Le ministre Kent assiste à la deuxième conférence d’examen de la Convention d’Ottawa

(Nº 372 - Le 4 décembre 2009 - 16 h 20 HNE) Le ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques), l’honorable Peter Kent, a conclu aujourd’hui sa participation à la deuxième conférence d’examen de la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel, qui a eu lieu à Cartagena, en Colombie.

« Cent cinquante-six pays sont parties à la Convention d’Ottawa, qui s’est avérée un outil juridique formidable pour traiter le fléau des mines antipersonnel. Les efforts collectifs déployés pendant la dernière décennie ont apporté des résultats remarquables, a indiqué le ministre Kent. Plus de 42 millions de mines entreposées ont été détruites; plus de 3 200 kilomètres carrés de terrain ont été déminés dans quelques 90 pays; et des centaines de milliers de survivants ont bénéficié d’une aide à la réadaptation et ont pu réintégrer leur communauté en tant que membres à part entière et pleinement productifs. »

Cette deuxième conférence d’examen de la Convention, aussi appelée Sommet de Cartagena pour un monde sans mines, s’est déroulée du 30 novembre au 4 décembre 2009. À cette conférence, le ministre Kent a signé la Déclaration de Cartagena, qui réaffirme l’engagement des États parties pour un monde sans mines.

« Tout en se réjouissant du succès obtenu jusqu’à maintenant, le Canada, en partenariat avec d’autres pays, réitère son engagement à soutenir l’action contre les mines et toutes les autres activités nécessaires pour protéger les civils innocents contre les ravages de la guerre, a ajouté le ministre Kent. Le Canada fera sa part pour mettre en œuvre le Plan d’action de Cartagena qui servira de cadre aux efforts internationaux qui seront déployés pour l’action contre les mines au cours des cinq prochaines années. »

La Convention d’Ottawa, qui porte le nom officiel de Convention sur l'interdiction de l'emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction, a été signée par 122 pays le 3 décembre 1997 et est entrée en vigueur le 1er mars 1999.

Au cours des 10 dernières années, le Canada a soutenu l’action contre les mines dans près de 60 pays, dont beaucoup de pays des Amériques. Le Canada a été particulièrement actif en Afghanistan et au Cambodge, les pays les plus minés au monde.

Pendant son séjour, le ministre d’État Kent a également rencontré des représentants du gouvernement et de la société civile de la Colombie, notamment le ministre des Affaires étrangères, M. Jaime Bermúdez Merizalde.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Eleanor Johnston
Adjointe spéciale principale (Communications)
Cabinet du ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques)
613-947-8981

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874