Déclaration du ministre Paradis lors de la Journée mondiale des enseignants et des enseignantes

Le 5 octobre 2013

Un bon enseignant peut changer la vie de centaines d’élèves. Il peut les aider à développer une pensée critique, à résoudre des problèmes et à faire des choix informés. Il peut aussi les amener vers la tolérance, le respect et la collaboration avec les autres, réduisant ainsi les fossés entre les cultures, et favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Dans les pays en développement, un enseignant bien outillé peut faire encore plus. Il peut donner aux enfants et aux jeunes les moyens de se sortir de la pauvreté et d’améliorer considérablement leur santé et leur qualité de vie.

Chez les filles, surtout : selon la Banque mondiale, chaque année de scolarité supplémentaire permet aux filles d'augmenter leur futur revenu d'au moins 10 %, et de diminuer le taux de mortalité de leurs futurs enfants de 5 %.

La génération actuelle d'enfants et de jeunes est la plus nombreuse jamais observée de toute l'histoire de l'humanité. Le monde compte 7 milliards d'habitants, dont près de la moitié a moins de 25 ans. Parmi eux, plus de 90 % vivent dans les pays en développement.

Dans le monde, 127 millions de jeunes et 796 millions d’adultes sont illettrés (dont les deux-tiers sont des femmes). Les enseignants ont un rôle important à jouer, et ils ont besoin d’appui et de ressources.

Le Canada continue d’accorder une importance primordiale à l’éducation et d’appuyer l’aide aux enseignants et à leur formation, tel que prévu dans sa Stratégie sur les enfants et les jeunes. Par exemple, avec l’appui du Canada :

Alors que s’achève en 2015 l’initiative Éducation pour Tous, le Canada et d’autres membres des Nations Unies travaillent de concert avec la société civile, les réseaux universitaires et le secteur privé afin de définir les prochaines priorités mondiales en matière d’éducation.

Les enfants de partout dans le monde ont droit à une éducation de qualité pour réaliser leur plein potentiel, et leurs enseignants, à des ressources adéquates pour exercer leur travail.

Christian Paradis
Ministre du Développement international