L’ambassadeur Bennett demande la libération de religieuses enlevées en Syrie

Le 5 décembre 2013 - L’ambassadeur canadien pour la liberté de religion, M. Andrew Bennett, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada demande la libération de 12 religieuses grecques orthodoxes qui ont été enlevées au monastère de Sainte-Thècle, dans le village syrien de Maaloula. Cet enlèvement s’inscrit dans le prolongement d’autres attaques contre la communauté chrétienne de Maaloula, qui ont amené la plupart des habitants de confession chrétienne du village à quitter leur terre ancestrale.

« Les attaques persistantes contre la communauté chrétienne en Syrie sont inacceptables.

« Nous invitons les autorités syriennes à tout mettre en œuvre afin d’aider à la libération des religieuses détenues et de leur fournir toute la protection nécessaire pour leur permettre de reprendre leur vie de prière et de dévouement au monastère de Sainte-Thècle. Nous réitérons notre demande auprès des autorités syriennes afin qu’elles prennent toutes les dispositions nécessaires pour traduire en justice les responsables de ces actes et pour endiguer la montée de la violence sectaire.

« Le Canada reste très préoccupé par la souffrance du peuple syrien et par les violations généralisées des droits de la personne qui sont rapportées, y compris la destruction d’églises et de mosquées ou l’utilisation de ces édifices sacrés à des fins militaires.

« Le Canada réaffirme son soutien au peuple syrien et poursuivra son action en faveur d’un développement démocratique et pluraliste qui protège les droits de tous les Syriens, peu importe leur religion, afin qu’ils puissent vivre en paix. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada