Le Canada souligne la Journée internationale des sages-femmes en appuyant de nouvelles initiatives au Soudan du Sud

Le 5 mai 2013 - Aujourd'hui, pour souligner la Journée internationale des sages-femmes, l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé deux nouvelles initiatives visant à appuyer la profession de sage-femme, pratiquée par des femmes qualifiées, et à promouvoir des soins de maternité sécuritaires dans les collectivités du Soudan du Sud.

« Les mères et leurs nouveau-nés ont le droit d'obtenir des soins de santé sécuritaires et de qualité, a indiqué le ministre Fantino. La Journée internationale des sages-femmes nous donne l'occasion de prendre le temps de remercier les sages-femmes qui œuvrent partout dans le monde pour offrir des soins aux femmes enceintes, et qui cherchent continuellement à traiter chacune d'entre elles en tenant compte de ses besoins physiques et personnels. »

Le Canada soutiendra le déploiement de 30 sages-femmes provenant de divers pays dans quatre établissements de santé au Soudan du Sud. Leur mandat consistera à accroître l'accès des femmes aux services des sages-femmes qualifiées, à servir de mentors aux étudiantes sages-femmes, ainsi qu'à contribuer à réduire le nombre de décès chez les mères et les nouveau-nés.

Depuis les débuts de l'Initiative de Muskoka, laquelle a pour but de réduire la mortalité maternelle et infantile et d'améliorer la santé des mères et des enfants dans les pays les plus pauvres, le Canada a aidé à former des centaines de sages-femmes aux quatre coins de la planète. Par exemple, en Afghanistan, le Canada a financé deux projets qui ont permis de former 149 sages-femmes. De même, en Haïti, notre pays a soutenu la formation de 140 sages-femmes afin qu'elles puissent offrir des services de santé maternelle, ce qui a aidé des milliers de nouveau-nés, d'enfants et de femmes à recevoir des suppléments de micronutriments essentiels.

L'annonce faite aujourd'hui réitère l'engagement du Canada à améliorer l'offre de soins de santé de qualité destinés aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants vulnérables partout dans le monde. Ces deux initiatives seront réalisées par l'entremise du projet Renforcer les services de sage-femme au Soudan du Sud et de l'initiative Déployer des sages-femmes au Soudan du Sud, respectivement.

Pour plus d'information sur le soutien du Canada à la formation des sages-femmes, nous vous invitons à lire l'article Sauver la vie des mères et des enfants en Bolivie.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Le Canada appuie les sages-femmes au Soudan du Sud

Pour souligner la Journée internationale des sages-femmes, le Canada apporte une contribution de plus de 30 millions de dollars afin de soutenir les sages-femmes au Soudan du Sud. Grâce à cette contribution, les mères et leurs nouveau-nés auront un meilleur accès à des soins de santé sûrs et de qualité.

Deux projets font l'objet de l'annonce d'aujourd'hui :

  • Le projet Renforcer les services de sage-femme au Soudan du Sud a pour objet de former des sages-femmes et des infirmières qualifiées, de même que du personnel de clinique compétent, dans quatre établissements nationaux de formation en santé mis sur pied par le gouvernement du Soudan du Sud. Ce projet permettra d'améliorer l'accès à des services de sages-femmes de haute qualité et de réduire la mortalité et la morbidité chez les mères et les nouveau-nés (19,5 millions de dollars sur quatre ans, avec le Fonds des Nations Unies pour la population).
  • Le projet Déployer des sages-femmes au Soudan du Sud contribuera au déploiement de 30 sages-femmes provenant de divers pays dans certains établissements de soins de santé du Soudan du Sud, afin d'améliorer l'accès des femmes à des sages-femmes qualifiées et de réduire la mortalité chez les mères et les nouveau-nés. Ces sages-femmes effectueront ou superviseront environ 100 000 accouchements dans des conditions sûres. Elles conseilleront également les étudiantes sages-femmes et en soins infirmiers des établissements de formation en soins de santé du Soudan du Sud (10,6 millions de dollars sur quatre ans, avec le Fonds des Nations Unies pour la population).