Déclaration du ministre Paradis lors de l'expédition des réserves d'urgence du Canada

Le 20 novembre 2013

Bonjour à tous.

Merci de vous joindre à nous aujourd'hui.

J'aimerais remercier tout particulièrement nos partenaires humanitaires qui se sont joints à nous.

CARE Canada, Aide à l'enfance Canada et Médecins Sans Frontières Canada.

J'aimerais également remercier les nombreux autres groupes qui travaillent à sauver des vies depuis avant même que le typhon frappe les Philippines la semaine dernière.

Certains d'entre vous m'ont entendu parler du profond respect que j'éprouve à l'endroit de ces organisations à la suite des événements tragiques qui sont survenus à Lac-Mégantic, cet été.

Lorsque je suis arrivé quelques heures après l'accident, la Croix-Rouge canadienne était déjà sur place.

Et elle est demeurée sur place.

Afin d'aider les gens à affronter la pire expérience de leurs vies.

Et elle fait la même chose pour la population des Philippines présentement.

Au nom de tous les Canadiens, je les remercie de leur dévouement et de leur compassion.

Le Canada continue de jouer un rôle de premier plan en ce qui a trait aux efforts de secours déployés aux Philippines.

Nous étions présents avant que le typhon frappe le pays, et nous avons donné des fonds pour aider avec les préparatifs.

Vingt-quatre heures après que le typhon Haiyan a touché terre, nous avons fait une contribution initiale de 5 millions de dollars pour répondre aux besoins immédiats.

Nous avons poursuivi avec le lancement du Fonds de contrepartie pour le typhon Haiyan. Notre gouvernement égalera les dons des particuliers qui y seront versés.

Et 15 millions de dollars additionnels ont été promis cette semaine dans le cadre de ce Fonds.

Ces contributions financières s'ajoutent au matériel et au personnel qui ont été déployés.

Le soutien comprend notamment un hôpital de campagne de la Croix-Rouge canadienne et une équipe médicale qui est sur le terrain pour fournir des soins médicaux d'urgence.

L'Équipe d'intervention en cas de catastrophe est également sur place et fournit de l'eau potable, de l'aide médicale et du soutien logistique. Plus de quatre millions de personnes ont été déplacées à la suite de la catastrophe, dont plus d'un million dans la seule région où est déployée l'EICC.

Aujourd'hui, nous expédions les fournitures de secours de nos réserves d'urgence.

Nous envoyons des tentes, des couvertures, des comprimés de traitement de l'eau, des abris prêts-à-monter, et d'autres fournitures d'urgence aux régions les plus durement touchées.

Ces articles permettront de répondre aux besoins de base d'au moins 5 000 familles, ou 25 000 personnes, pour trois mois.

Depuis le tout début de la crise, nous sommes en contact régulier avec nos partenaires humanitaires sur le terrain, de même qu'avec les représentants du gouvernement des Philippines.

Médecins Sans Frontières, CARE Canada et Aide à l'enfance Canada, en étroite collaboration avec les autorités philippines, pourront maintenant recevoir et distribuer les fournitures d'urgence là où les besoins sont les plus pressants.

Avec cette plus récente initiative, le Canada a maintenant contribué plus de 25 millions de dollars pour appuyer les efforts de secours aux personnes touchées par le typhon.

Nos partenaires humanitaires se servent de ces fonds pour fournir des abris d'urgence, de la nourriture, de l'eau et des services d'assainissement, des soins de santé, une protection et d'autres services essentiels.

Notre gouvernement continue de soutenir les membres de la communauté philippine au Canada qui attendent désespérément des nouvelles de leurs proches.

Nous offrons notre soutien tout particulièrement aux personnes qui ont reçu de mauvaises nouvelles.

Soyez assurés que le Canada tout entier est à vos côtés.

Grâce à l'incroyable générosité de la population et des entreprises du Canada, ce sont déjà près de 20 millions de dollars qui ont été versés au Fonds de contrepartie pour le typhon Haiyan.

Notre gouvernement égalera les dons admissibles versés par la population canadienne au Fonds de contrepartie. Ainsi, je demande à tous les Canadiens de continuer à donner si généreusement.

Le Canada continuera à suivre la situation de près.

Et nous poursuivrons notre collaboration avec nos partenaires qui sont résolus à répondre aux besoins de ceux et celles qui se trouvent sur le terrain.

Merci.