Le Canada soutient les enfants réfugiés du Proche-Orient

Le Canada offrira des occasions d'apprentissage plus nombreuses aux enfants vulnérables de Syrie et du Liban

Le 25 juillet 2014 – Ottawa, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

L'honorable Jason Kenney, ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, que le Canada contribuera à l'initiative de l'UNICEF visant à améliorer la prestation de services d'éducation pour tous les enfants au Liban. Le ministre Kenney a fait cette annonce au cours de sa visite au camp de réfugiés spontané Maallaqa Aradi Zahlé dans la vallée de la Bekaa au Liban.

« Je suis fier d'annoncer la contribution du Canada visant à améliorer la prestation de services d'éducation au Liban, a déclaré le ministre Kenney. Ce projet va permettre de relever les défis que constitue l'offre d'une éducation de bonne qualité aux filles et aux garçons vulnérables de la Syrie et du Liban. Il contribuera également à l'intervention intégrée du Canada visant à répondre aux besoins en matière de développement, d'aide humanitaire et de sécurité découlant de la crise en Syrie ».

L'annonce d'aujourd'hui permettra d'offrir un accès accru à des occasions d'apprentissage de qualité aux garçons et aux filles vulnérables d'âge scolaire de la Syrie et du Liban au sein du système d'éducation libanais. Le projet touchera jusqu'à 125 000 enfants dans 500 écoles publiques. Les enfants bénéficieront aussi de la remise en état des systèmes d'approvisionnement en eau et d'assainissement dans des écoles où ces besoins sont particulièrement pressants.

« Cette annonce est un nouvel exemple du rôle de chef de file que joue le Canada pour répondre aux besoins en éducation des enfants touchés par le conflit syrien, a indiqué le ministre Paradis. Nous sommes ravis de collaborer avec l'UNICEF et le ministère libanais de l'Éducation pour offrir de meilleures possibilités d'éducation et d'apprentissage tout en remettent en état et en améliorant les bâtiments scolaires pour en faire des environnements d'apprentissage sécuritaires et sains propices à l'amélioration des résultats d'apprentissage des élèves ».

Depuis le début du soulèvement en Syrie en mars 2011, le Canada s'emploie à aider le peuple syrien et a contribué généreusement aux divers efforts internationaux visant à soutenir la population syrienne, notamment les Syriens réfugiés dans les pays voisins. Nous avons aussi appelé la communauté internationale à se mobiliser et à défendre le droit du peuple syrien à décider de son avenir. Jusqu'à maintenant, le Canada s'est engagé à verser plus de 630 millions de dollars en aide humanitaire et au développement ainsi qu'en assistance à la sécurité en Syrie

La situation en Syrie est une véritable catastrophe humanitaire, et la source d'innombrables abus des droits de la personne, y compris de violations éhontées de la liberté de religion. Le Canada déplore la persécution continuelle dont sont victimes les chrétiens pris dans le conflit syrien, et plus particulièrement les attaques brutales menées par le soi-disant État islamique en Irak et en Syrie. Ce groupe a clairement manifesté sa volonté d'éradiquer la fragile mais résiliente tradition de tolérance religieuse dont jouissent les habitants de la région depuis des siècles. Le Canada va continuer de clamer son appui aux peuples syrien et irakien tant qu'ils continueront de lutter pour leur liberté, leurs droits fondamentaux ainsi que la démocratie et la primauté du droit.

Les faits en bref

  • Ce projet donne suite à l'engagement du gouvernement du Canada de verser 25 millions de dollars afin d'aider la Jordanie et le Liban à renforcer la résilience de leurs infrastructures et services gouvernementaux, notamment l'éducation et la prestation de services de base. 
  • L'annonce d'aujourd'hui répond également à l'appel lancé par l'envoyé spécial des Nations Unies pour l'éducation mondiale, le très honorable Gordon Brown, demandant une contribution canadienne de 10 millions de dollars aux programmes d'éducation du Liban.
  • Ce projet favorise l'avancement de l'engagement du Canada en matière de politique étrangère visant à aider les gouvernements régionaux à atténuer l'impact de la crise syrienne et à s'aligner sur la feuille de route du Liban pour une stabilisation nationale.
  • Ce projet complète les activités de l'initiative « Non à une génération perdue » au Liban.

Produits connexes

Liens connexes 

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

 Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international - MAECD