Le Canada soutient l'éducation aux droits de la personne dans le monde

Le Canada appuie Equitas pour améliorer le respect des droits de la personne et des enfants dans des pays en développement

Le 9 juin 2014 - Sainte-Anne-de-Bellevue, Québec - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd'hui, le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, au nom du ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Christian Paradis, a prononcé le discours de bienvenue à la cérémonie d'ouverture de la 35e édition du Programme international de formation aux droits humains. Dans le cadre de cet évènement, il a annoncé le financement du Canada au projet Renforcer l'éducation aux droits humains à l'échelle mondiale, de l'organisation non gouvernementale Equitas

« Malheureusement, les droits de la personne, qui doivent assurer la dignité et la sécurité de tout être humain, sont encore menacés partout dans le monde. Le Canada est à l'avant-garde de la promotion des droits de la personne en tant que valeur non seulement canadienne, mais aussi universelle, a dit le sénateur Boisvenu. Protéger les droits de l'homme est essentiel au développement, et à l'atteinte de notre objectif ultime d'éradiquer la pauvreté dans le monde en développement. Faire progresser la démocratie est une pierre angulaire de notre plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide, et le Canada continuera d'appuyer fermement les droits de la personne. »

Cet appui au programme de formation d'Equitas, qui est donné au Canada, permet de former chaque année des éducateurs venus d'une cinquantaine de pays en développement aux droits de la personne. Ces éducateurs pourront, à leur retour au pays, enrichir leur travail en vue d'améliorer la situation des droits de la personne dans des collectivités et auprès de bénéficiaires ciblés. De plus, le nouveau projet prévoit des activités d'engagement et de dialogue politique sur la protection des droits des enfants et des jeunes dans quatre pays prioritaires : Haïti, le Sénégal, la Tanzanie et la Colombie.

Les faits en bref

  • Equitas est reconnu comme étant un chef de file mondial dans le domaine de l'éducation sur les droits de la personne.
  • Le projet Renforcer l'éducation aux droits humains à l'échelle mondiale vise à autonomiser les femmes, à assurer la sécurité des enfants et à créer de nouvelles possibilités pour les jeunes, ce qui cadre avec le rôle de premier plan que joue le Canada sur la scène mondiale dans la promotion de sa priorité absolue en matière de développement, soit la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. 
  • Du 28 au 30 mai, le premier ministre a tenu le Sommet Sauver chaque femme, chaque enfant à Toronto. Très réussi, le Sommet a donné un nouvel élan aux efforts déployés pour promouvoir la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à titre de priorité mondiale pour l'après-2015.
  • Le Canada a toujours été un ardent défenseur de la protection des droits de la personne et de l'avancement des valeurs démocratiques, comme en témoignent son rôle essentiel dans la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1947-1948 et ses travaux au sein des Nations Unies aujourd'hui.
  • La création récente du Bureau de la liberté de religion du Canada illustre bien le rôle de chef de file du Canada dans la défense des droits de la personne.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Perion
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
819-953-9528
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous
sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international - MAECD