Le ministre Paradis annonce une nouvelle aide pour renforcer la démocratie en Ukraine

Le Canada appuie les efforts de l’Ukraine visant à rétablir la stabilité et à mettre en place des réformes démocratiques

Le 30 juillet 2014 - Winnipeg, Manitoba - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

L’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a animé aujourd’hui une table ronde avec des membres de la communauté canado-ukrainienne à Winnipeg afin de discuter des défis actuels en matière de développement en Ukraine ainsi que du soutien continu qu’apporte le Canada à l’Ukraine en réaction aux interventions russes qui menacent la souveraineté et l’intégrité territoriale du pays. Après la table ronde, le ministre a annoncé un soutien canadien à l’égard du projet Renforcement de la démocratie multipartite ayant pour but de renforcer la démocratie et le rôle de la société civile en Ukraine.

« Le Canada a toujours fermement soutenu son opposition à l’agression et à l’occupation russe en Ukraine, et est fier d’être l’un des plus ardents défenseurs des efforts déployés par l’Ukraine pour rétablir la stabilité et mettre en œuvre des réformes démocratiques et économiques, a déclaré le ministre Paradis. Cette nouvelle initiative aidera l’Ukraine à devenir une société libre, démocratique et prospère en faisant la promotion de la démocratie pour tous les Ukrainiens, y compris les groupes marginalisés comme les femmes et les jeunes. »

Le programme du Canada en Ukraine a pour objectif d’améliorer la gouvernance démocratique et les perspectives économiques des Ukrainiens. Ce projet s’ajoute aux autres efforts canadiens visant à perfectionner le registre central d’électeurs, les lois électorales ainsi que la capacité et l’indépendance du système judiciaire afin d’améliorer la reconnaissance des droits de la personne. Ce projet aidera à transformer les manifestations du mouvement Euromaïdan en un mouvement politique soutenu et à assurer sa participation continue au processus politique.

« Le Canada est encore très préoccupé par les événements en Ukraine et nous exigeons que les insurgés soutenus par la Russie se retirent immédiatement du site de l’écrasement pour permettre aux autorités ukrainiennes et internationales de mener librement une enquête crédible sur la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines, a ajouté le ministre. »

En 2014, l’Ukraine a été reconfirmée comme l’un des pays ciblés par le gouvernement du Canada en ce qui concerne les efforts de développement international, et désignée comme un pays prioritaire dans le cadre du Plan d’action sur les marchés mondiaux récemment publié. Le Canada travaille avec le gouvernement de l’Ukraine en vue de faciliter la mise en œuvre des réformes nécessaires pour développer pleinement le potentiel économique du pays et pour établir un cadre public, institutionnel et législatif solide afin de permettre une meilleure intégration à l’Europe.

Les faits en bref

  • Le Canada fournit une aide au développement à l’Ukraine depuis l’indépendance de ce pays en 1991. Cette aide a permis d’obtenir d’importants résultats. Par exemple, en 2012-2013 les investissements du Canada visant à promouvoir la démocratie dans le pays ont contribué à ce qui suit :
    • appui à l'élaboration d'une nouvelle législation et un cadre d'action pour un système judiciaire complet pour les jeunes englobant la prévention, la condamnation et la réhabilitation;
    • augmentation de l'efficacité et de l'équité des tribunaux dans le règlement des litiges commerciaux pour les entreprises ukrainiennes au moyen de projets pilotes sur les procédures de règlement préalables aux procès.
  • Le premier ministre Stephen Harper a été le premier dirigeant du G7 à se rendre en Ukraine après les manifestations du mouvement Euromaïdan, et le premier dirigeant étranger à rencontrer le président ukrainien, Petro Porochenko, à la suite de son entrée en fonction le 7 juin 2014.
  • Depuis 2013, le Canada a accru son soutien à la démocratie et à la primauté du droit en Ukraine, en réponse aux recommandations du Comité permanent des affaires étrangères et du développement international, tout en maintenant son soutien pour une croissance économique durable en Ukraine.
  • Le Canada a envoyé des observateurs électoraux en Ukraine pour les élections présidentielles de 2004, de 2010 et de 2014, ainsi que lors des votes parlementaires de 2006, 2007 et 2012.
  • En 2007, le Canada a confirmé que l’Ukraine était l’un des 20 pays ciblés dans le cadre de sa stratégie visant à accroître l’efficacité de l’aide internationale. En 2014, le Canada a reconfirmé que l’Ukraine figurait toujours sur cette liste.

Documents connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international – MAECD