Le gouvernement du Canada et la Croix-Rouge déploient un hôpital de campagne et des équipes médicales d'urgence pour aider les victimes du typhon Haiyan

Le 13 novembre 2013

OTTAWA – Aujourd'hui, l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale, au nom de l'honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et ministre de la Francophonie, accompagné de Madame Laureen Harper, a annoncé le déploiement d'une équipe médicale de 12 personnes de la Croix-Rouge et d'un hôpital de campagne pour fournir une assistance médicale d'urgence aux Philippines.

« Le typhon Haiyan a balayé les Philippines, faisant des milliers de morts et détruisant tout sur son passage, a déclaré le ministre Nicholson. Le Canada est très attristé par la perte tragique de vies humaines et il joue un rôle de premier plan pour venir en aide aux victimes. Pour répondre aux besoins croissants résultant de cette situation en évolution rapide, nous collaborons avec la Croix-Rouge canadienne pour déployer un hôpital de campagne et une équipe médicale qui fourniront des services de soutien médical d'urgence. »

En juin 2012, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) a conclu un partenariat stratégique avec la Croix-Rouge canadienne (CRC), pour renforcer la capacité de l'aide humanitaire canadienne. Par ce partenariat, la CRC a mis au point des moyens lui permettant de déployer rapidement et efficacement des hôpitaux de campagne, des équipes d'intervention d'urgence (EIU) et des équipes médicales pour donner des services de soins médicaux d'urgence à toutes les populations touchées par des catastrophes ou des crises, à l'échelle planétaire.

« Grâce au gouvernement du Canada, nous sommes en mesure de déployer rapidement notre hôpital de campagne pour participer aux efforts pour répondre aux besoins humanitaires des Philippines à la suite du passage du typhon Haiyan, a déclaré Conrad Sauvé, secrétaire général et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne. La Croix-Rouge philippine travaille vingt-quatre heures sur vingt-quatre depuis que la tempête a touché terre, et nous sommes fiers d'appuyer leurs efforts soutenus pour répondre à cette catastrophe. »

Le Canada s'était engagé à verser 30 000 $ avant l'arrivée du typhon pour aider les Philippines à s'y préparer. Immédiatement après l'arrivée du typhon sur les côtes, le 9 novembre, le Canada a annoncé une contribution initiale de cinq millions de dollars pour aider les victimes. Vingt-quatre heures plus tard, devant l'ampleur sans précédent des dégâts, le Canada a lancé le Fonds de contrepartie pour le typhon Haiyan; pour chaque dollar admissible versé par les Canadiens, le gouvernement du Canada versera un dollar au Fonds. Le 11 novembre, le Canada a déployé des éléments de l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe pour appuyer davantage les opérations de secours. L'Équipe d'intervention sera déployée à Iloilo, une des deux villes situées sur l'île de Panay. Iloilo était sur la trajectoire directe du typhon.

« Le gouvernement du Canada a réagi promptement à cette crise humanitaire et il a offert toute l'aide possible aux Philippines pour atténuer les souffrances des victimes et sauver des vies, a indiqué le ministre Paradis. Compte tenu de l'ampleur sans précédent des dommages subis dans plusieurs régions des Philippines, le Canada a déjà déployé une équipe chargée d'évaluer les dégâts et a offert d'envoyer une Équipe d'intervention en cas de catastrophe (EECI) pour augmenter les effectifs des équipes d'intervention sur le terrain. Nous continuerons à surveiller la situation et nous demandons de nouveau aux Canadiens de faire des dons pour financer les efforts des sauveteurs. »

On estime actuellement que 11,3 millions de personnes ont été touchées par le typhon Haiyan dans neuf régions des Philippines et que plus de 670 000 personnes ne sont toujours pas en mesure de regagner leurs foyers.

