Le Canada mène la lutte pour éradiquer la poliomyélite au Pakistan

Le 7 janvier 2014

ISLAMABAD (PAKISTAN) — Le ministre d'État (Multiculturalisme) du Canada, Tim Uppal, termine aujourd'hui un voyage au Pakistan où il a rencontré des administrateurs de vaccins, des médecins et le personnel de l'UNICEF, et a annoncé l'apport canadien le plus récent à la lutte pour éradiquer la poliomyélite au Pakistan et partout dans le monde. Pendant son séjour au Pakistan, le ministre Uppal a rencontré des représentants des administrations locales et il a visité une mosquée, le Gurdwara de Nankana Sahib, ainsi que la colonie Joseph (une communauté chrétienne de Lahore).

« Le Canada mène la lutte mondiale pour éradiquer la poliomyélite. Au Pakistan, le Canada a été le premier bailleur de fonds à se pencher sur les conditions qui y permettent encore la propagation de la poliomyélite. Nous pouvons tous être fiers de cette intervention, a déclaré le ministre Uppal. Grâce à l'appui continu du Canada, un plus grand nombre d'enfants se feront vacciner, les collectivités accepteront mieux l'immunisation, les administrateurs du vaccin auront ainsi plus facilement accès à ces collectivités et le vaccin sera plus efficace, car les gens souffriront moins de la malnutrition et de la faim qui les rendent vulnérables à la poliomyélite. »

Le Canada est un fer de lance en matière d'appui à l'objectif de l'initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite d'éliminer la poliomyélite d'ici 2018. Le Canada appuie la lutte à la poliomyélite dans plusieurs secteurs importants, dont l'Afrique subsaharienne, l'Afghanistan et trois zones majeures du Pakistan qui sont à risque élevé de poliomyélite endémique. La contribution annoncée aujourd'hui se chiffre à 20 millions de dollars sur trois ans et appuiera l'initiative Polio Plus de l'UNICEF au Pakistan, qui cherche à éradiquer la poliomyélite en améliorant l'accès au vaccin ainsi que sa couverture et son efficacité.

Pendant son voyage au Pakistan et en Inde, le ministre d'État Uppal a rencontré des représentants gouvernementaux et participé à la mission commerciale de la Chambre de commerce indo-canadienne à New Delhi.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'aide canadienne au développement du Pakistan, consultez le site Web du MAECD.

— 30 —

Pour obtenir de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Margaux Stastny, directrice des Communications
Cabinet du ministre du Développement international et ministre de La Francophonie
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : margaux.stastny@international.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD)
Téléphone : 819-995-1874
Courriel : media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV

Fiche d'information

La contribution annoncée aujourd'hui se chiffre à un total de 20 millions de dollars sur trois ans (de 2013 à 2016) et appuiera l'initiative Polio Plus de l'UNICEF au Pakistan.

Le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigéria sont les derniers pays où la poliomyélite demeure endémique. D'importants progrès ont été accomplis depuis quelques années et pourtant, il reste encore des défis à relever. Le nombre de cas de poliomyélite au Pakistan est passé de 198 en 2011 à 58 en 2012. Malheureusement, en 2013, ce chiffre a de nouveau augmenté à plus de 70 cas signalés jusqu'à ce jour. Les essais environnementaux démontrent une présence encore fortement répandue du virus, de sorte que l'échec des efforts réalisés pour éradiquer la maladie est une possibilité constante.

Cette initiative appuie l'éradication de la maladie en améliorant l'accès au vaccin ainsi que sa couverture et son efficacité. Elle met l'accent sur trois zones majeures à risque élevé de poliomyélite endémique : un secteur de la ville de Karachi, certains districts de la province de Balochistan ainsi que les districts de Khyber Pakhtunkhwa et les zones tribales sous administration fédérale.

L'initiative Polio Plus se penche sur les facteurs qui ont permis au virus de la poliomyélite de continuer à se propager au Pakistan, dont le nombre d'enfants immunisés et l'accès au vaccin. L'initiative traitera également d'autres questions liées à la santé, notamment la malnutrition, le manque d'accès à l'eau et à l'assainissement, ainsi que les soins inadéquats des mères, des nouveau-nés et des enfants. Tous ces facteurs permettent aussi que la poliomyélite soit fortement répandue au Pakistan.

Une plus grande acceptation communautaire du vaccin contre la poliomyélite en particulier, ainsi que de l'immunisation en général, constitue un élément clé de l'éradication de la maladie. Dans les zones où la poliomyélite est endémique, l'initiative Polio Plus engage directement les groupes communautaires, les chefs religieux et les anciens à combler les lacunes dans la prestation des services sociaux, à renforcer la sensibilisation et la confiance des communautés, pour ainsi améliorer l'acceptation et la protection des équipes d'immunisation contre la poliomyélite.

Le 25 avril 2013, au Sommet mondial des vaccins coparrainé par la Bill & Melinda Gates Foundation, le gouvernement du Canada a annoncé une contribution de 250 millions de dollars entre 2013 et 2018 à l'appui de l'objectif mondial d'éradiquer la poliomyélite et de renforcer les systèmes de santé, surtout dans les trois pays (l'Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan) où la maladie est endémique. Cette initiative fait partie d'un ensemble d'investissements qui se chiffre à 250 millions de dollars et qui vise à appuyer la stratégie d'immunisation contre la poliomyélite qui a été annoncée au Sommet sur les vaccins.

La lutte à la poliomyélite s'insère dans le cadre de l'engagement du Canada à améliorer partout dans le monde la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.