Le Canada condamne l’enlèvement d’archevêques en Syrie

Le 25 avril 2013 - L’ambassadeur du Bureau de la liberté de religion du Canada, M. Andrew Bennett, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada condamne l’enlèvement du métropolite Paul (Yazigi), de l’archidiocèse de l’Église orthodoxe d’Antioche, et du métropolite Mar Gregorios Yohanna Ibrahim, de l’archidiocèse syriaque, tous deux de la ville d’Alep en Syrie. Leurs éminences retournaient en Syrie après avoir fait du travail humanitaire à Antioche, en Turquie, pendant la saison sainte du Grand Carême. Nos pensées et nos prières accompagnent aussi la famille du chauffeur, qui aurait été tué au moment de l’enlèvement.

« Au nom de tous les Canadiens qui croient à la liberté de religion, nous demandons la libération immédiate de ces archevêques.

« En cette période de difficulté et de violence en Syrie où trop de civils innocents ont perdu la vie, le Canada continue d’encourager une transition démocratique et insiste sur la nécessité de respecter et de promouvoir les droits de la personne, la démocratie et la liberté de religion. Il s’agit là d’une condition sine qua non si l’on veut que tous les Syriens, qu’ils soient chrétiens de l’Église orthodoxe préchalcédonienne ou chalcédonienne, ou d’une autre religion, puissent contribuer à la société syrienne, sans avoir à craindre la violence.

« Le Canada continuera de travailler avec le peuple syrien et la communauté internationale pour mettre un terme à la violence et appuyer tous ceux qui risquent leur vie dans le but d’instaurer une Syrie stable, démocratique et pluraliste, qui respecte pleinement la liberté de religion. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT