Le Canada continue d’exercer son leadership mondial en matière de nutrition et offre un soutien en matière d’aide humanitaire au Programme alimentaire mondial

La nutrition est l’élément essentiel à l’exécution de la priorité absolue du Canada en matière de développement, car elle permet de sauver la vie de femmes et d’enfants dans le monde en développement

Le 28 mai 2014 – Toronto, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a visité aujourd’hui l’hôpital SickKids en compagnie d’Ertharin Cousin, directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), à la veille du sommet du premier ministre intitulé Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée.

« Le Canada est fier d’être un chef de file mondial en matière de soutien à la nutrition dans le monde entier, a déclaré la ministre Ambrose. L’augmentation de la sécurité alimentaire et de l’accès à des aliments nutritifs sont au cœur des activités de réduction de la pauvreté et des piliers fondamentaux de l’initiative du Canada sur la santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants. Durant une crise, les mères et les enfants sont souvent les personnes les plus à risque et ils présentent des besoins alimentaires et nutritifs spéciaux. Le Canada continuera de travailler avec le Programme alimentaire mondial afin de contribuer à l’obtention de résultats concrets pour les personnes dans le besoin. »

À la suite de la visite, la ministre Ambrose a annoncé, au nom de l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, un financement en matière d’aide humanitaire de 98 millions de dollars au PAM, principal partenaire humanitaire du Canada. Le PAM est l’organisme de première ligne des Nations Unies dans la lutte contre la faim.

Le PAM intervient dans des situations d’urgence, sauve des vies en acheminant rapidement des vivres aux personnes qui ont faim tout en œuvrant à la prévention de la faim pour l’avenir. Par conséquent, il est en mesure d’aider le Canada à exécuter sa priorité absolue en matière de développement.  Améliorer la nutrition et assurer l’accès à des aliments nutritifs sont au cœur de la stratégie du Canada pour aider des millions de personnes dans le monde à sortir de la pauvreté.

« Les enfants qui ont accès à des aliments en quantité suffisante courent moins de risques de devenir malades ou de mourir. De plus, ils ont de meilleures chances de poursuivre leurs études, d’apporter une contribution à leur famille et à leur collectivité et de réaliser leur plein potentiel, a indiqué le ministre Paradis. L’accent mis par le Canada sur la santé des mères et des enfants reflète les valeurs de millions de Canadiens qui jugent que nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que les personnes les plus démunies et les plus vulnérables meurent pour des causes qui auraient pu être évitées facilement et à peu de frais. Le Canada continuera d’œuvrer en partenariat avec le Programme alimentaire mondial, et de contribuer à l’atteinte de résultats réels. »

 « Le soutien du gouvernement et des contribuables canadiens est immensément apprécié par les millions de personnes vulnérables que le PAM aide chaque année, a déclaré la directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin. Le PAM bénéficie d’un long et fructueux partenariat avec le gouvernement du Canada et ils œuvrent ensemble à l’atteinte de leur but commun : éliminer la faim, but qui va de pair avec l’objectif de Muskoka de réduire la mortalité infantile. Nous reconnaissons et applaudissons le leadership mondial du Canada en matière de santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants. Je suis sûre qu’ensemble nous atteindrons notre but qui est de « sauver chaque femme, chaque enfant. »

L’amélioration de la santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants est la priorité absolue du Canada en matière de développement. Dans la foulée des progrès importants réalisés à la faveur de l’Initiative de Muskoka de 2010, le premier ministre prend des mesures afin de mobiliser le monde pour faire en sorte que la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants demeure à la tête des priorités en matière de développement. Du 28 au 30 mai 2014, le Canada accueillera à Toronto le Sommet international Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée, qui s’appuiera sur le leadership du Canada et façonnera les mesures qui seront prises à l’avenir à l’échelle mondiale relativement aux enjeux liés à la santé des mères et des enfants.

Les faits en bref

  • Le 28 avril 2014, le premier ministre a annoncé que le Canada accueillerait le Sommet international Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée qui serait consacré aux enjeux liés à la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.
  • Le Sommet, qui se tiendra à Toronto du 28 au 30 mai 2014, mettra à profit le rôle de chef de file du Canada et rassemblera des dirigeants et des experts canadiens et étrangers, des représentants de la société civile et d’entreprises canadiennes, des scientifiques, des représentants de pays développés et en développement, ainsi que des organisations et des fondations internationales, afin de veiller à ce que la santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants demeure une priorité du programme de développement mondial.
  • En 2013, le Canada a été le troisième plus important donateur au PAM : il lui a versé plus de 370 millions de dollars pour ses activités. 
  • En 2012, le PAM a fourni une aide alimentaire à plus de 80 millions de personnes dans 75 des pays les plus pauvres de la planète.
  • Le Canada a octroyé un financement de 2,85 milliards de dollars pour la période allant de 2010 à 2015 dans le cadre de l’Initiative de Muskoka, afin de sauver la vie de femmes et d’enfants dans les pays en développement.
  • Le Canada aura bientôt honoré les engagements pris dans le cadre de l’Initiative de Muskoka, 80 % des fonds ayant déjà été décaissés.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Perion
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
819-953-9528
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD­_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international - MAECD