Le Canada donne l'exemple en sauvant la vie de femmes et d'enfants dans le monde

Rona Ambrose

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a annoncé le mercredi 23 avril 2014, l'attribution de 20 millions de dollars à l'Alliance GAVI pour aider à renforcer les chaînes d'approvisionnement en vaccination dans les pays en développement. La ministre Ambrose a aussi présenté l'application mobile ImmunizeCA.

Les mesures visant à renforcer les chaînes d'approvisionnement en vaccination stimuleront les progrès afin d'améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans les pays les plus pauvres du monde

Le 23 avril 2014 - Edmonton, Alberta - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd'hui, au nom de l'honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, ministre régionale du Nord de l'Alberta et députée fédérale d'Edmonton-Spruce Grove, a annoncé le versement de 20 millions de dollars pour des mesures qui seront mises en œuvre par l'Alliance GAVI. Le renforcement des chaînes d'approvisionnement en vaccination vise à améliorer le stockage des vaccins, leur manipulation et la gestion des stocks dans les pays en développement.

La ministre Ambrose a rappelé le rôle de chef de file du Canada en faveur de la santé des femmes, des nouveau-nés et des enfants dans les pays en développement. Grâce au renforcement des chaînes d'approvisionnement en vaccination, l'Alliance GAVI fera en sorte qu'un plus grand nombre d'enfants dans les pays les plus pauvres du monde puissent recevoir des vaccins qui leur sauveront la vie.

« Les Canadiens conviennent que nous ne pouvons pas rester sans rien faire alors que des femmes, des enfants et des nouveau-nés meurent de maladies qui peuvent être évitées facilement et sans grandes dépenses, a déclaré la ministre Ambrose. Grâce à la mobilisation mondiale, déclenchée par l'Initiative de Muskoka, les taux de mortalité maternelle sont en baisse et des millions d'enfants de plus célèbrent leur cinquième anniversaire. De concert avec l'Alliance GAVI et d'autres partenaires, le Canada continuera à sauver des vies et à améliorer la santé des mères et des enfants dans les pays en développement. »

« Nous sommes très reconnaissants envers le gouvernement canadien pour ce nouvel engagement », a déclaré le Dr Seth Berkley, président-directeur général de l'Alliance GAVI. « Un grand nombre d'enfants ne peuvent pas être vaccinés parce les chaînes d'approvisionnement sont dépassées ou inefficaces. L'appui continu du Canada permettra à l'Alliance GAVI de travailler avec ses partenaires pour aider les pays à renforcer leurs systèmes et à faire en sorte que les enfants reçoivent les vaccins dont ils ont besoin où qu'ils vivent. »

Améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et réduire le nombre de décès évitables constituent la priorité absolue du Canada en matière de développement. En 2010, alors qu'il présidait le G8, le Canada a lancé un effort global — l'Initiative de Muskoka — pour mobiliser le monde afin de réduire la mortalité des femmes et des nouveau-nés et d'améliorer la santé des mères et des enfants dans les pays les plus pauvres du monde. Dans le cadre de l'Initiative de Muskoka, les dirigeants du monde se sont engagés à verser 7,3 milliards de dollars pour réduire la mortalité des mères et des nouveau-nés et pour améliorer la santé des mères et des enfants dans les pays les plus pauvres du monde. Ensuite, en septembre 2010, les Nations Unies ont créé l'initiative Chaque femme, chaque enfant, dont le Canada est l'un des principaux promoteurs.

« En travaillant ensemble, nous pourrons bientôt éliminer les décès évitables parmi les femmes, les nouveau-nés et les enfants, a déclaré le ministre Paradis. En renforçant les chaînes d'approvisionnement en vaccins, on fera en sorte qu'un nombre grandissant d'enfants des pays en développement reçoivent des vaccins qui leur sauveront la vie. »

En grande partie grâce à l'Initiative de Muskoka et à l'action mondiale qu'elle a suscitée, le taux de mortalité maternelle diminue et le nombre d'enfants qui peuvent célébrer leur cinquième anniversaire augmente par millions. Bien que nous n'ayons pas encore atteint notre but commun, il est à portée de main. C'est pourquoi le premier ministre Harper organise le Sommet sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants du 28 au 30 mai prochains, à Toronto. Ce sommet de haut niveau mettra à profit le leadership du Canada et fixera le cap pour le prochain ensemble de mesures mondiales.

De plus, la ministre Ambrose a profité de l'occasion pour rappeler aux Canadiens que la vaccination sauve des vies au Canada également. En prévision de la Semaine nationale de promotion de la vaccination qui débute le 26 avril, elle a souligné le lancement récent de l'application mobile ImmunizeCA qui aide les Canadiens à faire le suivi de leurs vaccins et à veiller à ce que les vaccins de toute la famille soient à jour.

« Je veux rappeler aux Canadiens que les vaccins sauvent des vies à l'étranger, comme au Canada, a déclaré la ministre Ambrose. Je leur recommande de télécharger l'application ImmunizeCA, qui les aidera à faire le suivi de leurs vaccins et à obtenir rapidement de l'information de sources sûres. »

Les faits en bref

  • La vaccination est l'une des actions les plus efficaces et les plus économiques en santé publique.
  • On estime que, depuis 1974, les programmes de vaccination ont permis de sauver près de trois millions de vie chaque année dans le monde.
  • Le Canada collectionne les réussites. De 2010 à 2013, on estime que les campagnes mondiales de vaccination ont prévenu deux millions de morts par maladie.
  • L'Alliance GAVI est un partenariat international des secteurs public et privé qui réunit des pays en développement et des gouvernements donateurs, l'Organisation mondiale de la Santé, l'UNICEF, la Banque mondiale, l'industrie des vaccins dans les pays industrialisés et dans les pays en développement, des organismes de recherche et des organismes techniques, la société civile, la Fondation Bill et Melinda Gates, et d'autres partenaires du secteur privé.
  • Les femmes et les enfants dans les pays en développement sont considérablement plus à risque de mourir de causes simples et évitables, du fait de l'absence des solutions éprouvées, abordables et rentables que la plupart des Canadiens tiennent pour acquis.
  • Des progrès ont été réalisés. Le nombre global de décès chez les enfants de moins de cinq ans a baissé, passant de près de 12 millions en 1990 à 6,6 millions en 2012.
  • De 2010 à 2015, le Canada aura fourni 2,85 milliards de dollars dans le cadre de l'Initiative de Muskoka pour sauver la vie de femmes et d'enfants dans les pays en développement; 80 % des fonds ont déjà été distribués.
  • La Semaine nationale de promotion de la vaccination se déroule du 26 avril au 3 mai.
  • L'application mobile ImmunizeCA aide les parents à enregistrer et à gérer l'information sur les vaccins de la famille, à accéder facilement au calendrier de vaccination provincial ou territorial, ainsi qu'à trouver en temps opportun des renseignements exacts sur les avantages de la vaccination. L'application permet de recevoir des alertes sur les éclosions de maladies locales, de trouver des ressources en matière de vaccination, ainsi que des calendriers et des outils pour les enfants, les adultes et les personnes qui voyagent.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Margaux Stastny
Directrice des Communications
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
819-953-6238
margaux.stastny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV