Le Canada offre de l'aide humanitaire pour assurer la stabilité en Irak

Le 11 juin 2013

Plus de deux ans après les élections générales, la situation en Irak demeure explosive. Les relations entre le gouvernement central et le gouvernement régional kurde demeurent tendues. Des dizaines de milliers de réfugiés et de personnes déplacées en Irakont besoin de nourriture, d'eau, d'abris et de soins de santé de base.

Aujourd'hui, Lois Brown, secrétaire parlementaire du ministre de la Coopération internationale, l'honorable Julian Fantino, a participé au nom de ce dernier à une table ronde en compagnie de Tom Garrett, vice-président des programmes de l'Institut républicain international — un organisme non partisan oeuvrant à l'avancement de la démocratie à l'échelle internationale. Au cours de la rencontre, madame Brown a annoncé l'apport d'une aide humanitaire d'importance vitale afin d'améliorer les moyens de subsistance et de protéger les personnes touchées par la crise en Irak.

La table ronde d'aujourd'hui était animée par Chris Alexander, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, et Deepak Obhrai, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères. Étaient également présents les députés Dean Allison, Rick Norlock et  Nina Grewal, et le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Bob Dechert, ainsi que la sénatrice Janis Johnson. La discussion était axée sur l'état de la démocratie et les enjeux liés à la gouvernance au Moyen-Orient.

« Le Canada souhaite que le peuple irakien puisse s'orienter vers un avenir plus stable, sûr et prospère, a indiqué madame Brown. Cette aide humanitaire contribuera à la protection des gens vivant dans des secteurs sujets à la violence. Ces derniers pourront obtenir des articles et des services essentiels, notamment de la nourriture, des abris, de l'eau et des soins de santé de base. »

La crise humanitaire en Irak s'est étendue au-delà des frontières de ce pays. On compte environ 1,3 million de réfugiés irakiens dans 12 pays de la région, y compris en Syrie, en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Égypte, en Iran et dans les États du golfe Persique. L'Irak a besoin d'aide internationale afin de protéger des dizaines de milliers de réfugiés au pays et de répondre à leurs besoins fondamentaux.

« Le Canada contribue à stabiliser la situation des personnes touchées par la violence en Irak, a précisé le ministre Fantino. Notre gouvernement collabore avec des partenaires multilatéraux de confiance en vue d'offrir du soutien aux personnes qui en ont besoin. L'aide du Canada contribuera à améliorer la santé, la qualité de vie et la protection, notamment, des réfugiés et des personnes déplacées. »

Le Canada offre une aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables victimes de catastrophes naturelles et de conflits. Le Plan d'action économique de 2013 confirme l'engagement du Canada à fournir une aide humanitaire. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et aidera le gouvernement du Canada à rendre l'aide plus efficace, davantage transparente et mieux ciblée, afin de continuer d'améliorer le sort des personnes démunies à l'échelle internationale.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Le Canada offrira une aide financière de 2 millions de dollars au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Cette somme contribuera à améliorer la santé, la qualité de vie et la protection des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur du pays, grâce aux interventions suivantes :

  • Fournir des abris et des infrastructures de base à quelque 33 900 personnes réfugiées, rapatriées ou déplacées dans leur pays.
  • Offrir une assistance au gouvernement irakien afin d'inscrire quelque 100 000 apatrides et réfugiés dans des camps et des agglomérations urbaines.
  • Inscrire quelque 3 000 habitants du camp New Iraq.
  • Relocaliser dans un pays tiers jusqu'à 1 500 habitants du camp New Iraq, pour qui aucune autre solution n'est possible.

Le Canada versera également 2,25 millions de dollars à d'autres partenaires humanitaires. Cette aide financière contribuera à améliorer la santé, la qualité de vie et la protection des personnes touchées par la crise, grâce aux interventions suivantes :

  • Fournir de l'eau potable à 1 000 000 de personnes vivant dans des secteurs sujets à la violence.
  • Offrir des services de santé de base à quelque 350 000 personnes.
  • Offrir une aide financière à au plus 4 500 ménages dirigés par une femme.
  • Procurer du soutien agricole à environ 10 500 familles démunies afin d'améliorer leurs moyens de subsistance.
  • Mettre en œuvre des initiatives visant à promouvoir le respect des principes humanitaires et du droit humanitaire international auprès des autorités irakiennes et d'autres intervenants influents.