Discours du ministre Paradis lors du lancement de la collection du projet BRANDAID d'Haïti

C'est un plaisir pour moi d'être ici ce soir pour célébrer le lancement de la collection du Projet BRANDAID d'Haïti.

J'aimerais féliciter les maîtres artisans d'Haïti pour leur travail exceptionnel.

Je tiens également à souligner que près de la moitié d'entre eux sont des femmes.

J'ai eu l'occasion de me rendre en Haïti cet été, et je ne suis aucunement surpris qu'un si beau pays puisse produire des créations aussi magnifiques.

Quand on considère que chaque article a été fabriqué à la main, c'est comme si un petit peu d'Haïti se retrouve dans les foyers canadiens.

Je tiens également à souligner le travail du Bureau de promotion du commerce Canada.

Les efforts du Bureau visant l'ouverture du marché canadien à de plus petits exportateurs de pays en développement sont indispensables.

Et, bien entendu, un merci tout spécial à la Compagnie de la Baie d'Hudson qui offrira une partie de son plancher et de ses étagères afin de vendre ces produits.

Plus important encore, la collection contribuera à agrandir ce petit marché d'exportation pour les maîtres artisans d'Haïti.

Enfin, je tiens à applaudir les cofondateurs du Projet BRANDAID, Cameron Brohman et Tony Pigott.

Ces derniers ont adopté une démarche novatrice en vue de développer des marchés, accroître la prospérité et combattre la pauvreté.

La collection du Projet BRANDAID d'Haïti est un exemple concret de la façon dont la collaboration avec le secteur privé peut aider à créer des possibilités économiques dans des pays en développement.

Le secteur privé occupe une position unique afin de stimuler la croissance économique durable nécessaire à la réduction de la pauvreté.

La collaboration avec le secteur privé mène à la création d'emplois.

Elle contribue à favoriser la prospérité et la stabilité.

Et elle représente la manière la plus sûre de briser le cycle de la dépendance.

Les pays en développement peuvent être en meilleure position pour investir les recettes d'une économie prospère dans le bien-être de leurs citoyens.

Ce projet constitue une petite étape vers la réalisation de cet objectif — et d'autres étapes suivront.

Il aide les artistes à exploiter leur potentiel.

Il améliore leurs perspectives d'avenir et augmente leur indépendance.

Il leur offre les moyens de non seulement gagner leur vie, mais aussi de l'améliorer.

Alors, ce soir, je rends hommage au Projet BRANDAID qui donne l'occasion à des maîtres artisans d'Haïti de se servir de leur talent.

Notre gouvernement continuera d'appuyer des projets qui aident à générer des revenus, à stimuler l'économie et à créer un avenir plus prospère.

Merci.

L'honorable Christian Paradis
Ministre du Développement international et ministre de la Francophonie