Le développement en Haiti

Le 8 janvier 2013

Notre gouvernement est on ne peut plus clair. Nous nous préoccupons vivement du sort de la population haïtienne. Depuis 2006, le gouvernement du Canada a offert une aide de plus de 1 milliard de dollars à Haïti. Après le séisme dévastateur de janvier 2010, qui a tué des centaines de milliers de personnes, dont deux agents de la GRC, et déplacé de nombreuses autres, notre gouvernement a agi rapidement afin d'offrir à Haïti une aide d'urgence et des possibilités de reconstruction à long terme. Plus récemment, notre gouvernement a agi de façon rapide et décisive en offrant une aide humanitaire quand l'ouragan Sandy a frappé Haïti. Cependant, nous ne devrions pas nous satisfaire du simple apport d'une aide internationale.

Grâce à la générosité des contribuables canadiens, plus de 1,9 million d'enfants et de jeunes ont été vaccinés contre polio, la rougeole et la rubéole. En outre, plus de trois millions de femmes, d'enfants et de nouveau-nés ont accès à des services de santé gratuits dans 63 institutions au pays, grâce à l'aide du Canada. Ce ne sont là que deux exemples des résultats tangibles dont les Canadiens peuvent être fiers.

Bien que les résultats de projets spécifiques aient largement répondu aux attentes, les progrès vers une société autonome sont limités. Notre gouvernement a la responsabilité de maximiser la valeur des dollars des contribuables canadiens. C'est pourquoi le Canada revoit sa stratégie d'engagement à long terme en Haïti, comme il le fait pour tous ses programmes. Nous continuons à faire des progrès dans des domaines de développement à long terme envers lesquels nous nous sommes engagés et sommes prêts à offrir notre soutien à la population haïtienne si une autre crise humanitaire frappait.

Nous restons toutefois préoccupés par la lenteur du développement en Haïti, principalement dû aux institutions gouvernementales. Nous voulons améliorer les résultats obtenus et mieux répondre aux besoins et aux priorités de la population. Aussi, le gouvernement haïtien doit faire preuve d'un leadership, d'une responsabilisation et d'une transparence accrus, afin de jouer un plus grand rôle dans le développement de son pays.

Le but des efforts de développement international de notre gouvernement est d'aider les pays, leurs gouvernements et leur population à se prendre en mains. L'aide du Canada ne sera pas un chèque en blanc. Nous nous attendons à une responsabilisation, à une transparence et à l'obtention de résultats tangibles pour ceux qui sont le plus dans le besoin.

Julian Fantino
Ministre de la Coopération internationale

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA