Le ministre Paradis affirme le leadership du Canada dans la lutte pour éradiquer la poliomyélite

Le Canada annonce l'octroi de fonds supplémentaires à l'appui du travail crucial mené en Afrique

Le 8 avril 2014 – Ottawa, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Christian Paradis, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement supplémentaire de 1 millions de dollars à l'appui du travail réalisé en Somalie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'une somme de 2 million de dollars à l'UNICEF, pour l'aider à combattre la récente épidémie de poliomyélite en Afrique de l'Est et dans la Corne de l'Afrique.

Le ministre Paradis a fait cette annonce lors d'un rassemblement organisé conjointement par la Fondation Aga Khan Canada, le Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et UNICEF Canada.

« Tous les enfants, où qu'ils vivent, ont le droit d'envisager l'avenir avec espoir et optimisme, a déclaré le ministre Paradis. C'est d'ailleurs ce qui motive l'effort du Canada à éradiquer la poliomyélite une fois pour toutes. Par le truchement de l'Initiative de Muskoka lancée par le premier ministre, nous nous assurons que tous les enfants sont immunisés. La vaccination est l'un des investissements les plus rentables que l'on puisse consentir en matière de santé dans le monde, car elle sauve environ 2,5 millions de vies chaque année. Tant que la poliomyélite existe dans le monde, notre gouvernement demeurera un partenaire indéfectible de la lutte pour enrayer cette maladie à tout jamais. »

Le gouvernement du Canada continue d'appuyer d'importants partenaires, comme l'OMS, l'UNICEF et le Rotary International, afin de contribuer à la réalisation de l'objectif fixé par l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite  d'ici 2018. L'an dernier, le Canada s'est engagé à consacrer à cette cause 250 millions de dollars, entre 2013 et 2018, et il a déjà versé plus de 100 millions de dollars à l'appui d'activités d'éradication de la poliomyélite menées partout dans le monde, notamment en Afghanistan, en République démocratique du Congo et au Pakistan.

« Pour rayer définitivement cette maladie de la carte, nous devons nous appuyer sur le soutien constant de donateurs généreux comme le gouvernement du Canada, lequel est absolument essentiel, car il nous permet de rejoindre des enfants dans les régions les plus éloignées et défavorisées, et dans les régions touchées par un conflit, a affirmé David Morley, président et chef de la direction d'UNICEF Canada. L'appui continu du Canada à l'éradication de la poliomyélite à l'échelle planétaire renforce sa position de chef de file mondial en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. »

« Le Canada est à l'avant-plan de cette initiative mondiale, a déclaré Bruce Aylward, sous-directeur général chargé de la poliomyélite et des situations d'urgence à l'OMS. Par l'intermédiaire de son gouvernement, de ses institutions et de ses organisations, il a fourni des ressources financières et techniques essentielles à l'éradication définitive de la poliomyélite. Nous avons besoin du leadership du Canada afin d'obtenir les ressources financières qu'il nous faut pour mener cette tâche à bien, mais aussi de plaider auprès des dirigeants des pays où la maladie sévit toujours pour que tous les enfants soient vaccinés. »

« Le mouvement Rotary rend hommage au gouvernement du Canada pour le soutien qu'il accorde depuis longtemps à l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, de dire Wilfrid J. Wilkinson, conseiller national PolioPlus au Rotary International. Sa détermination à enrayer la poliomyélite fait du Canada un véritable chef de file; les leçons que nous tirons de l'expérience seront en outre appliquées à d'autres enjeux liés à la santé des mères et des enfants dans le monde. »

Les faits en bref

  • Le Canada a été le premier pays à contribuer à l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, lancée en 1988 par des gouvernements nationaux, l'OMS, le Rotary International, les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis et l'UNICEF.
  • Le Canada est en tête des donateurs qui contribuent à l'éradication de la poliomyélite en Afghanistan, où son appui a permis de vacciner plus de 12 millions d'enfants.
  • Depuis 1988, le Canada et ses partenaires soutiennent l'immunisation de centaines de millions d'enfants, de sorte que le nombre de cas de poliomyélite a décru de plus de 99 %.
  • Le virus de la poliomyélite était circonscrit à certaines régions de l'Afghanistan, du Pakistan et du Nigéria (où le nombre de cas en 2013 était plus faible que jamais).
  • De nouveaux foyers d'infection ont été découverts dans la Corne de l'Afrique, au Cameroun, en Guinée équatoriale et en Syrie, mais ils devraient être enrayés au cours de la prochaine année.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Margaux Stastny
Directrice des Communications
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
819-953-6238
margaux.stastny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD­_DEV