

Programme alimentaire mondial des Nations Unies — 4 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI permettra d'offrir une aide alimentaire et nutritionnelle aux victimes de la crise et de l'insécurité alimentaire, grâce aux moyens suivants :

  • distribution de rations alimentaires générales à plus de 500 000 réfugiés.