Le Canada contribue à accroître la sécurité alimentaire et à promouvoir la santé publique en Haïti

Le secrétaire parlementaire Paul Calandra participe à un événement destiné à mettre en lumière un partenariat avec l’Université Laval qui accroît la sécurité alimentaire et améliore la santé des familles haïtiennes

Le 27 août 2014 – Port-au-Prince, Haïti – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Aujourd’hui, Paul Calandra, secrétaire parlementaire du premier ministre et du ministre des Affaires intergouvernementales, s’est rendu sur les lieux d’une importante initiative qui accroît la sécurité alimentaire et améliore la santé nutritionnelle des ménages haïtiens. Il a fait cette visite au nom du ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis.

« Je suis enchanté d’avoir sous les yeux des exemples concrets de la façon dont le Canada appuie Haïti dans ses efforts de développement, a déclaré le secrétaire parlementaire Calandra. Je suis fier d’être témoin aujourd’hui de la manière dont le Canada et les Canadiens agissent pour changer le cours des choses, aider les Haïtiens à renforcer leur production agricole et promouvoir la santé publique. »

Mis en œuvre par l’Université Laval, en étroite collaboration avec l’Université d’État d’Haïti, la Fondation CHIBAS-Haïti, le ministère de l’Agriculture et le ministère de la Santé publique d’Haïti, ainsi que la collectivité locale, ce projet améliore les habitudes nutritionnelles de 8 000 personnes, en particulier des enfants, qui vivent dans la région de Saint-Marc. Cette initiative a aussi pour but d’accroître la participation des femmes à la prise de décisions. Grâce aux améliorations apportées à la production agricole, à l’intégration de nouvelles cultures et à une meilleure compréhension de la santé nutritionnelle, le projet contribuera à augmenter les revenus de 2 600 femmes.

« Il reste encore bien des défis à relever, mais je suis encouragé par les progrès réalisés jusqu’ici. J’exhorte tous les intervenants à continuer de travailler ensemble afin d’améliorer le niveau de vie de la population haïtienne, a déclaré le ministre Paradis. Le Canada est déterminé à appuyer les objectifs de développement d’Haïti, comme l’accès accru à des aliments sains et nutritifs en quantité suffisante, et à de meilleurs soins de santé pour la population de Saint-Marc. »

Ce projet améliorera aussi la formation universitaire pratique offerte dans les domaines de l’agronomie et de la nutrition, y compris le développement de nouvelles cultures qui contribueront à répondre aux besoins énergétiques et alimentaires des populations rurales pauvres.

Les faits en bref

  • En 2014, Haïti a été désigné comme l’un des pays ciblés par les efforts de développement international du gouvernement du Canada. 
  • Le Canada est l’un des principaux donateurs en Haïti, et il a fourni à ce pays plus de 1,4 milliard de dollars d’aide humanitaire et au développement depuis 2006.
  • Haïti a été le premier pays où le ministre Paradis s’est rendu en tant que ministre du Développement international et de la Francophonie.
  • L’aide du Canada à Haïti est conforme aux priorités thématiques de l’enveloppe de l’aide internationale, en particulier la croissance économique durable et les enfants et les jeunes.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Sandrine Périon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international et de la Francophonie
343-203-6238
sandrine.perion@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_DEV
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : promoteur du développement international – MAECD