Le Canada appuie le projet d’Aide à l'enfance Canada en Somalie

La contribution du Canada aide à améliorer la santé et le bien-être des enfants somaliens déplacés et de leur famille

Le 24 juillet 2014 – Toronto, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd'hui, au nom de l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, Ted Opitz, député d'Etobicoke-Centre, a annoncé l’octroi supplémentaire au titre de l’aide humanitaire au projet d’Aide à l'enfance Canada. Ce projet contribuera à améliorer la santé et le bien-être de quelque 137 000 Somaliens déplacés en raison des conflits et de la sécheresse.

« Après des années de conflits et de sécheresse chronique, la Somalie compte l'un des taux les plus élevés de malnutrition et de mortalité infantile au monde, a déclaré M. Opitz. Depuis de nombreuses années, le Canada offre un appui important aux efforts d'aide humanitaire en Somalie. Grâce à l’appui continu du Canada, Aide à l’enfance Canada contribue à satisfaire les besoins urgents des Somaliens déplacés en raison de cette crise, notamment les enfants vulnérables. »

Après des années de conflit, d’insécurité et de sécheresse, à ce jour en 2014, trois millions de personnes (c’est-à-dire environ 40 % de la population) ont besoin d’une aide humanitaire en Somalie. Près de 900 000 personnes souffrent de famine aiguë, et un million de personnes demeurent loin de leur foyer. Le taux de malnutrition des enfants au pays est parmi les pires au monde, et l’accès aux soins médicaux est extrêmement limité.

Le financement annoncé aujourd'hui par le Canada appuiera les efforts de secours d'Aide à l'enfance Canada en Somalie en améliorant l'accès à de l'eau potable, à des installations sanitaires adéquates et à des soins pour traiter la malnutrition aiguë des personnes déplacées à Mogadiscio et dans les environs.

« Nous sommes très reconnaissants du soutien financier versé pour cette crise humanitaire qui ne cesse de s’aggraver, a déclaré Patricia Erb, présidente et directrice générale d’Aide à l’enfance Canada. Avec l’appui du Canada, Aide à l’enfance Canada pourra améliorer de manière substantielle la santé et les conditions de vie de plus de 130 000 Somaliens qui ont été forcés de se déplacer en raison du conflit et de la sécheresse. Grâce à cette aide, nous renforcerons la capacité en soins de santé sur le terrain en soutenant des centres de santé communautaires et des centres d’alimentation, en répondant aux besoins en matière d’assainissement et en formant des travailleurs en santé communautaire. Ces derniers seront ensuite en mesure d’offrir des services de santé et de transmettre leurs connaissances sur les pratiques adéquates en matière de santé, d’hygiène et de nutrition. Nous opérons un changement durable en appuyant la transmission des connaissances et le développement au sein des collectivités. »

Aide à l'enfance Canada recueille des fonds et met en œuvre des programmes nationaux et internationaux visant à offrir des secours d'urgence et à défendre les droits des enfants.

« L'appui du Canada aux efforts humanitaires en Somalie est le reflet de la compassion et de la générosité qui sont les valeurs communes des Canadiens, a affirmé le ministre Paradis. Le Canada s'est engagé à aider à satisfaire les besoins humanitaires des personnes affligées par des crises, aussi bien en Somalie qu'ailleurs dans le monde. »

M. Opitz a fait cette annonce lors d'une séance de discussion ouverte qui a eu lieu à Etobicoke, dans la région de Toronto, pour parler des défis actuels en Somalie.

Les faits en bref

  • Le 23 juillet 2014, Nina Grewal, députée de Fleetwood-Port, a annoncé au nom du ministre Paradis l’octroi de fonds supplémentaires pour appuyer les efforts humanitaires de l'UNICEF en Somalie.     
  • Le 28 mai 2014, l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a annoncé l’octroi de fonds supplémentaires pour appuyer le programme de soutien alimentaire et nutritionnel du Programme alimentaire mondial des Nations Unies pour les familles somaliennes dans le besoin. 
  • Du 28 au 30 mai 2014, le premier ministre Stephen Harper a été l’hôte du sommet international Sauvons chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée, à Toronto. À cette occasion, le Canada a promis de fournir 3,5 milliards de dollars pour appuyer cet enjeu de 2015 à 2020 et il a donné un nouvel élan aux efforts déployés dans le monde pour promouvoir la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à titre de priorité mondiale après 2015.
  • La contribution du Canada continuera de cibler les moyens les plus efficaces pour réduire le nombre de décès de mères et d’enfants en accordant la priorité à des programmes liés à trois domaines : le renforcement des systèmes de santé, l’amélioration de l’alimentation et l’allégement du fardeau imposé par les principales maladies.
  • Des progrès importants ont été réalisés à l'échelle internationale au chapitre de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Dans le monde, le nombre de décès chez les enfants âgés de moins de cinq ans a chuté de façon importante, pour passer de près de 12 millions en 1990 à 6,6 millions en 2012.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada: promoteur du développement international – MAECD