Déclaration du ministre Paradis en réponse aux actes de violence commis à l'égard des travailleurs du programme de la polio au Pakistan

 Le 22 janvier 2014

OTTAWA — Le Canada condamne vivement les meurtres injustifiables de trois travailleurs du programme de la polio survenus hier au Pakistan.

Les travailleurs humanitaires et les travailleurs chargés du développement sont présents pour offrir une aide essentielle. Toute violence commise à leur endroit est inexcusable. Je salue le gouvernement pakistanais pour avoir dénoncé les attaques d'hier et j'exhorte les autorités à faire tout ce qu’elles peuvent pour trouver les personnes qui en sont responsables et les traduire en justice.   

Le Canada, comme tous les partenaires qui s'engagent dans la lutte constante pour éradiquer la polio dans le monde entier, ne se laisse pas décourager par de tels actes de violence. Même si ces attaques rendent plus difficiles les efforts à l'échelle internationale, elles ne nous empêcheront pas de poursuivre notre travail en vue d’éliminer cette maladie débilitante.

Au nom de tous les Canadiens, j'offre mes plus sincères condoléances aux familles des personnes tuées hier.

Christian Paradis
Ministre du Développement international et ministre de la Francophonie