Le Canada est déçu par la décision de Bahreïn dans l’affaire Naser Al-Raas

Le 26 janvier 2012 - La ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires), l’honorable Diane Ablonczy, a fait aujourd’hui la déclaration suivante en apprenant le maintien de la condamnation à cinq années de prison du Canadien Naser Al-Raas :

« Nous sommes extrêmement déçus par les informations récentes concernant la condamnation de M. Al-Raas et nous effectuons un suivi auprès des responsables bahreïnites dans cette affaire.

« Nous demeurons profondément préoccupés par la situation de M. Al-Raas à Bahreïn. Nous demandons instamment au gouvernement bahreïnite de réexaminer cette affaire à la lumière des recommandations de la Commission d’enquête indépendante de Bahreïn pour permettre, entre autres choses, l’expression des opinions politiques et la protection contre les risques de détention arbitraire. Le Canada espère que ces recommandations seront appliquées dans le cas de M. Al-Raas.

« Nous continuons de faire connaître nos préoccupations au gouvernement bahreïnite sur la situation de M. Al-Raas et nous insistons pour que cette affaire soit réglée rapidement, tout particulièrement du fait des graves problèmes de santé de ce dernier. Des agents consulaires à Ottawa, à Riyad et à Manama sont en communication avec la famille de M. Al-Raas au Canada ainsi qu’avec les autorités locales.

« Nous continuerons à apporter de l’aide à M. Al-Raas et nous poursuivrons nos démarches pour obtenir un règlement favorable de son dossier. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

John Babcock
Conseiller principal en communications
Cabinet de la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires)
613-944-2300

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT