Le Canada continue de soutenir la croissance économique durable

Le Canada appuie des projets de Développement international Desjardins afin de favoriser l’entrepreneuriat en Afrique et en Amérique latine

Le 13 juin 2014 – Lévis (Québec) – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, accompagné de l’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un appui financier à Développement international Desjardins (DID) afin de favoriser l’entrepreneuriat en Afrique et dans les Amériques. Le ministre Paradis a fait cette annonce à la suite d’une rencontre avec des dirigeants de DID à Lévis (Québec).

« Le développement à long terme dépend d’un secteur privé dynamique, qui peut stimuler les débouchés au profit de tous, incluant les femmes, a indiqué le ministre Paradis. Il est important d’appuyer les microentreprises et les petites et moyennes entreprises, surtout dans les milieux ruraux, afin d’encourager une croissance inclusive et de déployer des ressources d'une manière qui portera à son maximum l’impact positif sur le développement durable. »

« Le gouvernement a établi un solide partenariat avec Développement international Desjardins en raison du travail que la société accomplit et des résultats qu’elle obtient, a souligné le ministre Blaney. DID est d’ailleurs le gardien du modèle coopératif canadien, et les projets annoncés aujourd’hui contribueront à créer des emplois, à stimuler la croissance économique et à améliorer la sécurité alimentaire dans certains des pays les plus pauvres du monde. »

Une croissance économique durable est cruciale pour lutter contre la pauvreté dans le monde. Le gouvernement du Canada s'est engagé à promouvoir l’accès aux services financiers, comme le crédit, l’épargne, l’assurance et les services de paiement. L’accès au crédit et à des services financiers de qualité contribue grandement à réduire la pauvreté en aidant les populations moins nanties à augmenter leurs revenus, à acquérir des éléments d’actifs et à être moins vulnérables en cas d’imprévus.

« Nous tenons à remercier Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada de la confiance qu’il place à nouveau en Développement international Desjardins en nous confiant la réalisation de ces importants projets, a souligné Mme Anne Gaboury, présidente-directrice générale de DID. Nous sommes très fiers d’avoir ainsi l’occasion de placer notre expertise au service de la sécurité alimentaire, du développement du secteur privé et de la création d’emplois dans les pays visés. »

Les faits en bref

  • Le ministre Paradis a annoncé les projets suivants :
    • L’initiative Centres financiers aux entrepreneurs, laquelle permettra d'améliorer l'accès des microentreprises et des petites entreprises des pays en développement à des services adaptés à leurs besoins.
    • Le Projet d’appui au système financier agricole en Colombie, lequel a pour but d’améliorer l’accès au crédit et à l’assurance agricole pour les petits et moyens agriculteurs colombiens et d’accroître leurs capacités sur le plan de la gestion financière.
  • Favoriser la croissance économique durable constitue l’un des trois thèmes prioritaires du Canada en matière de développement international.
  • En 2007, le gouvernement du Canada a fait des Amériques une priorité en matière de politiques étrangères avec une vision d’un hémisphère plus prospère, sécuritaire et démocratique.
  • Le Canada a investi plus de 4,5 milliards de dollars en assistance internationale dans les Amériques depuis que la région a été déclarée une priorité en 2007.
  • Le Canada demeure engagé dans les Amériques et travaille avec ses partenaires afin d’accroître les possibilités économiques mutuelles, de renforcer les institutions et de favoriser des relations durables.
  • Du 28 au 30 mai 2014, à Toronto, le premier ministre Stephen Harper a accueilli le Sommet international Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée, consacré aux enjeux liés à la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Le Sommet a réuni des dirigeants et des experts canadiens et étrangers, des organismes de bienfaisance canadiens, des dirigeants entreprises, des scientifiques, des représentants de pays développés et en développement, ainsi que des organisations et des fondations internationales, pour veiller à ce que la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants demeure une priorité du programme de développement mondial.
  • Lors du Sommet, le premier ministre a annoncé qu’au cours des cinq prochaines années, le Canada allait verser 3,5 milliards de dollars à l’appui de ce programme. Pour mener à bien le programme, le Canada s’est engagé à mettre à profit l’expertise, les ressources et le sens de l’innovation du secteur privé pour aider les populations les plus vulnérables. Pour contribuer à accélérer la réalisation de progrès en matière de santé des femmes et des enfants, le Canada cherchera là aussi à mettre à contribution l’expertise du secteur privé et appuiera les partenaires qui trouvent des solutions novatrices pour régler les problèmes liés à la santé maternelle et infantile.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Perion
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
819-953-9528
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_Dev
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international - MAECD