Discours du sénateur Claude Carignan, au nom du ministre Paradis : Activité visant à annoncer l’octroi d’un financement supplémentaire pour la gouvernance locale en Haïti

Le 17 février 2014 - Montréal (Québec)

Sous réserve de modifications

Merci monsieur le Maire.

Et bonjour à monsieur l’ambassadeur Liautaud.

Je suis heureux de me trouver parmi vous aujourd’hui, à Montréal.

Depuis le terrible séisme qui a dévasté Haïti en janvier 2010, les efforts de reconstruction ont été laborieux.

Mais il y a eu des progrès.

Par exemple, ces quatre dernières années, plus de 1,3 million de personnes ont été relogées.

Selon les estimations, il en reste un peu moins de 147 000 à reloger aujourd'hui.

Je suis fier que le Canada ait été l’un des premiers donateurs à se manifester pour aider les Haïtiens à se loger ou à reconstruire leurs maisons endommagées.

En août dernier, le ministre Paradis a visité un certain nombre de projets canadiens qui permettent de changer les choses sur le terrain en Haïti.

Ces projets visent à surmonter ​​quelques-uns des principaux défis d'Haïti, notamment :

  • renforcer la gouvernance démocratique;
  • créer des collectivités plus sûres;
  • favoriser la croissance économique durable;
  • diminuer la vulnérabilité du pays aux catastrophes naturelles.

Nous nous efforçons de construire une Haïti plus forte, notamment par l'édification de collectivités plus solides, plus autonomes et plus transparentes.

Des collectivités qui peuvent soutenir leurs citoyens et répondre efficacement à ces défis.

Et des collectivités qui peuvent favoriser une croissance économique durable reposant sur le secteur privé, un facteur clé de la réduction de la pauvreté.

Je suis persuadé que nous avons réalisé d'importants progrès à cet égard.

Et c'est grâce à certaines personnes qui sont présentes dans cette salle.

Aujourd'hui, je tiens à souligner les efforts de Montréal et de nombreuses autres villes canadiennes de classe mondiale qui sont en train de modifier le visage d'Haïti.

Depuis 2010, la Fédération canadienne des municipalités, la Ville de Montréal et l'Union des municipalités du Québec participent aux efforts de reconstruction d'Haïti dans le cadre du projet de coopération municipale en Haïti.

La première phase de ce projet s’est achevée en 2013.

Grâce à votre travail, les municipalités parmi les plus dévastées d’Haïti ont pu se concerter et planifier leur reconstruction.

Elles ont également pu rétablir leurs services essentiels.

Et chacune de vos organisations a joué un rôle de premier plan en ce sens.

La Fédération canadienne des municipalités a piloté le projet, en partenariat avec le gouvernement fédéral.

Elle s’est concentrée sur quatre municipalités :

  • Gressier;
  • Léogâne;
  • Grand-Goâve;
  • Petit-Goâve.

Pour sa part, la Ville de Montréal a consacré ses énergies à Port-au-Prince.

Quant à l’Union des municipalités du Québec, elle a aidé la Fédération des maires d’Haïti à affermir son rôle.

Ce qui a attiré l’attention sur les besoins des municipalités.

En deux ans et demi seulement, vous avez obtenu d’importants résultats.

Grâce à vos efforts, à l’heure actuelle ces municipalités ont réussi à se procurer les ressources et l’équipement nécessaires à leurs activités quotidiennes.

Elles disposent d’un système de gestion de l’information pour la planification territoriale et urbaine.

Elles peuvent maintenant compter sur un plus grand nombre d’employés qualifiés.

Et elles se sont dotées d’un régime fiscal local en vue d’accroître et de diversifier leurs revenus.

De plus, elles ont pu aménager un hôtel de ville dans des locaux remis en état.

En fait, le système que vous avez établi connaît tellement de succès que le gouvernement d’Haïti souhaite appliquer ce modèle à d'autres régions du pays.

C'est pourquoi je suis heureux d'annoncer un financement supplémentaire pour permettre à ce partenariat de franchir une autre étape.

Notre gouvernement accordera 19,1 millions de dollars pour la deuxième phase de cette initiative.

Un montant auquel s’ajoutera votre contribution de 2,3 millions de dollars.

Ce qui représente un montant total de plus de 21,4 millions de dollars.

Grâce à ce financement, les experts canadiens mettront leurs connaissances professionnelles et techniques directement au service des municipalités haïtiennes.

Votre travail aidera les collectivités à consolider leur autonomie et à mieux servir leurs citoyens.

Il favorisera également la croissance économique durable, qui est essentielle pour réduire la pauvreté.

Au cours des cinq prochaines années, le projet continuera d’améliorer l’efficience et la transparence des administrations municipales.

Il les aidera à planifier leur croissance et à accroître leurs revenus pour améliorer les services aux citoyens.

Et il fera des collectivités des endroits attrayants pour créer des entreprises et stimuler la croissance économique locale.

Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que vous arriverez à atteindre vos objectifs.

Les administrations municipales d’Haïti seront donc des acteurs de premier plan pour offrir à la population les services dont elle a tant besoin.

À long terme, votre contribution permettra de créer des collectivités plus sécuritaires et plus prospères.

Des endroits porteurs d’espoir pour tous les Haïtiens.

Alors, sans plus tarder, j’invite les parties prenantes à se joindre à moi pour signer le protocole d’entente.