Le ministre Paradis tient des consultations sur l’industrie extractive à Montréal

Le 19 septembre 2013 – Le ministre du Développement international et ministre de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, a rencontré aujourd’hui des représentants de sociétés extractives québécoises de classe mondiale à l’occasion d’une série de consultations lancées par le ministre du Commerce international Ed Fast. Ces consultations ont pour but d’orienter le gouvernement du Canada dans ses efforts pour continuer à soutenir l’industrie extractive et à favoriser sa réussite sur les marchés prioritaires du monde entier.

« Le secteur minier du Canada, qui emploie plus de 300 000 Canadiens, est à l’avant-garde des pratiques minières responsables et nous sommes fiers de la prospérité que ce secteur crée ici, au pays, et aux quatre coins du monde, a déclaré le ministre Paradis. La croissance économique est la meilleure façon de briser le cycle de la pauvreté et d’amener la prospérité là où les populations ont toujours vécu dans l’indigence. »

Le gouvernement du Canada s’est engagé à adopter une approche équilibrée et durable du développement et de la gestion des ressources. En mars 2009, le gouvernement Harper a lancé Renforcer l’avantage canadien : Stratégie de responsabilité sociale des entreprises pour les sociétés extractives canadiennes présentes à l’étranger (RSE). La stratégie s’appuie sur l’engagement de longue date du gouvernement à l’égard de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de ses Principes directeurs à l’intention des sociétés multinationales.

Le Canada définit la RSE comme des activités volontaires menées par des sociétés pour fonctionner de manière durable sur les plans économique, social et environnemental. Les pratiques de RSE adoptées par les sociétés canadiennes qui exercent des activités à l’étranger revêtent une importance de plus en plus grande pour l’industrie elle-même, les divers intervenants et la réputation du Canada en général.

« Les géants québécois de l’industrie extractive et d’autres sociétés de partout au Canada contribuent énormément à la croissance de notre économie et représentent une source importante d’emplois de grande valeur au pays et dans des collectivités du monde entier, a ajouté le ministre Paradis. Le Canada appuie une croissance économique durable, soutenue par le secteur privé, dans ses efforts pour accroître la prospérité. Nous demeurons résolus à travailler avec nos partenaires commerciaux afin de mettre en œuvre des politiques qui contribuent à un environnement d’investissement responsable et durable, dans l’intérêt des travailleurs et des entreprises. »

Les sociétés extractives canadiennes sont présentes aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Afrique, en Europe et dans toute la région de l’Asie-Pacifique.

Pour plus de renseignements, prière de consulter Consultations pancanadiennes sur l’industrie extractive.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Margaux Stastny
Directrice des Communications
Cabinet du ministre du Développement international
819-953-6238
margaux.stastny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada