Le Canada appuie une plus grande égalité entre les femmes et les hommes dans huit pays d’Asie du Sud-Est

La secrétaire parlementaire Lois Brown annonce un nouveau financement qui contribuera à assurer aux femmes un accès à des systèmes de justice équitables

Le 12 août 2014 – Surrey, Colombie-Britannique – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, à la suite d’une table ronde avec Nina Grewal, députée de Fleetwood-Port Kells, et des membres de collectivités de la diaspora asiatique concernant des questions de développement d’actualité, Mme Lois Brown, secrétaire parlementaire du ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, a annoncé l’appui du Canada à un projet visant à améliorer l’égalité entre les femmes et les hommes devant la loi dans huit pays d’Asie du Sud-Est, soit l’Indonésie, le Laos, les Philippines, le Timor-Leste, le Cambodge, la Birmanie, la Thaïlande et le Vietnam.

Le projet aidera à faire en sorte que les femmes aient accès à des mécanismes judiciaires et décisionnels compétents et impartiaux, équitablement et sans discrimination, et que les experts des gouvernements et de la société civile élaborent et mettent en œuvre une législation qui respecte la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

« Pour accomplir des progrès durables fondés sur l’égalité, il faut améliorer la condition des femmes, faire respecter leurs droits et reconnaître leur contribution, a déclaré la secrétaire parlementaire Brown. Le Canada est fier de contribuer à l’atteinte d’une plus grande égalité entre les femmes et les hommes devant la loi dans ces pays de l’Asie du Sud-Est. »

La Convention reconnaît que l’accès à la justice n’est pas seulement un droit fondamental en soi, mais aussi une condition préalable essentielle pour la protection et la promotion de tous les autres droits de la personne et des droits culturels, économiques, politiques et sociaux. Elle reconnaît aussi le droit des femmes de participer au développement durable de leurs sociétés en tant que partenaires égales, décideuses et bénéficiaires.

« Le Canada est reconnu en tant que chef de file mondial en ce qui a trait à la promotion et à la protection des droits des femmes, a indiqué la députée Grewal. L’annonce d’aujourd’hui nous permet d’affirmer que le Canada travaillera avec ses partenaires pour traiter de la discrimination envers les femmes de l’Asie du Sud-Est. »

Plus tard dans la journée, la secrétaire parlementaire Brown s’entretiendra avec des représentants du British Columbia Council for International Cooperation ainsi qu’avec d’autres conseils régionaux et coalitions représentant plus de 400 organisations bénévoles déterminées à atteindre un développement mondial durable. Les discussions porteront sur les programmes que les conseils réalisent partout au Canada ainsi que sur des questions de développement d’actualité.

Les faits en bref

  • En 1981, le Canada a ratifié la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), qui fixe des normes internationales pour éliminer la discrimination à l’égard des femmes.
  • En tant que membre des Nations Unies, le Canada a également travaillé pour que la Commission de l’ONU sur le statut de la femme et le Conseil des droits de l’homme se concentrent davantage sur les droits fondamentaux des femmes.
  • Le Canada est un chef de file mondial de la promotion et de la protection des droits des femmes et des filles et de l’égalité entre les sexes. Ces questions sont essentielles pour la politique étrangère et intérieure du Canada, et les résultats en matière d’égalité entre les sexes sont systématiquement et explicitement intégrés aux projets et aux programmes de développement international d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD).
  • Non seulement l’égalité entre les sexes est un droit de la personne fondamental, mais sa réalisation a d’énormes ramifications socioéconomiques. L’autonomisation des femmes alimente des économies florissantes, la productivité et la croissance.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international – MAECD