— 30 —

Pour obtenir des renseignements additionnels, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Margaux Stastny, directrice des Communications
Cabinet du ministre du Développement international et ministre de la Francophonie
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : margaux.stastny@international.gc.ca
Bureau des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD)
Téléphone : 819-995-1874
Courriel : media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DFATDCanada

Document d'information

Grâce aux nouveaux appuis du Canada annoncés aujourd'hui, la Croix-Rouge canadienne (CRC) pourra déployer une équipe médicale de 12 personnes et un hôpital de campagne qui permettront d'apporter des secours médicaux d'urgence pour une période pouvant atteindre quatre mois aux populations touchées par le typhon. L'hôpital est une clinique externe autonome capable de desservir 150 000 personnes. Il sera ouvert de douze à quatorze heures par jour et fournira des services soins de santé et de chirurgie de base à au plus 300 personnes par jour, dont des services de vaccination, de réhydratation et des soins aux mères et aux enfants. L'hôpital sera équipé de 74 lits pour les patients en observation ou exigeant des soins continus. Il offrira aussi un service d'aiguillage vers d'autres établissements de soins. Le fonctionnement de l'hôpital sera assuré par l'équipe médicale de la CRC, assistée par le personnel et les bénévoles locaux.

Le 23 juin 2012, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) et la Croix-Rouge canadienne (CRC) ont signé un protocole d'entente définissant les grands paramètres d'un partenariat stratégique visant à accroître la collaboration entre les deux organismes et à faciliter la fourniture de l'aide humanitaire par le Canada. Aux termes de ce partenariat, le MAECD et la CRC se sont engagés à collaborer à plusieurs nouvelles initiatives visant à accroître la capacité du Canada de fournir une aide rapide et efficace aux populations en situation de crise et d'améliorer la résilience des collectivités ainsi que leur capacité d'appuyer les interventions en cas d'urgence.

Le partenariat stratégique est axé sur le soutien et le renforcement des systèmes d'intervention humanitaire régionaux et mondiaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sur le renforcement des capacités d'intervention des premiers répondants sur le terrain et sur la sensibilisation à l'aide apportée par le Canada aux personnes les plus vulnérables touchées par une catastrophe, ainsi que sur ses engagements et ses contributions à l'aide humanitaire.

Appuis du Canada à ce jour

En plus d'aider la CRC à déployer une équipe médicale de douze personnes et à mettre sur pied un hôpital de campagne, John Baird, ministre des Affaires étrangères, a annoncé le 11 novembre le déploiement de membres de l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe pour contribuer aux efforts déployés par le gouvernement du Canada afin de venir en aide aux victimes du typhon Haiyan.

L'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (EICC) est une équipe de membres des Forces canadiennes (FC) déployée à titre de moyen de stabilisation pouvant faire le pont après la première semaine suivant une catastrophe et répondre aux besoins à moyen terme, en attendant que les gouvernements touchés ou les organismes humanitaires soient en mesure de prendre la relève pour fournir les services essentiels assurés par l'équipe. L'EICC peut aussi fournir une assistance médicale non chirurgicale de base et des services d'assainissement des eaux, grâce à ses appareils de purification de l'eau.

Le volet des FC du dispositif d'aide du gouvernement du Canada a mobilisé jusqu'à maintenant :

  • six membres du ministère de la Défense nationale (MDN) et des FC pour appuyer les huit membres de l'Équipe de soutien stratégique interministérielle (ESSI), actuellement sur place aux Philippines;
  • un groupe de commandement et de contrôle de 43 personnes de l'EICC, comprenant des spécialistes en médecine, en logistique, en défense et en sécurité déployés dans la région.

Le 8 novembre, le Canada a versé 30 000 $ à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge. Le 9 novembre, le Canada a aussi annoncé l'octroi de 5 millions de dollars visant à soutenir les organisations humanitaires qui tentent de répondre aux besoins des personnes touchées par le typhon Haiyan, aux Philippines. En outre, le 10 novembre, le Canada a annoncé la création du Fonds de contrepartie pour le typhon Haiyan qui égalera les dons versés par les Canadiens à des organismes de bienfaisance enregistrés.