Le Canada offre de l’aide humanitaire aux Philippines

Le soutien du Canada permettra de répondre aux besoins immédiats de milliers de familles des Philippines qui sont touchées par les conflits

Le 28 juin 2014 – Toronto, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, le sénateur Tobias C. Enverga Jr a annoncé au nom du ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, le versement de 800 000 $ d’aide humanitaire à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Cette somme sera affectée à un projet qui répondra aux besoins immédiats de milliers de familles touchées par les conflits qui secouent l’île de Mindanao, aux Philippines.

« Les liens du Canada avec les Philippines sont solides, et nous les consoliderons en aidant les Philippins, a déclaré le sénateur Enverga. L’aide offerte par le Canada permettra aux familles de la région qui sont touchées par les conflits d’obtenir de meilleurs abris temporaires et d’avoir accès à de l’eau potable, à de meilleures installations sanitaires et à des aliments plus sains. »

Malgré l’accord de paix qui a été conclu en mars 2014 entre le gouvernement des Philippines et le Front Moro islamique de libération, les effets de plusieurs décennies de conflits continuent de se faire sentir sur l’île de Mindanao, où des milliers de familles déplacées vivent dans des conditions lamentables. La surpopulation des centres d’évacuation augmente les risques pour la santé ainsi que les problèmes de malnutrition et de protection. L’île de Mindanao a aussi été frappée par trois catastrophes naturelles en 11 mois : le typhon Bopha (Pablo), en décembre 2012, le séisme de Bohol, en octobre 2013, et le typhon Haiyan, en novembre 2013.

Les nouveaux fonds annoncés aujourd’hui soutiendront les mesures d’aide offertes par l’OIM aux femmes et aux enfants touchés par les conflits en améliorant la coordination et la gestion des 10 centres d’évacuation et 4 refuges temporaires où vivent plus de 25 000 personnes déplacées à l’intérieur du territoire. Ils amélioreront aussi les conditions de vie dans ces refuges temporaires en créant des espaces fermés pour environ 4 000 familles qui logent dans les centres d’évacuation.

« La généreuse contribution de 800 000 $ du Canada aux mesures d’aide humanitaire de l’OIM dans les régions de Mindanao qui sont touchées par les conflits aidera des milliers de personnes vulnérables, a déclaré le chef de mission de l’OIM aux Philippines, Marco Boasso. Le don du Canada couvrira les frais de gestion des centres d’évacuation pour les personnes déplacées et des refuges transitoires pour les gens qui quittent les centres et qui retourneront bientôt chez eux. Il soutiendra aussi le processus de paix de Bangsamoro. La mission de l’OIM aux Philippines remercie le gouvernement canadien de son aide généreuse. »

L’OIM contribue à la gestion efficace et humaine des migrations et offre de l’aide humanitaire aux migrants qui en ont besoin, que ce soient des réfugiés, des personnes déplacées ou d’autres gens déracinés. Le Canada collabore depuis longtemps avec l’OIM et il a établi un solide partenariat avec lui.

Le sénateur Enverga a annoncé ce nouveau financement dans le cadre d’une activité culturelle philippine : la fiesta et foire commerciale Pinoy, à Toronto, qui amasse des fonds pour lutter contre la pauvreté aux Philippines. Cette activité est organisée par la Philippine Canadian Charitable Foundation.

Les faits en bref

  • Mindanao est la grande île la plus au sud des Philippines et la deuxième de l’archipel en superficie.
  • Le conflit qui se déroule à Zomboanga a forcé plus de 120 000 personnes à se déplacer depuis septembre 2013.
  • En décembre 2012, le typhon Bopha (Pablo) a touché 6,2 millions de Philippins et en a tué 2 000. Le 15 octobre 2013, le séisme de Bohol a touché 3,2 millions de personnes et en a tué plus de 220. Quant au typhon Haiyan, qui a frappé les Philippines le 8 novembre 2013, il a touché 14 millions de personnes et en a tué plus de 6 000.
  • En plus de l’aide humanitaire qu’il fournira dans la région de Mindanao, le Canada joue un rôle de premier plan dans les mesures mondiales d’intervention entreprises après le typhon Haiyan en fournissant une aide humanitaire considérable qui permettra de répondre aux besoins des personnes touchées.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts 

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international - MAECD