Le gouvernement Harper appuie la mise en valeur transparente des ressources naturelles afin de réduire la pauvreté

Le 19 juin 2013

— Aujourd'hui, dans une allocution prononcée lors de la réunion annuelle du conseil d'administration de l'Association minière du Canada, l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a souligné à quel point une transparence accrue peut aider les pays en développement à maximiser les avantages tirés de leurs ressources naturelles, tout en procurant aux entreprises privées transparentes et responsables de bons retours sur leurs investissements.

« Le secteur des ressources naturelles a le potentiel de transformer les économies des pays en développement, a indiqué le ministre Fantino. Si ce secteur est géré de manière transparente et responsable, des emplois peuvent être créés et les revenus peuvent aider les gouvernements à offrir des services publics essentiels à leurs citoyens, comme des soins de santé et une éducation. En renforçant la gouvernance du secteur des ressources naturelles, nous pouvons lutter contre l'instabilité politique, le conflit et la corruption, et aider des millions de personnes à se sortir de la pauvreté. »

Les ressources naturelles sont des moteurs économiques clés pour les pays en développement. En 2011, les exportations de pétrole et de minéraux en provenance de l'Afrique, de l'Asie et de l'Amérique centrale et du Sud se sont chiffrées à environ 1,4 billion de dollars, soit plus de dix fois la valeur de l'aide au développement international consentie à ces régions.

Plus tôt ce mois-ci, le Canada a démontré une fois de plus qu'il est résolu à accroître la transparence dans le monde en développement et ici-même au pays. Le premier ministre Stephen Harper a annoncé que le Canada établira des partenariats avec la Tanzanie et le Pérou afin d'appuyer davantage la saine gouvernance et la transparence dans les industries pétrolières, gazières et minières dans ces deux pays. Le premier ministre Harper a également annoncé que des exigences de divulgation publique et de déclaration des revenus tirés des ressources seraient imposées aux industries extractives canadiennes.

S'appuyant sur des initiatives antérieures, comme la création de l'Institut canadien international pour les industries extractives et le développement et l'appui consacré au Centre africain de développement de l'industrie minière, le Canada continue d'aider les plus démunis à se sortir de la pauvreté et à progresser vers la prospérité.

Le Plan d'action économique de 2013 réitère l'engagement du Canada à l'égard de la croissance économique durable dans les pays en développement en favorisant la mise en valeur responsable et transparente des ressources extractives. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et la capacité d'intervenir en cas de crise humanitaire.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA