Déclaration du ministre d’État Valcourt à la suite du 19e Sommet de l’Union africaine

Le 17 juillet 2012 - Le ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) (Francophonie), l’honorable Bernard Valcourt, a fait aujourd’hui la déclaration suivante, à la suite du 19e Sommet de l’Union africaine qui s’est déroulé du 9 au 16 juillet 2012 à Addis-Abeba, en Éthiopie :

« Je félicite la ministre sud-africaine de l’Intérieur, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, qui a été élue dimanche à la présidence de la Commission de l’Union africaine. Il s’agit de la première femme à accéder à ce poste.

« Je tiens également à saluer le travail accompli par les chefs d’États des pays membres de l’Union africaine afin de promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance en Afrique dans le cadre de ce sommet, a ajouté le ministre Valcourt. L’Union africaine a fait des progrès considérables à cet égard, notamment grâce à la ratification par 15 États membres, en janvier 2012, de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, qui impose à tous les États qui en sont partie des normes élevées en ces domaines.

« Partenaire de longue date de l’Union africaine, le Canada tient à réitérer son appui à la vision que préconise l’Union d’une Afrique intégrée, prospère et pacifique.

« Le Canada suit avec une attention mêlée d’inquiétude la situation dans l’est de la République démocratique du Congo, où l’accroissement de la violence menace de plus en plus la stabilité et la sécurité. Nous félicitons les chefs d’État des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) qui se sont rencontrés le 15 juillet à Addis-Abeba, pour les efforts diplomatiques qu’ils ont déployés en vue de trouver une solution à la crise. Le Canada, qui appuie la CIRGL depuis longtemps, considère que ce mini-sommet est un pas dans la bonne direction. Nous accueillons favorablement les décisions prises par les pays membres de la CIRGL d’activer les mécanismes de médiation et de dialogue à leur disposition, de condamner fortement les violences commises par des groupes d’opposition armée dans la région, et de voir à la mise en œuvre complète du Pacte de la CIRGL sur la sécurité, la stabilité et le développement. Nous encourageons l’ensemble de ces pays, et en particulier la République démocratique du Congo et le Rwanda, à poursuivre le dialogue au sein de la CIRGL. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Andréa Richer
Attachée de presse
Cabinet du ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) (Francophonie)
613-790-3637

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT