Le Canada fournit des fonds supplémentaires pour lutter contre l’éclosion d’Ebola

Le Canada continue de répondre aux besoins immédiats en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone

Le 8 août 2014 – Ottawa, Ontario – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, le ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, a annoncé un soutien supplémentaire pour lutter contre l’éclosion du virus Ebola, qui prend de l’ampleur en Afrique de l’Ouest. La ministre de la Santé, l’honorable Rona Ambrose, a également fait le point sur la situation et les efforts du Canada à ce jour.

« Le Canada est vivement préoccupé par l’éclosion d’Ebola, qui se propage rapidement en Afrique de l’Ouest, et par ses répercussions sur les familles de la région et les travailleurs de la santé qui se trouvent sur le terrain pour les aider, a déclaré le ministre Paradis. Nos pensées accompagnent toutes les personnes touchées. À l’aide de ressources financières et humaines, le Canada continuera d’offrir une aide aux personnes qui en ont besoin le plus rapidement possible. »

Le Canada s’engage à verser un financement supplémentaire à l’Organisation mondiale de la Santé et à Médecins Sans Frontières pour répondre au besoin croissant de ressources afin de réduire et de contenir la propagation de la maladie et de fournir des soins à la population touchée.

« Notre gouvernement est déterminé à contribuer aux efforts mondiaux pour éradiquer cette éclosion dévastatrice en Afrique de l’Ouest, a affirmé la ministre Ambrose. Nous continuerons d’investir pour lutter contre cette épidémie, mais je souhaite aussi rassurer les Canadiens : il n’y a pas de cas confirmé du virus Ebola au Canada et nous avons mis en place des mesures strictes pour protéger et soigner les Canadiens. »

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a envoyé une équipe de spécialistes dotée d’un laboratoire mobile en Sierra Leone pour contribuer aux efforts sur le terrain. L’ASPC poursuit son travail en étroite collaboration avec des partenaires provinciaux, territoriaux et internationaux du secteur de la santé pour veiller à ce que nous soyons prêts à détecter la présence d’un cas au Canada, et dans cette éventualité peu probable, à intervenir rapidement.

Il n’y a pas de cas confirmé d’Ebola au Canada et le risque demeure très faible pour les Canadiens. Nous continuerons de surveiller la situation en Afrique de l’Ouest pour nous assurer de subvenir aux besoins humanitaires et d’apporter une aide supplémentaire au besoin.

Les faits en bref

  • L’éclosion actuelle du virus Ebola dans la région de l’Afrique de l’Ouest est la plus importante jamais enregistrée – plus de 930 personnes ont perdu la vie en raison de cette éclosion.
  • Jusqu’à maintenant, le Canada a versé une contribution de 5 010 000 $ pour appuyer les interventions sur le plan de l’aide humanitaire et de la sécurité afin d’éradiquer la propagation d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous
sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-vous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international – MAECD