Le Canada poursuit ses engagements en vue de réduire la faim dans le monde

La secrétaire parlementaire Lois Brown a rencontré des intervenants afin de discuter de l’augmentation de la sécurité alimentaire dans les pays en développement. 

Le 24 juin 2014 - Winnipeg, Manitoba - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, Lois Brown, secrétaire parlementaire de l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a rencontré Howard G. Buffett, président et chef de la direction de la Fondation Howard G. Buffett, ainsi que des représentants de la Banque canadienne de grains afin de discuter du développement agricole et de la réduction de la faim dans le monde. 

« L’augmentation des menaces et des risques liés à la sécurité alimentaire nécessite l’adoption d’une démarche globale et exhaustive pour combler les besoins tant à court qu’à long terme en matière de développement, et les besoins immédiats des femmes, des hommes et des enfants vulnérables qui sont affamés et sous-alimentés, a affirmé la secrétaire parlementaire Lois Brown. Le contexte changeant de la sécurité alimentaire et de l’agriculture exige l’apport de solutions novatrices et l’établissement de partenariats solides qui soutiendront une croissance agricole durable et inclusive. »

La sécurité alimentaire demeure une grande priorité en matière de développement pour le gouvernement du Canada. Le développement agricole durable est l’un des investissements les plus rentables pour réduire la pauvreté et améliorer la sécurité alimentaire d’un pays en développement. Le Canada s’engage à investir dans la croissance agricole adaptée au climat pour les petits exploitants agricoles de pays en développement, surtout en Afrique et en Asie, où la majorité des exploitants agricoles pauvres sont des femmes.

« À l’avenir, le Canada s’engage à collaborer de près avec des partenaires canadiens et internationaux pour appuyer les efforts collectifs visant à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition pour les populations les plus vulnérables », a ajouté Mme Brown. 

La rencontre était organisée par la Banque canadienne de grains et a eu lieu en marge du sixième Congrès mondial sur l’agriculture de conservation, un rassemblement international de spécialistes en agriculture.

La Banque canadienne de grains offre de l’aide alimentaire d’urgence (denrées alimentaires, espèces et bons d’achat pour se procurer des aliments, et interventions nutritionnelles) et de l’aide en matière de développement (agriculture et moyens de subsistance) aux personnes démunies par l’entremise de 15 organismes confessionnels canadiens qui comptent parmi ses membres. Elle est l’un des principaux partenaires non gouvernementaux du Canada en ce qui a trait à l’aide alimentaire et est un centre d’expertise reconnu en matière d’aide et de sécurité alimentaires.

La Fondation Howard G. Buffett est une fondation américaine privée qui s’efforce d’améliorer le niveau et la qualité de vie des populations les plus appauvries et marginalisées de la société.

Les faits en bref

  • Dans le monde, près de 870 millions de personnes n’ont pas accès à une quantité suffisante de nourriture de qualité en raison de conflits, de catastrophes naturelles ou de la pauvreté chronique. 
  • La lutte contre les causes de la dénutrition chez les femmes, les filles et les enfants de moins de cinq ans est un pilier central de la stratégie d’avenir du Canada Sauver chaque femme, chaque enfant.
  • La Banque canadienne de grains était représentée au récent sommet Sauver chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée à Toronto, où le premier ministre Harper s’est engagé à verser 3,5 milliards de dollars entre 2015 et 2020 pour améliorer la santé des mères et des enfants dans le monde entier.
  • En juin 2011, le gouvernement du Canada s’est engagé à offrir à la Banque canadienne de grains un soutien institutionnel à long terme de 125 millions de dollars de 2011-2012 à 2015-2016 (25 millions de dollars par année). 
  • Le Canada appuie également le Fonds international de développement agricole dans ses travaux consistant à collaborer de près avec de petits exploitants agricoles et le secteur privé pour améliorer la production d’aliments nutritifs et promouvoir les innovations agricoles.

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international